Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

associations

NINON, une fleur narbonnaise parmi les autres ( N° 1634 )

Publié le par Quinquine1159

Ninon est née le 26 décembre 2007 à 23 heures, un peu bleue mais rien d’alarmant. Elle se met à pleurer lors de sa toilette. Là, le pédiatre se présente au seuil de porte de la salle d’accouchement et le verdict tombe : « suspicion de trisomie 21 ».
Je ne réalise pas sur le moment, puis l’infirmière me l’amène pour le « peau à peau », effectivement, je la regarde et pour moi pas de pseudo suspicion, elle a « une trisomie 21 »      Et alors ! Ça ne change rien! C’est notre fille un point c’est tout.
Nous n’avons pas tout de suite réalisé que sa vie allait être un combat.
Au début, nous sommes dirigés vers le CAMPS, nous sommes à l’écoute des professionnels, nous suivons le protocole. Le programme : du kiné et de la psychomotricité. Ninon évolue bien, mais est-ce assez ?

Ninon trisomique

Ninon trisomique

Ninon est âgée de 4 ans, lorsque je tombe sur le blog de l’association de Lohan. Il n’est jamais trop tard. Cette entrevue nous a permis de connaître des méthodes non reconnues en France.

 

La première la méthode ADA* est d’éduquer et non de rééduquer les enfants.
Cette méthode préconise une éducation précoce et quotidienne, par le biais de stimulations multi sensorielles nécessaires pour une vie meilleure. Elle propose un programme personnalisé complet, cognitif et moteur, adapté à l’évolution de Ninon.

 

Puis nous avons complété cette méthode, avec la méthode Tomatis*. 
Elle porte sur les relations existant entre l’oreille et la voix, et par extension entre l’écoute et la communication : il s’agit, en fait de retrouver le désir de communiquer en apprenant à utiliser au mieux le système auditif dont on dispose. Cette méthode reste un bon complément à une prise en charge orthophonique classique.
Cette dernière poursuit de nombreux objectifs, elle :
entraine le travail de l’écoute,
améliore la capacité de perception,
stimule la motricité, 
augmente la concentration, 
améliore la manière de parler,
renforce la conscience de soi,
change le comportement,
donne de l’énergie,
réhabilite la motivation,
Un programme individuel est mis en place afin d’atteindre les objectifs propres à la problématique de chacun. En règle générale, les premiers stades du développement de l’oreille sont répétés au sein desquels apparaissent la plupart des dysfonctionnements de l’écoute. Le Brain Activator a la tâche la plus importante : travailler la musique de Mozart, les chants grégoriens ou la voix de la mère, de sorte qu’ils stimulent le cerveau et influencent positivement les réseaux neuronaux. De cela peuvent ressortir de nouvelles manières d’écouter, de communiquer et de se comporter. Il a été prouvé que l'entraînement de l’oreille selon Tomatis doit être effectué en parfaite tranquillité comme une cure, dans des conditions différentes de celles de la vie quotidienne. Une écoute intensive suivie de phases de repos permet le succès de la thérapie. 

Des méthodes peuvent aider Ninon.

Des méthodes peuvent aider Ninon.

 

Croyant plus que jamais aux bienfaits de ces méthodes ; nous décidons de donner vie à l’association « Ninon une fleur parmi les autres ! » afin d’acquérir le matériel nécessaire, le financement et la chaîne de bénévoles qui nous aidera à assumer ce programme quotidien.

Séjours de 5 jours sur Bordeaux avec un temps de repos de 6 à 8 semaines ainsi que, 2 journées à Saint-Trond en Belgique (une fois par an pour réaliser le Brain mapping), pour la méthode Tomatis et une journée sur Toulouse 2 fois par an, pour la méthode Ada, ont des coûts assez onéreux et difficilement réalisables, car ils ne sont pas reconnus par la sécurité sociale et autres organismes d’aide.

Aujourd’hui, nous avons la chance d’avoir deux filles : Ninon et sa petite sœur Loli.

Association " Ninon une fleur comme les autres "

Association " Ninon une fleur comme les autres "

Ensemble nous avançons encore et toujours, dans le seul but que Ninon soit une adulte la plus autonome possible, dans une vie ordinaire, pour une enfant extraordinaire. 
Et pour réaliser ce rêve : nous avons besoins de VOUS !

Pour la deuxième année consécutive, une manifestation sportive (des courses à pieds) aura lieu à Narbonne, organisée par le comité Voltaire-Joffre.

Peut-on oublier ce problème du quotidien ?

Peut-on oublier ce problème du quotidien ?

Ce sera le samedi 29 juillet l'Urban Race 2017. Les bénéfices de l'après-midi iront à l'association "Ninon une fleur comme les autres". 

                                                          Renseignements pris sur le Net 

A Narbonne, une manifestation sportive de soutien à Ninon trisomique

A Narbonne, une manifestation sportive de soutien à Ninon trisomique

Publié dans associations

Partager cet article
Repost0

Mère-enfant ( N° 1630 )

Publié le par Quinquine1159

Aujourd'hui, en France, un accouchement se passe dans des conditions médicales optimales. Au 16ème siècle, Anne de Bretagne eut 9 enfants, dont seulement 2 survécurent. En 1800, la mère du P'tit Quinquin donne sans doute de la maternité une image idéale. Aujourd'hui, en Asie et en Afrique subsaharienne, en Amérique du Sud, plus de 2 millions de femmes vivraient avec des fistules obstétricales non traitées.

Conséquence directe d'accouchements dans de mauvaises conditions sanitaires liées à la pauvreté, cette maladie se traduit par une incontinence chronique, avec parfois la paralysie des membres inférieurs. 

En l'absence de traitement adapté, elle peut dégénérer en infection rénale

et provoquer le décès de l'accouchée .

Faute d'un personnel médical qualifié, elle aboutit également dans la plupart des cas

à la mort du nouveau-né.

 

Quand elle ne tue pas, cette maladie, considérée comme honteuse, conduit 

à l'isolement social et familial des femmes qui en souffrent.

Mère-enfant ( N° 1630 )

Ces sourires de mères de petits Quinquin de Madagascar devraient nous inciter à soutenir les actions de l'Ordre de Malte à l'international, en faveur du programme mère-enfant.

Mère-enfant ( N° 1630 )

Aider "l'Ordre de Malte" c'est protéger ce qu'il y a de plus fragile: la vie. 

A Madagascar, l'association a un programme sur 3 ans, pour 200 femmes. 3 chirurgiens locaux et du personnel paramédical seront formés.

On y dénombre par an 5.000 nouveaux cas de fistule obstétricale.

 

Publié dans associations

Partager cet article
Repost0

En février, ce sera Montpellier ( N° 1526 )

Publié le par Quinquine1159

Les P'tits Quinquin du Narbonnais ne fêtent plus carnaval. On leur propose la grande ville, mais essentiellement côté nature. Le samedi 04 février, pour la matinée, invitation à se dépayser en Amazonie, végétation et faune. 

En février, ce sera Montpellier ( N° 1526 )

A midi, on pense toujours à se poser devant une assiette. On n'a que l'embarras du choix. On a choisi et, si l'on en croit l'enseigne, les assiettes sont prêtes.

On aimerait "La Bonne assiette".

On aimerait "La Bonne assiette".

Après-midi, toujours avec des animaux, avec la vue rafraîchissante de l'eau, à l'aquarium "Mare nostrum".

En février, ce sera Montpellier ( N° 1526 )

Comme dit la chanson: "On n'est pas fatigué". Il faut surtout un peu de ville quand même. Le Centre "Odysseum" est l'image moderne de nos villes. Peut-être plus grand que le "Salanca" de Perpignan, que le "Polygone " de Béziers, que "Compans-Cafarelli" de Toulouse etc..

Heureusement , en bus, on n'a qu'à se laisser conduire jusqu'à Narbonne, où demain on retrouvera la galerie marchande du "Carrefour".

L'entrée de la galerie marchande de Montpellier

L'entrée de la galerie marchande de Montpellier

Publié dans associations

Partager cet article
Repost0

Les Ch'tis à Saïgon( N° 1488 )

Publié le par Quinquine1159

Présentes depuis plusieurs années, de nombreuses entreprises du Nord de la France se sont installées au Vietnam, pour développer leurs parts de marché ou saisir des opportunités de fabrications locales. Elles sont sources d’opportunités d’emplois pour les Français, mais aussi pour les Vietnamiens.

Que ce soit DECATHLON (Textile et équipements de sport), AUCHAN (Grande distribution), LEROY MERLIN (Bricolage), CAMAIEU (Textile), INDELEC (Paratonnerres) ou encore LESAFFRE (Levures), toutes ces entreprises s’affairent à créer de la valeur, apporter un savoir-faire ou utiliser les compétences spécifiques du Vietnam. Dans chacune de ces entreprises un ou une Nordiste travaille durement, avec ou sans accent !

Outre ces grandes entreprises, la région Nord est aussi représentée par des indépendants. Certains ont créé des associations, comme Marc DE MUYNCK (Les Enfants du Dragon) engagé dans l’humanitaire avec la création d’orphelinats. D’autres ont monté des entreprises, à l’instar d’Amaury LE BLAN avec son Poney Club (Saigon Pony Club) qui fait trotter les enfants le week-end, ou Florie PAUL (My Yoga Mate) qui vous détend avec ses cours de yoga sur Thao Dien.

Bien vu le logo avec les frites , les bières et le lion des Flandres

Bien vu le logo avec les frites , les bières et le lion des Flandres

Au-delà de la dimension professionnelle et associative, on peut aussi retrouver cette communauté nordiste autour d’un petit verre de temps à autre, toujours dans le but d’échanger, de s’amuser et de partager la chaleur humaine qui, bien qu’inutile par ce climat, leur rappelle que chez eux dans le Nord, le partage et l’accueil sont des valeurs fondamentales.

Un groupe a récemment vu le jour sur les réseaux sociaux : « Les Nordistes à Saïgon ! », il compte déjà plus de 180 membres. Son objectif est de rassembler mensuellement des Nordistes et leurs amis (Nordistes ou pas) afin de partager un début de soirée festif dans un bar de la ville et ainsi véhiculer les valeurs qui caractérisent cette région. D’autres actions sont organisées ou en cours de planification, comme la projection de films, l’organisation d’évènements spéciaux (braderie de Lille, Carnaval de Dunkerque…).

Ouverts à tous les amoureux des valeurs de la région Nord, que vous y soyez originaires ou pas, ils vous accueilleront avec plaisir.

Vous l’aurez compris les Nordistes, comme beaucoup d’autres, représentent une communauté vivante, sympathique et active au sein de la communauté Française d’Ho Chi Minh Ville !

                                                   (  Infos trouvées sur Internet et sur Facebook )

Publié dans associations

Partager cet article
Repost0

REGARDER la rue et photographier le REGARD ( N° 1482 )

Publié le par Quinquine1159

Deux Ch'tis Narbonnais participaient donc, comme annoncé précédemment, à l'exposition de leur club de photographies de Canet d'Aude. Ils s'y exercent à améliorer leurs clichés, avec de nombreux adhérents d'une association très active. Le vernissage et la réception conjointe prouvaient leur engagement. Nous tenions à les encourager et à les remercier.

REGARDER la rue et photographier le REGARD ( N° 1482 )
REGARDER la rue et photographier le REGARD ( N° 1482 )
Nos deux artistes amateurs
Nos deux artistes amateurs

Nos deux artistes amateurs

Pour ce semestre, deux thèmes avaient été retenus. Voyons le premier : LA RUE. Danièle avait regardé Narbonne et ses habitants.

Devant le Palais des Archevêques

Devant le Palais des Archevêques

Sur un banc du quai

Sur un banc du quai

Devant une boutique

Devant une boutique

Dans le quartier gitan

Dans le quartier gitan

Danièle a aussi photographié dans les rues de Marseille.

Les tags

Les tags

Un bar dépaysant

Un bar dépaysant

Un...coin de Marseille

Un...coin de Marseille

Le deuxième thème était: LE REGARD.  Le nôtre s'est élargi au delà de celui de notre amie. Saisissant: un regard percutant, ravageur, interrogatif, séducteur, contemplatif,mécontent, enfantin ou étonné.

Percutant

Percutant

Ravageur

Ravageur

Interrogatif

Interrogatif

Séducteur

Séducteur

Contemplatif

Contemplatif

Plutôt mécontent

Plutôt mécontent

Les plus beaux: ceux des enfants

Les plus beaux: ceux des enfants

Etonné, surpris, noir

Etonné, surpris, noir

Les regards des nombreux visiteurs s'attardèrent quelquefois plutôt sur l'un, plutôt sur l'autre. Ils furent tantôt admiratifs, tantôt rieurs, tantôt chercheurs de sens, tantôt attendris, que sais-je encore, quelquefois scotchés....

Ainsi Noël n'a pu "quitter du regard" ( sic ) la photo de cette jeune brune au "regard qui tue". Il imaginait la scène filmée en noir et blanc, car il lui trouvait un petit air rétro et sa robe à pois blancs éveillait un souvenir, me demandant d'ailleurs si celle-ci était à la mode. Je lui répondis que "la forme était intemporelle" et que "oui, à la mode pour la longueur! "

Regard sur le regard...

Regard sur le regard...

Le REGARD était donc multiple : celui du sujet, celui du photographe et celui de l'observateur.

Certains avaient photographié leur coup de coeur, un lieu, un objet, un animal, une fleur, la nature....  Le clocher de la chapelle m'attira.  

Bien vu, se détachant dans le ciel

Bien vu, se détachant dans le ciel

Un voyage était souvent offert: Athènes et ses evzones, Venise les costumes et les masques, la Géorgie :

Bâtisse en Géorgie

Bâtisse en Géorgie

Nous aimions toujours aussi "être chez nous, dans les vignes par exemple". Une fois ce fut un chemin qui s'offrait, une porte qui nous invitait, des pierres qui nous parlaient. Photo de première année de notre ami Jean-Pierre :

La lumière est au bout du chemin.

La lumière est au bout du chemin.

La photo pouvait transposer Venise à Peyriac de mer et ce n'était pas un photo-montage !  Quelle ambiance dans le club de Canet, ce jour-là !

Premier plan et arrière-plan

Premier plan et arrière-plan

Il ne saurait y avoir de leçons de photographie sans penser à l'argentique, au noir et blanc, qui a la faveur de qui je ne citerai pas.

On n'a pas tout détaillé. Mes photos, prises dans des difficiles conditions, de vitesse, de monde, de choix nécessaire vu leur nombre, sont critiquables pour les néo-spécialistes. Qu'ils pardonnent et ne considèrent que l'amour partagé pour leur art.

Les maîtres ont été cités: Doisneau....

Les maîtres ont été cités: Doisneau....

Tiens une visiteuse connue et en jolie couleur...

Alors: couleur ou noir et blanc ?

Alors: couleur ou noir et blanc ?

Publié dans associations

Partager cet article
Repost0

Exposition sympa, Invitation sympa ( N° 1477 )

Publié le par Quinquine1159

Quand on est membre d'une association, il est normal d'avoir de la sympathie pour d'autres associations.

"Le P'tit Quinquin du Narbonnais" s'intéresse ainsi au "Photo Club " de Canet d'Aude. D'autant qu'une personne est membre des deux. Photographe exposante dans l'une, elle est membre actif dans l'autre. Il s'agit de Danièle SELIN.

Chaque année, le club de photographes amateurs monte une exposition dans le village. Chaque année, Danièle invite ses amis et les gens du Nord à plébisciter cet évènement. Nous transmettons volontiers.

Retenez les dates de ce week-end .

Retenez les dates de ce week-end .

Publié dans associations

Partager cet article
Repost0

Les saisons ont une fin ( N° 1470 )

Publié le par Quinquine1159

On n'aime pas écrire le mot "FIN".

On n'aime pas écrire le mot "FIN".

Pour l'un des nôtres, c'est la fin de toutes les saisons de sa vie .

A 77 ans, c'était déjà l'automne pour Claude.

A 77 ans, c'était déjà l'automne pour Claude.

Nous perdons nos amis comme des feuilles. Toutes les saisons ont une fin. La vie aussi. Nostalgie...

Publié dans associations

Partager cet article
Repost0

Les moules du coeur ( N° 169 )

Publié le par Quinquine1159

Dans une association, on se sent bien, on a les mêmes objectifs, les mêmes plaisirs. Mais quand on s'ouvre à une autre association, c'est bien aussi. Je te prête une salle, tu me passes tes ustensiles. Je partage mes compétences, tu m'offres ta compagnie.

Elie prête sa brouette, sa grande pelle et ses sarments, Nadine passe une salle avec grill extérieur. Francis partage son savoir-cuire les moules, Christine offre sa bonne humeur. Le "P'tit Quinquin" offre son temps ( le samedi 1er Octobre 2016 ) , la "Gymnastique Volontaire de Fitou" donne une soirée à ses adhérents.

Ce ne sont pas les "Vendanges du coeur", mais les "Moules du coeur".

A Fitou, le samedi 1er Octobre

A Fitou, le samedi 1er Octobre

Publié dans associations

Partager cet article
Repost0

FOOT: 1 - PETANQUE: 0 ( N° 1427 )

Publié le par Quinquine1159

A deux, c'est trop peu.

A deux, c'est trop peu.

Les amateurs de pétanque ne sont pas assez nombreux chez les Ch'tis de chez nous. Donc, la rencontre annoncée a été annulée. J'ai cherché toutes les autres raisons possibles, pour ce manque d'adhésion à cette journée. Peut-être qu'en cette période, on ne veut pas manquer une retransmission d'un match de l'Euro? On préfère le sport dans un fauteuil plutôt que le sport en plein air, et le foot plutôt que la pétanque.

Omniprésent

Omniprésent

Peut-être que la date est tardive. Les enfants sont déjà arrivés en vacances, disponibilité minima ? A moins que nous ne soyons déjà partis ( dans le Nord ! ) ?

Envie d'ailleurs ?

Envie d'ailleurs ?

Ne sous-estimons pas non plus la météo de ce printemps 2016. La température favorise le repli au foyer. Pleuvra-t-il ?

Attendre son tour en manteau, non !

Attendre son tour en manteau, non !

Et pourquoi un challenge Jean-Claude Chrétien ? C'est une tradition, le club ayant plus de 20 ans d'existence. C'est un hommage à un membre fondateur tragiquement disparu. Mais l'HISTOIRE s'efface aujourd'hui.

FOOT: 1  -  PETANQUE:  0  ( N° 1427 )

Il a pourtant lieu tous les ans, ce concours amical. Voilà peut-être précisément une cause de désamour. Le changement est à la mode.

Trop répétitif ?

Trop répétitif ?

Quant aux spectateurs, aux non-joueurs, ils ne sont peut-être pas alléchés par un buffet ? Ils préfèreraient peut-être un service en restaurant ?

Ce serait pourtant un changement .
Ce serait pourtant un changement .

Ce serait pourtant un changement .

Alors, alors ? se demandera le bureau. Faut-il espacer les rencontres ? A-t-on davantage de plaisir à se voir, quand on ne se voit pas souvent ?

Un bonjour espacé ?

Un bonjour espacé ?

Pensons aussi que 20 ans, c'est un bail. Un renouvellement de personnes s'est opéré. Quels sont les objectifs actuels ? Echappera-t-on à la tendance générale ou reviendrons-nous aux fondamentaux ?

FOOT: 1  -  PETANQUE:  0  ( N° 1427 )

20 ans, c'est une tranche de vie et celle qui démarre pour tous a sûrement un impératif: pas de contraintes. Des contraintes, il y en a pour les membres du bureau. Il y en a pour les adhérents, qui pratiquent dans d'autres disciplines. Alors :

FOOT: 1  -  PETANQUE:  0  ( N° 1427 )

Rendez-vous à l'Assemblée Générale en fin d'année.

Publié dans Associations

Partager cet article
Repost0

Passer la frontière, c'était déjà... ( N° 1405 )

Publié le par Quinquine1159

Quand ils habitaient le nord de la France, les P'tits Quinquin du Narbonnais passaient volontiers la frontière et ils avaient déjà une impression d'exotisme. Très près d'eux, la Belgique avec ses chocolats, ses gaufres et ses bières ....

Quelques kilomètres et c'était déjà ailleurs.

Quelques kilomètres et c'était déjà ailleurs.

La mer leur offrait aussi l'occasion d'un plus grand dépaysement. L'Angleterre avec son thé, son whisky, ses plum-puddings ...

De Calais, l'ailleurs se voyait à un vol d'oiseau,

De Calais, l'ailleurs se voyait à un vol d'oiseau,

Maintenant qu'ils habitent dans le sud de la France, il n'y a plus de frontière, mais les Néo-Audois aiment trouver la culture de la Catalogne. Sa sangria, son flamenco, sa côte ....

Plus de douane, mais on ne sait jamais.

Plus de douane, mais on ne sait jamais.

Pour leur sortie de mai, le Club propose une mini-croisière, de ROSAS à CADAQUES, et un petit tour dans le Cap CREUS. Une journée bien remplie que ce vendredi 20 mai 2016, pour laquelle le départ de Narbonne est prévu à 7heures. A bientôt des échos.

Publié dans Associations

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>