Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

association

Des exposants participatifs, des visiteurs intéressés ( N° 1720 )

Publié le par Quinquine1159

L'exposition du Videophoto Club aurait mérité des heures de visite à moins de pouvoir y revenir. Mais elle n'a eu lieu que le temps d'un week-end.

Et on comprend bien les raisons de ce court temps, car il faut rendre la salle à d'autres activités communales. D'autre part aménagement, surveillance et déménagement  des oeuvres nécessitent l'engagement de ces bénévoles que sont ici les artistes photographiques.

Mais une simplicité des exposants mit les visiteurs en confiance pour poser des questions. 

Deux des exposants
Deux des exposants

Deux des exposants

Il nous fut d'abord rappelé le titre de l'affiche :  Proxy et Macro photographies.

 

Affiche que j'ai déjà montrée

Affiche que j'ai déjà montrée

Un échange très fructueux s'instaura, et on ne parlera pas de leçon, même si nous étions des élèves. 

Deux des visiteurs
Deux des visiteurs

Deux des visiteurs

Nous comprenons que nous pourrions presque pratiquer la Proxy photographie avec nos appareils photo numériques.

Ce travail en proximité est une technique pour les sujets petits et ne requiert pas les ingrédients exigés par la Macro photographie.

Nous avons cru reconnaître cette technique dans les photos suivantes :

 Des exposants participatifs, des visiteurs intéressés ( N° 1720 )
 Des exposants participatifs, des visiteurs intéressés ( N° 1720 )
 Des exposants participatifs, des visiteurs intéressés ( N° 1720 )

Nous avons peut-être tout faux !

Maintenant voyons si nous avons bien compris la Macrophotographie

La Macro photographie s'attaque aussi à des sujets de petite taille, voire de très petite taille. Mais sa technique permet de réaliser des photos agrandies de sujets photographiés de très près.

Ceci nécessite donc d'abord un matériel beaucoup plus sophistiqué.: un objectif, une loupe, éventuellement un tube-rallonge, une lampe et même un trépied.

Objectif et loupe
Objectif et loupe

Objectif et loupe

Ensuite il faut avoir en Macrophotographie énormément de patience pour une mise au point au millimètre près. 

C'est d'autant plus compliqué que le sujet aime se mouvoir, surtout se mouvoir rapidement.

 

Exposition et netteté sont difficiles à gérer, c'est une technique très ... technique.

Avant qu'il ne s'envole !

Avant qu'il ne s'envole !

C'est un peu plus facile sur un sujet fixe. Sur la photo suivante, oubliant qu'il s'agissait de Macro photographie,  on aurait pu, d'abord, penser à une petite pomme d'amour ou à une sucette.  L'artiste nous a tout révélé, comme lorsqu'on a la solution des mots croisés sans même avoir à tourner la page. Dans le coin bas droit, on a la taille réelle du sujet.   Et l'expression "de la taille d'une tête d'épingle" a ici tout son sens !

 Des exposants participatifs, des visiteurs intéressés ( N° 1720 )

Demain, un dernier petit tour à l'expo photos pour cette année.

Publié dans Association

Partager cet article
Repost0

Où l'on s'étonne des pouvoirs d'un logiciel sur les photos ( N° 1720 )

Publié le par Quinquine1159

Il suffit de regarder cette photo d'un membre du PhotoVideo Club de Canet pour être doublement surpris. Premièrement que représente-t-elle? Deuxièmement comment l'artiste parvient-il à une telle transformation ?

Où l'on s'étonne des pouvoirs d'un logiciel sur les photos ( N° 1720 )

On comprend vite qu'on est dans les vignes. Mais on se demande si ceci n'est pas une peinture, tant les couleurs ont été idéalisées par le photographe. Comme disait Magritte à propos de sa pipe: ceci n'est pas une vigne, c'est la représentation d'une vigne.

Une explication sur un détail : au sol, ce que l'on pourrait prendre pour des flaques d'eau bleue et des traces laissées par le passage d'engins, ce sont en réalité des bâches noires en plastique.

Tout est donc possible au photographe devenu un magicien jouant selon son imagination. Son imagination et son audace ! Car il n'a pas fallu qu'il ait peur de manipuler les curseurs pour aller au bout de son rêve. Il a poussé les limites de son logiciel pour une optimisation des couleurs.

Ainsi le bois des piquets de vigne est passé du marron au violet , ainsi le vert des feuilles s'est quelquefois chargé de touches de mauve , le gris du ciel a viré en noir menaçant, la tristesse des plastiques noirs a fait place à une mer ondulante.

Performance du matériel, choix de l'originalité, désir de partager une vision onirique. Bravo l'artiste ! En vous amusant, vous provoquez notre émerveillement.

Où l'on s'étonne des pouvoirs d'un logiciel sur les photos ( N° 1720 )

Publié dans Association

Partager cet article
Repost0

L'automne est un régal pour les peintres et..... ( N° 1719 )

Publié le par Quinquine1159

Les enfants et les peintres sortent leurs pinceaux quand l'automne donne sa palette en cadeau. Alors, les photographes, instruits à Canet d' Aude, ont fait de l'automne le thème de leur récente exposition, sans refuser toutefois leurs envies d'autres sujets, comme nous l'avons vu hier avec les photos de nos amis ch'tis, Dany et Jean-Pierre SELIN.    Voici quelques unes de celles retenues par mon oeil de photographe amateur :

L'automne est un régal pour les peintres et..... ( N° 1719 )

N'oubliant pas que nous sommes dans une région essentiellement viticole, la vigne a pris place dans l'imagier de l'association.

Vraiment la plus belle saison pour photographier les vignes

Vraiment la plus belle saison pour photographier les vignes

Une grande photo nous interpela et, avant de vous en dévoiler le sujet, je vous demande de la regarder et de trouver ce que fait cet homme. (Je n'avais pas trouvé. )

Au bord d'une cuve profonde

Au bord d'une cuve profonde

Vous aviez des indices: automne, vignes...  Photographié d'en haut, ce tâcheron "foule" le raisin.

Les poètes aussi ont chanté la vigne. L'écrivain Colette nous parle des treilles de la vigne avec amour. Voici une photo qui montre qu'on peut effectivement se trouver bien sous ses feuilles automnales. On voudrait qu'elles ne fanent jamais.

La treille fait une voûte d'accueil.

La treille fait une voûte d'accueil.

Emportée peut-être par les tons de cette saison, où tout est doré, jaune, ocre, marron, orange... j'ai envie de joindre des photos respectant le nuancier. D'abord la fleur de courgette ( dont ce n'est pas la saison, mais qui m'a émue ).

Fleur de courgette

Fleur de courgette

Et des fleurs, peut-être pas "hors sujet", mes connaissances en botanique n'ayant pu les identifier. Leur beauté a droit de cité, car " Triste est l'automne pour celui qui ne sait l'égayer."

L'automne est un régal pour les peintres et..... ( N° 1719 )
L'automne est un régal pour les peintres et..... ( N° 1719 )

A demain pour encore une moisson de photos, de l'expo du "PhotoVideo Club" de Canet.

Publié dans Association

Partager cet article
Repost0

Soutenons la passion ( N° 1717 )

Publié le par Quinquine1159

Soutenons aussi une association: celle des passionnés de photos de Canet d'Aude , dont fait partie notre amie Danièle Selin. Une fois encore, Danièle nous fait part de l'exposition, qui a lieu ce week-end ( après-midi de samedi 18 et dimanche 19 ) .

Si toutes les photos sont à l'image de celle reproduite sur l'affiche, on ne verra que du "beau".

Un peu en avance pour la saison ce crocus, mais bien inspirant.

Un peu en avance pour la saison ce crocus, mais bien inspirant.

Publié dans Association

Partager cet article
Repost0

Une année écoulée, une année à venir ( N° 1715 )

Publié le par Quinquine1159

 Une année écoulée, une année à venir ( N° 1715 )

Ce n'est pas un simple désir, c'est une obligation annuelle pour une Association loi 1901. Donc le samedi 18 novembre 2017, à 10 heures30, l'Association "Le P'tit Quinquin" du Narbonnais se réunira à Saint André de Roquelongue. Le programme a été envoyé aux adhérents. 

Ce village accueillera l'A.G. 2017 des Ch'tis du Narbonnais

Ce village accueillera l'A.G. 2017 des Ch'tis du Narbonnais

Après le travail, un repas clôturera, avec, au menu, du civet de joue et, en dessert, une religieuse au chocolat.

Photos et commentaires feront l'objet d'un article de ce blog.

Deux mets toujours appréciés
Deux mets toujours appréciés

Deux mets toujours appréciés

Publié dans Association

Partager cet article
Repost0

La bruine n'a pas arrêté les Ch'tis du Narbonnais ( N° 1699 )

Publié le par Quinquine1159

Le numéro 1685 de ce blog annonçait, pour octobre 2017, une marche des Neo-Audois, alias les Ch'tis de l'association "Le P'tit Quinquin" du Narbonnais. Il avait fait très beau et même chaud, mais ce samedi 14, des entrées maritimes vinrent ternir le paysage. Pas suffisant pour diminuer l'ardeur des accros à la rando.

Un bon petit groupe

Un bon petit groupe

Sabrina grelotte tandis que Francis est réchauffé. De toutes façons, tous ceux-là sont des durs. Sylvie, la photographe attitrée, veut bien une petite place.

Sylvie au centre

Sylvie au centre

Sylvie ne se contentera pas de marcher, parce que Sylvie a le regard toujours attiré par les beautés de la nature. La chance lui a souri car une libellule est venue se poser devant son objectif.

Instant magique

Instant magique

La moindre fleur ne devrait pas être négligée par personne. Sa beauté a été mise en lumière par Sylvie.

L'humilité n'exclut pas la beauté.

L'humilité n'exclut pas la beauté.

Vous l'avez compris: Sylvie est notre artiste. Ses sujets sont des cadeaux à qui veut bien les regarder et les considérer comme tels.

Elle voit également les créations des cuisiniers comme des oeuvres d'art... autant que des sources de bien-être, en l' occurrence ici des sources de réconfort après l'effort.

Une entrée riche et variée

Une entrée riche et variée

Une viande élaborée

Une viande élaborée

Vous aurez compris qu'elle avait choisi le menu campagnard.

L'hôtesse des lieux, Stéphanie, a défini le cadre de son restaurant comme un décor industriel, fait de matériaux bruts tel le béton armé au sol, le bar en tôle galvanisée et bois, les lampes de chantier, les murs façon briques rouges. Ceci n'a pu manquer d'évoquer le nord aux p'tits Quinquin.

La salle du 1er étage du restaurant "L'Industrie"

La salle du 1er étage du restaurant "L'Industrie"

La bruine n'a pas arrêté les Ch'tis du Narbonnais ( N° 1699 )

Publié dans Association

Partager cet article
Repost0

Ce sera en septembre ( N° 1669 )

Publié le par Quinquine1159

Traditionnellement, chez les Ch'tis du Narbonnais, septembre offrait une marche de rentrée. Mais cette année, l'activité d'octobre la remplacera.

Rendez-vous donc le samedi 16 septembre à midi, pour le désormais non moins traditionnel cochon à la broche. Inscriptions dès à présent et avant le 8 septembre, auprès de notre secrétaire. 

Mais désolée, la date ne va pas à tout le monde !

Mais désolée, la date ne va pas à tout le monde !

Publié dans Association

Partager cet article
Repost0

C'est magique ! ( N° 1621 )

Publié le par Quinquine1159

Oui, on peut considérer que c'est magique de fêter ses 80 ans. Magique d'avoir survécu à tout ce qu'il serait trop long d'énumérer et qu'on peut facilement imaginer. Car pour personne, la vie n'est un long fleuve tranquille.

 

80 ans !

80 ans !

C'est avec notre grande amitié qu'aujourd'hui nous souhaitons à Daniel Basse un très bon anniversaire. Nous souhaitons à ce nouvel octogénaire de garder la santé et de passer encore de nombreuses et bonnes années. 

Très bon anniversaire, Daniel !

Très bon anniversaire, Daniel !

Publié dans Association

Partager cet article
Repost0

Défunt juin ( N° 1616 )

Publié le par Quinquine1159

Proposition faite

Proposition faite

Le club du P'tit Quinquin l'avait proposé à ses adhérents. Voilà qui aurait pu être sympa ! Prévue pour le dimanche 11 juin, une rencontre avec son "saclet" (comme disent les gens du sud ), pouvait se passer à Saint Marcel, au bord de l'Aude.

Mais pour cause de journée électorale, ou pour toute autre raison personnelle, le pique-nique n'aura pas lieu. Les 10 inscrits -seulement- le regretteront, et nous leur souhaitons une bien belle journée quand même.

Défunt juin ( N° 1616 )

Publié dans Association

Partager cet article
Repost0

Pourquoi n'irions-nous pas boire à la fontaine ? ( N° 1596 )

Publié le par Quinquine1159

Le 13 avril, je vous racontais en images une belle balade au bord de l'étang de Leucate. J'y ajoute aujourd'hui une phrase (parodiée) d'un chant liturgique: " Pourquoi n'iraient-ils pas boire à la fontaine ?"

Ici que de l'eau !

Ici que de l'eau !

Le Président a accueilli les amis Ch'tis fatigués par leur marche. Et ceux qui les avaient rejoints !

Pourquoi n'irions-nous pas boire à la fontaine ? ( N° 1596 )

Il faisait beau, l'apéro  c'est encore mieux en plein air. Certains sont vraiment fatigués, quelquefois par l'âge, quelquefois par la santé  !

Pourquoi n'irions-nous pas boire à la fontaine ? ( N° 1596 )
Pourquoi n'irions-nous pas boire à la fontaine ? ( N° 1596 )

Quand une Nordiste rencontre un autre Nordiste, qu'est-ce qu'ils se racontent ? Des histoires de Nordistes !

Pourquoi n'irions-nous pas boire à la fontaine ? ( N° 1596 )

Quand on revient d'un séjour à l'île Maurice, qu'est-ce qu'on raconte ? Qu'on est bronzé, qu'on a déjà réservé pour l'an prochain à la même époque idéale, qu'on a du désherbage à faire en rentrant...  Quand on n'est allé nulle part, on peut parler d'un voyage futur. Quand ....

Pourquoi n'irions-nous pas boire à la fontaine ? ( N° 1596 )

On fait connaissance avec des nouveaux venus.

Bienvenue à Sylvie, qui nous fera désormais de belles photos.

Bienvenue à Sylvie, qui nous fera désormais de belles photos.

Quand on ne s'est pas vu depuis quelque temps, on est content de se revoir. C'est simple l'amitié !

"Chez nous, le temps est toujours à l'amitié."

"Chez nous, le temps est toujours à l'amitié."

Publié dans Association

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>