De part et d'autre de la Baie d'AUTHIE ( N° 966 )

Publié le par Quinquine1159

Les anciens ont appris cette définition à l'école primaire : " Une Baie est une échancrure du littoral." Dans le Sud, on connait surtout la Baie des Anges, à l'embouchure du Var.

A la limite de la Somme et du Pas de Calais, la Baie d'Authie est le dernier estuaire sauvage d'Europe et appartient, pour bonne part, au Conservatoire du littoral.

Narbonnais voyageurs, nous étions basés au sud de cette baie.

l'Auhie est un fleuve côtier du nord de la France, qui se jette dans la Manche.
l'Auhie est un fleuve côtier du nord de la France, qui se jette dans la Manche.

l'Auhie est un fleuve côtier du nord de la France, qui se jette dans la Manche.

Notre hébergement se situait à FORT-MAHON, dans un superbe site protégé: celui de Belle Dune.

Les maisonnettes se trouvent au bord de l'eau et ont un caractère typique et très gaiement coloré. En haute saison, on aurait pu naviguer sur l'étang, ou faire du pédalo. Ici, tout est conçu pour la détente et les loisirs. Le domaine est tellement vaste, qu' on y loue des bicyclettes et qu'il se prête à la marche jusqu'à la mer.

Le domaine de Belle Dune et ses plans d'eau.

Le domaine de Belle Dune et ses plans d'eau.

L'appontement de Belle Dune

L'appontement de Belle Dune

Nos délicieux logements

Nos délicieux logements

Les cygnes et les canards étaient nos amis du matin et du soir. Dès que le restaurant allumait ses lumières, ils accouraient, sachant très bien qu'un grand plaisir serait pour nous, de leur jeter des quignons de pain rassis. Mais les mouettes agressives venaient les leur piquer, quelquefois même en l'air.

Attendre le car pour partir en excursion n'était pas un problème.

Plaisir inhabituel pour Marie-Jeanne

Plaisir inhabituel pour Marie-Jeanne

La promesse d'une belle journée

La promesse d'une belle journée

Le samedi 7 septembre, première journée passée là-haut, nous sommes allés de l'autre côté de la Baie d'Authie, pour découvrir BERCK.

Berck est une station de villégiature offrant 12 kilomètres de sable fin. Et on entendit quelque Narbonnais comparer sa finesse avec celle du sable de Gruissan.

No comment !

Pour beaucoup, c'était apprendre que Berck fut une ville thérapeutique. Oui, on y venait traiter la tuberculose osseuse et les problèmes osseux, par la lumière, par le soleil et par le bon air. On disait que science et charité y guérissaient, car il était courant d'y voir des soignants promener sur des lits roulants, des malades allongés et emmitouflés.

Le sanatorium en front de mer

Le sanatorium en front de mer

L'immense plage, paradis des oiseaux

L'immense plage, paradis des oiseaux

Les noms de médecins bienfaiteurs sont omniprésents dans la ville. Evidemment la médecine a évolué et les établissements sont reconvertis en centres de convalescence.

Mais nous avons pu contater que l'air y est toujours aussi revigorant. Et une marche à vive allure, le long d'un digue bordée d'oyats, fut un régal pour certains.

Qui, dans le groupe, connaissait les oyats ? La guide locale et la ch'ti ( toutes deux Lilloises ), mais encore ?

Une balade revigorante le long de la côte

Une balade revigorante le long de la côte

Un panneau devrait attirer l' attention

Un panneau devrait attirer l' attention

Qui se frotte aux oyats, se pique !

Qui se frotte aux oyats, se pique !

Arrivés au calvaire des marins, les marcheurs courageux aperçurent à gauche le phare, ce qui n'est pas une exception . Mais, récompense suprême : à droite, le banc de phoques qui se plaisent bien à Berck.

Deux repaires pour les marins

Deux repaires pour les marins

Au zoom, pas de doute, des phoques

Au zoom, pas de doute, des phoques

Il restait à photographier les cabines de plage, pour avoir fixé des spécificités de plages du Nord- Pas de Calais. Mais déjà beaucoup de cabines étaient rentrées, car on attendait les grandes marées.

A bientôt, afin de poursuivre le voyage des Narbonnais sur la côte d'Opale.

Célèbres cabines, touches  de couleur sur le sable blond

Célèbres cabines, touches de couleur sur le sable blond

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
vecu la...trop de suicides...trop loin du monde...trop romantique...ce site devrait etre interdit aux...
Répondre
Q
Désolée d'avoir ravivé de mauvais souvenirs. On peut toujours être triste n'importe où.
En voyage, on n'a qu'une vue partielle des endroits, mais notre groupe l'a trouvé très beau. Pourquoi interdire? La mer est cruelle, on la laisse aux téméraires, et il y en a tant. Elle donne aussi du plaisir, notamment aux enfants en vacances.
M
belle architecture quand même .!!..........que de souvenirs qui remontent à la surface .....ce sable à perte de vue , ces dunes splendides..et cette faune !!!!!!!!!, qu'il est beau notre nord !! !!! magnifique voyage au pays des chtis , merci marie !!
Répondre
R
Je t'ai suivi avec un immense plaisir sur ce sable , ce ciel bleu , cette plage déserte , tout cela me plonge à une cinquantaine d'années, lorsque je venais avec ma famille , mais nous allions sur d'autres plages du Nord aussi , plus tard, je suis venue avec mes filles ....
Dis-moi, tu as arrêté le temps depuis Gandia?, tu n'as pas bougée , toujours aussi élégante en rouge et noir :)
Bise et bon dimanche
Répondre
Q
Merci du compliment. Je repars mercredi avec les mêmes habits. J'aime le noir, mais il faut l'égayer. C'est noir et rouge ou noir et blanc, c'est facile. Vois-tu:l'anorak, je l'ai depuis 45 ans !! Il fait tous les voyages, c'est un sauveur.
Toutes ces plages sont immensément belles, toi tu le sais.
Mais la résidence Pierre et Vacnces est un endroit magique à recommander.
Q
OUI, on en louait une pour la journée, ainsi que des transats. On y mettait les affaires à l'abri, on s'y deshabillait, on y restait à l'abri du vent et du soleil et on regardait la mer comme une carte postale. On se moquait aussi des gens selon leur maillot de bains. Voilà toutes mes journées de vacances avec mes parents, quand j"étais petite fille.
Répondre
M
coucou Marie les cabanes specialites de notre region elles sont bien utiles superbe ballade que tu nous fais faire bisus
Marcel
Répondre