Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

region nord

Edouard Louis interpelle Emmanuel Macron dans un tweet vengeur. ( N° 1860 )

Publié le par Quinquine1159

L' ouvrage d'Edouard Louis "Qui a tué mon père" dont  le numéro 1852 de ce blog s'est fait l'écho, rencontre un vif succès dans les couloirs de l'Élysée, au grand dam du jeune écrivain, positionné plutôt à l'extrême gauche.

C'est le quotidien "l'Opinion qui l'a révélé.

 

 

Edouard Louis interpelle Emmanuel Macron dans un tweet vengeur. ( N° 1860 )

Extrait du livre : "Août 2017 - Le gouvernement d'Emmanuel Macron retire cinq euros par mois aux Français les plus précaires sur les aides sociales qui permettent aux plus proches de se loger, de payer un loyer. Emmanuel Macron t'enlève la nourriture de la bouche".

Edouard Louis interpelle Emmanuel Macron dans un tweet vengeur. ( N° 1860 )

Du côté de l'Élysée, l'ouvrage est jugé "très macronien" par Bruno Roger-Petit, conseiller du président. 

"C'est super intéressant de voir que l'un de ses adversaires, proche d'une certaine extrême gauche, pose le même diagnostic qu'Emmanuel Macron", confie un autre proche du chef de l'État à L'Opinion.

Edouard Louis interpelle Emmanuel Macron dans un tweet vengeur. ( N° 1860 )

Mais l'analyse de son livre par l'entourage du président agace particulièrement Edouard Louis. 

"Emmanuel Macron, mon livre s'insurge contre ce que vous êtes et ce que vous faites. Abstenez-vous d'essayer de m'utiliser pour masquer la violence que vous incarnez et exercez. J'écris pour vous faire honte. J'écris pour donner des armes à celles et ceux qui vous combattent", 

s'est indigné mercredi le jeune romancier sur son compte Twitter.

Edouard Louis interpelle Emmanuel Macron dans un tweet vengeur. ( N° 1860 )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Le " Prix Hervé GHESQUIERE " remis à OLETTA ( N° 1859 )

Publié le par Quinquine1159

Ce prix "récompense chaque année une œuvre littéraire, dont l'auteur témoigne et couvre les événements, en qualité de journaliste/grand reporter".

Le " Prix Hervé GHESQUIERE " remis à OLETTA ( N° 1859 )

Le salon du livre d'Oletta, en Haute-Corse, crée pour sa troisième édition un "prix Hervé Ghesquière".

Pourquoi la Corse ? Evelyn Adam, responsable presse du salon du livre d'Oletta, est à l'origine de cette initiative. "Hervé a connu Oletta, c'était un ami" confie-t-elle, rappelant que Hervé Ghesquière était "tombé amoureux des pierres, de la Corse."

OLETTA

OLETTA

Ce sont les reporters comme Hervé Ghesquière que veut récompenser son prix éponyme au salon du livre d'Oletta.

Evelyn Adam veut "rendre hommage à ceux qui après avoir pris des risques, ont le courage de témoigner le stylo à la main."

UN LIVRE DANS UN PAYS

UN LIVRE DANS UN PAYS

"C'est un très bel hommage rendu à Hervé" a salué dans un mail son épouse Sandrine Guesquière, qui remercie Mme Adam et "toute l'équipe d'Oletta pour l'énergie déployée à la préparation de ce prix et pour le bonheur partagé de continuer à faire vivre pour nous l'âme d'Hervé, passionné par son métier."

Le jury de ce prix, pour lequel 5 livres ont été sélectionnés, sera présidé par Patrick Poivre d'Arvor. Sandrine Ghesquière fera partie du jury.

Président du jury

Président du jury

Le journaliste, avait réalisé de nombreux grands reportages couvrant des conflits, notamment en Croatie, en Bosnie ou au Rwanda. Enlevé en Afghanistan le 29 décembre 2009 avec son collègue Stéphane Taponier, ils étaient libérés le 29 juin 2011, après 547 jours de captivité.

 

A son retour, Hervé Ghesquière a écrit, au Touquet, un livre intitulé "547 jours" , avant de travailler pour le magazine "Envoyé spécial", tout en s'engageant dans la défense des otages français à l'étranger.

Il s'est éteint le 14 juin 2017 à l'âge de 54 ans .

Couverture du livre

Couverture du livre

" Je venais d'être pris en otage et j'avais conscience que le voyage serait long et terrible.Mais je ne pouvais pas deviner à quel point mon histoire, notre histoire, allait devenir une affaire d'État, un État qui désinforme l'opinion et ajoute l'opprobre à la douleur des familles." écrivait-il.

Hervé GHESQUIERES et son compagnon d'infortune

Hervé GHESQUIERES et son compagnon d'infortune

Il est né à LILLE et a grandi à MARCQ-en-Baroeul, mais c'est en Corse, qu'on lui rendra hommage aujourd'hui le 10 juin, à travers le texte d'un autre reporter.

Portrait d'Hervé Ghesquière

Portrait d'Hervé Ghesquière

Il avait travaillé à France 3 Nord-Pas-de-Calais. Il avait aussi écrit  : "Au pays de sang et de miel" après son passage en Bosnie-Herzégovine.

Couverture d'un livre d'Hervé Ghesquières

Couverture d'un livre d'Hervé Ghesquières

Heureusement le 13 avril, dans un tweet, le journaliste David Thomson, en course pour le prix 2018, annonçait qu'une conférence de presse était organisée à Paris, pour présenter le prix Hervé Ghesquières.

J'espére que le Nord n'oublie pas un de ses enfants au destin tragique.

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

La Cité de la dentelle et de la mode de Calais, « Musée de France » consacré aux dentelles à la main et mécaniques, présente « HAUTE DENTELLE ». ( N° 1858 )

Publié le par Quinquine1159

L’exposition "Haute Dentelle" illustre la place de la dentelle tissée sur métier Leavers, dans la mode ultra contemporaine.

Les couturiers élisent, au service de leur style, cette étoffe exigeante. L’exposition souligne comment ils expriment cette matière d’exception. 

La dentelle, tissu d’excellence, dialogue avec la haute couture.

La Cité de la dentelle et de la mode de Calais,  « Musée de France » consacré aux dentelles à la main et mécaniques, présente « HAUTE DENTELLE ». ( N° 1858 )

Le musée mène une politique ambitieuse d’expositions inédites, conçues par des commissaires scientifiques spécialistes de la mode, qui relient le musée aux domaines artistiques et économiques. Si les expositions sont des moments privilégiés d’étude des collections, de publications d’ouvrages de référence,  elles ne peuvent être dédiées exclusivement à la dentelle.

Aussi l’exposition "Haute Dentelle" était attendue. Telle une photographie instantanée, elle porte son regard sur les usages contemporains de la dentelle dans l’excellence en mode, à savoir la haute couture et le prêt-à-porter de luxe.

Vue extérieure du musée

Vue extérieure du musée

Quatorze maisons de la scène française et internationale ont été sélectionnées pour leur pertinence et leur diversité. La présentation montre comment les couturiers font de la dentelle tissée matière à réflexion: qu'ils superposent et agglomèrent, qu'ils découpent et accolent... "Haute Dentelle" met en lumière les métamorphoses incarnées de ces dentelles devenues sculptures mouvantes. 

Pour la maison Viktor Rolf

Pour la maison Viktor Rolf

Pour la maison Chanel

Pour la maison Chanel

Ce sont aussi les savoir-faire actuels des manufactures françaises de dentelles qui se révèlent. Plus que jamais, les dentelliers font de leur patrimoine un laboratoire de recherche et une source de création. La créativité se place à plusieurs niveaux, de la conception à la finition en passant par le tissage : motif, composition, teinture et autres ennoblissements. Tout peut faire objet de recréation.

TRADITION et INNOVATION termes souvent usités, prennent ici tout leur sens.

Pour la maison Jean-Paul Gaultier

Pour la maison Jean-Paul Gaultier

Exposition "Haute Dentelle" – Calais – 9 juin 2018 – 6 janvier 2019 

Exposition labellisée d'intérêt national. Si vous passez par là.

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

A LA MADELEINE en Nord, une formation pour les apprentis du SAMU ( N° 1855 )

Publié le par Quinquine1159

Le seul centre en France à proposer une formation dédiée aux assistants de régulation médicale ( A.R.M.) est à LA  MADELEINE, dans la métropole lilloise .

A LA MADELEINE en Nord, une formation pour les apprentis du SAMU ( N° 1855 )

On y étudie le cas de NAOMI MUSENGA, morte alors que le SAMU de Strasbourg n'avait pas pris son appel au sérieux.

Naomi Musenga dcd

Naomi Musenga dcd

Au pôle santé du Lycée Professionnel Valentine Labbé, on tire les leçons de ce drame. Le cas leur semble difficile à comprendre. 

A LA MADELEINE en Nord, une formation pour les apprentis du SAMU ( N° 1855 )

La professeure de techniques hospitalières, qui forme 300 des 2300 A.R.M. actuellement en poste, explique : 

" La formation est améliorée, on y ajoute des entraînements. On fait venir des professionnels. On met les élèves en garde sur la pratique judiciaire de leur métier, en leur répétant que tout ce qui est dit peut être enregistré et saisi par la justice.. On leur demande de rester professionnels du premier au dernier appel."

A LA MADELEINE en Nord, une formation pour les apprentis du SAMU ( N° 1855 )

La majeure partie des élèves est pourtant issue des métiers proches des secours, comme pompiers volontaires, aides-soignants et ambulanciers.

Mais l'objectif du Lycée est aussi d'obtenir une meilleure reconnaissance du cursus scolaire:    au lieu d'une certification, la formation A.R.M. pourrait délivrer un diplôme d'Etat.

A LA MADELEINE en Nord, une formation pour les apprentis du SAMU ( N° 1855 )

Chacun sait ici que les 40 cas d'affilée des ateliers d'écoute ne sont rien par rapport aux 250 appels journaliers qui attendent les régulateurs d'appels au SAMU.

A LA MADELEINE en Nord, une formation pour les apprentis du SAMU ( N° 1855 )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

A LILLE, la foi peut être « rock’n’roll » ! ( N° 1854 )

Publié le par Quinquine1159

Quel est le lien entre le rock et la foi ?  Mardi 29 mai 2018, une journée d'étude « Bâtir sur le rock » était organisée par la Faculté de théologie de Lille (Nord). Surprenant !

Mise en lumière des racines musicales du rock et de leur dimension religieuse, la quête de spiritualité de certains interprètes, le phénomène du « métal » dont les expressions violentes et apparemment anti-religieuses révèlent paradoxalement un intérêt pour la croyance et la religion.

Affiche et mise en condition
Affiche et mise en condition

Affiche et mise en condition

Le père Robert Culat, prêtre et métalleux,  qui organisait la journée d'étude a répondu aux questions d'un journaliste du " Figaro magazine ".

Question : On parle souvent de l’existence d’une véritable “communauté metal”. Des chercheurs vont même jusqu’à déclarer que le "heavy metal" est une nouvelle forme de religion. Le concert metal est parfois vu comme un rituel, un moment religieux : c’est particulièrement vrai pour la mouvance "black metal". Qu'en pensez-vous ?

Réponse :  En tant que prêtre, je suis tout à fait d’accord avec ces analyses de la communauté metal. C’est d’ailleurs ce qui la rend si passionnante pour un homme religieux.  Il faut faire référence au livre d'un  sociologue français : Satan profane, portrait d’une jeunesse enténébrée.

L’un des métalleux, âgé de 24 ans, ayant répondu à un questionnaire  “Étude sur la planète metal”, a bien caractérisé ce phénomène : « Le fort aspect communautaire du metal peut former un important moyen de socialisation. Des goûts aussi extravagants, alliés à un engagement personnel dans cette musique et/ou en adopter l’attitude et les apparences peuvent donner l’illusion d’un sens à la vie quand on la partage, se regrouper avec d’autres pour vivre entièrement cette musique. On y retrouve la recherche inconsciente d’un substitut puéril à une religion authentique chez ceux-là »

Le père Culat

Le père Culat

 Le prêtre ajoute :
Dans un passage de L’âge du metal consacré aux concerts, le vocabulaire employé implique un culte, un aspect sacré dans le fait de participer à un concert. Le vocabulaire de type religieux employé par les journalistes pour les live reports dans les magazines spécialisés ne laisse aucun doute à ce sujet.
Ce à quoi il faut ajouter que les fans sont assez souvent qualifiés de fidèles et que la fidélité, avec la passion, est présentée comme une valeur propre au public metal. Enfin, à la question suivante : Au début qu’est-ce qui vous a le plus attiré dans ce style musical ?, certaines réponses ont évoqué l’ambiance et le côté sombre du metal, faisant référence en particulier au côté mystérieux et à l’aspect mystique de cette musique. Tout ce vocabulaire relève bel et bien d’une forme de spiritualité.
A LILLE, la foi peut être « rock’n’roll » !  ( N° 1854 )
Question : Les scènes metal de toutes obédiences sont aujourd’hui mondialement reconnues. En France, un festival est capable de vendre tous ses billets en une après-midi, sans dévoiler un seul nom de sa programmation. Le heavy metal, mouvement qui était à l’origine contre-culturel, avec une intention explicite de choquer le bourgeois, s’est-il dissolu dans le libéralisme ?

Réponse :  L’hypothèse du metal comme nouvelle forme de religion fait qu’il demeure incompatible avec le libéralisme, c’est-à-dire avec un matérialisme grossier dans lequel la réussite et le bonheur sont réduits au culte de Mammon, le dieu Argent de la Bible. Certes, il existe encore des pochettes de CD qui choquent le bourgeois, comme vous dites, et qui sont censurées

Groupe qualifié par le prêtre de " plus révélateur de la théologie métal "

Groupe qualifié par le prêtre de " plus révélateur de la théologie métal "

Réponse derechef :

Le metal n'a pas perdu son âme. Il y a une conséquence logique du caractère unique de ce festival en France, de sa bonne organisation et de la richesse de sa programmation. C’est un peu le pèlerinage annuel des métalleux, l’équivalent de Lourdes ou des Journées Mondiales de la Jeunesse pour les catholiques ! Pour rien au monde le fan qui le peut ne raterait ce rendez-vous annuel !

Festival rock metal

Festival rock metal

Evidemment le père Culat prêche pour sa paroisse, si j'ose dire. Il fera écouter de la musique et comprendre la portée mystique du     " headbanging " : comment secouer la tête permet de mieux être à l'écoute de son prochain.

"Headbanging" littéralement "Tête secouée"

"Headbanging" littéralement "Tête secouée"

Et puis il fera étudier le sens de chansons de groupes révélateurs dont j'ai montré des photos. A 18 heures : chorale avec tous les participants en choeur " Nous sommes tous sur le chemin du ciel." ( paroles du groupe AC/DC )

" Vivre facilement, vivre libre 
Une place saisonnière pour un voyage sans retour 
Ne demandant rien, laisse moi vivre 
Tout prendre sur mon passage .
Je n'ai pas besoin de raisons, pas besoin de rime 
Il n'y a rien que je préfère faire que 
M'enfoncer pour un moment .
Mes amis seront aussi là-bas .

Je suis sur la route de l'enfer 
Sur la route de l'enfer 
La route de l'enfer 
Je suis sur la route de l'enfer 

Plus de panneaux stop, de limitation de vitesse 
Personne ne va me ralentir .
Comme une roue qui va tourner 
Personne ne va m'en empêcher . 
Satan, j'ai payé ce que je dois 
Je joue dans un groupe de rock 
Hé Maman, regarde-moi 
Je suis sur la route pour la terre promise .

 Je suis sur la route de l'enfer 
La route de l'enfer 
Je suis sur la route de l'enfer 
La route de l'enfer 
Ne m'arrête pas . "

A LILLE, la foi peut être « rock’n’roll » !  ( N° 1854 )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Loto du patrimoine : l'église de THIENNES ( Nord ) est un site retenu. ( N° 1853 )

Publié le par Quinquine1159

Avec 13 millions d'euros, le jackpot du Loto, à réaliser le 14 septembre, veille du week-end des Journées du patrimoine, sera équivalent à celui d'un tirage exceptionnel du vendredi 13.

Le jeu à gratter sera, lui, doté d'un gain maximum d'1,5 million d'euros, un montant inédit pour ce type de jeu. "Nous voulons que ce soit des jeux qui fonctionnent bien pour nos clients, mais qu'ils incarnent aussi une cause, que les gens jouent pour jouer mais qu'ils aient aussi une conscience, un vrai lien avec cette cause", explique la PDG de la Française Des Jeux.

SOUTENIR CE PROJET

Loto du patrimoine : l'église de THIENNES ( Nord ) est un site retenu.  ( N° 1853 )

Le Loto du patrimoine devrait rapporter entre 15 et 20 millions d'euros. Loin, très loin de la somme nécessaire pour financer les 269 dossiers retenus : il faudrait réunir 50 millions d'euros.

Parmi les 251 projets non-prioritaires, certains seront donc reportés en 2019. Tout dépendra de l'engouement pour ce loto, et pour le jeu de grattage qui sera proposé pendant 4 à 6 mois. Le ticket du jeu coûtera 15 euros.

Loto du patrimoine : l'église de THIENNES ( Nord ) est un site retenu.  ( N° 1853 )

Emmanuel Macron a réuni ce jeudi 31 mai 2018 les 269 responsables des sites culturels retenus qui bénéficieront du loto du patrimoine.

Célia Vérot, directrice générale de la Fondation du patrimoine, impliquée dans l'initiative avec Stéphane BERN a expliqué : " On a décidé qu'il y a 18 sites qu'on appelle sites emblématiques, un par région de Métropole et d'Outre-mer, qu'on va aider tout de suite. Chacun recevra entre 1000.000 et 1 million d'euros."

"Les 18 sites qu'on va aider au démarrage ne représentent pas la majorité de l'enveloppe, donc il va rester de l'argent pour les autres", a voulu rassurer Célia Vérot.

Loto du patrimoine : l'église de THIENNES ( Nord ) est un site retenu.  ( N° 1853 )

 Voici un site du Nord non-prioritaire mais retenu. 

L'église Saint Pierre de THIENNES ( Nord ) du 13ème siècle et de 1550, avec bénitier et pierres tombales d'un prêtre et d'une comtesse, présente un plan en croix latine et une élévation de type "hallekerque" avec deux chapelles latérales de même hauteur. Une petite chapelle est accolée au choeur latéral nord, probablement construite à la fin du XVe siècle; sa porte d’accès a été murée, ainsi que plusieurs fenêtres. La nef se développe sur trois travées scandées à l’extérieur par des contreforts. La tour, disposée à l’ouest, s’élève sur deux niveaux et supporte une flèche. Elle est édifiée en pierre de taille sur un soubassement en grès.

Cette église, qui associe la pierre crayeuse d’Artois à la brique, porte des traces visibles de nombreuses campagnes de restauration. Ainsi, celle de 1878 a introduit la pierre de Creil de type Vergelet dans les parements de l’édifice et les briques pour les parties sommitales des bas-côtés. Les travaux du XXe siècle ont affadi une partie de l’édifice en construisant une salle de catéchisme le long de la façade sud.

Eglise de THIENNES

Eglise de THIENNES

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Qui ( ou quoi ) a tué le père d'Edouard LOUIS ? ( N° 1852 )

Publié le par Quinquine1159

Edouard LOUIS, né à AMIENS, revient sur l'histoire de son père: "Il n'y a dans le langage presque que des négations pour exprimer ta vie".

A travers le récit de son enfance avec cet homme soumis à la violence sociale, le romancier veut démontrer comment la politique a physiquement détruit son père.

Il travaillait à l'usine. Un accident du travail lui a broyé le dos. Il ne peut plus travailler. La douleur et l'ennui finissent par prendre toute la place. Plus tard, il devra reprendre le travail malgré la douleur. Balayeur dans une ville loin de chez lui, dos courbé, pour 700 euros par mois.

 

Qui ( ou quoi ) a tué le père d'Edouard LOUIS ? ( N° 1852 )

Voici la critique de Laurence HOUOT journaliste à Culturebox avec beaucoup d'extraits du livre :

Édouard Louis ne tourne pas autour du pot. Il donne des noms :

"Jacques Chirac et Xavier Bertrand te détruisaient les intestins",

"Nicolas Sarkozy te faisait comprendre que tu étais en trop dans le monde, un voleur, un surnuméraire, une bouche inutile",

" Martin Hirsh te broyait le dos",

"Hollande, Valls et El Khomri t'ont asphyxié",

"Emmanuel Macron t'enlève la nourriture de la bouche".


Édouard Louis donne les noms de ceux qui "prononcent des phrases criminelles parce qu'ils ne savent pas".

Car qui sait l'effet d'une augmentation de 100 euros de la prime de rentrée ?    "Tu étais fou de joie, tu avais crié dans le salon : on part à la mer et on était partis à six dans notre voiture de cinq places (…) Toute la journée avait été une fête".

"Je n'ai jamais vu de famille aller voir la mer pour fêter une décision politique, parce que pour eux la politique ne change presque rien",

dit Édouard Louis. Pour son père, elle change tout : "L'histoire de ton corps accuse l'histoire politique".

 

Couverture du dernier livre d'Edouard LOUIS

Couverture du dernier livre d'Edouard LOUIS

Et encore :

Dans le monde du père, on boit beaucoup et on a une idée bien précise de ce qu'est un homme. On ne rigole pas sur ces questions-là, surtout devant les copains. Alors avoir un fils qui aime jouer la fille, un garçon qui travaille bien à l'école, c'est la honte.

Cette histoire, Édouard Louis l'avait déjà racontée dans "En finir avec Eddy Bellegueule" .

Il y revient. "Mais est-ce qu'il ne faudrait pas se répéter quand je parle de ta vie puisque des vies comme la tienne personne n'a envie de les entendre ? Est-ce qu'il ne faudrait pas se répéter jusqu'à ce qu'ils nous écoutent ? Pour les forcer à nous écouter ? Est-ce qu'il ne faudrait pas crier ? Je n'ai pas peur de me répéter parce que ce que j'écris, ce que je dis ne répond pas aux exigences de la littérature, mais à celles de la nécessité et de l'urgence, à celle du feu".

Ici, ce sont des images, des souvenirs qui remontent. Édouard Louis enchaîne des dates, pas la chronologie. Il y a les souvenirs pénibles

: "Un soir, dans le café du village, tu as dit devant tout le monde que tu aurais préféré avoir un autre fils que moi. Pendant plusieurs semaines j'ai eu envie de mourir".

Il y a aussi ce que le père n'affiche pas : des photos de lui déguisé en majorette, des mots pour défendre son fils dans l'intimité d'un commissariat de police, des fous rires partagés, des larmes volées, des fiertés rentrées, des déclarations d'amour camouflées.

 

Et tout à coup, au milieu de la page 29, suspendue comme un esquif, cette phrase : "Il me semble souvent que je t'aime".

Puis, un peu plus loin, une autre phrase en lévitation : "Est-ce qu'il est normal d'avoir honte d'aimer ?"

Tout est dit. "Qui a tué mon père" est un pamphlet politique sec et tranchant, et une magnifique lettre d'amour adressée à un père.

Un livre d'urgence, porté par une voix littéraire qui s'installe avec évidence.

Qui ( ou quoi ) a tué le père d'Edouard LOUIS ? ( N° 1852 )

Et enfin : Le livre s'ouvre sur une hypothèse. "Si ce texte était un texte de théâtre, c'est avec ces mots là qu'il faudrait commencer : Un père et un fils sont à quelques mètres l'un de l'autre dans un grand espace, vaste et vide." Le fils constate. Il n'y a plus grand-chose à faire pour raccourcir le gouffre creusé entre eux depuis son enfance. Ce livre, dédicacé à Xavier Dolan, scénariste réalisateur, lui est adressé.

L'invitation d'Édouard Louis à lire son livre comme un texte de théâtre a été entendue par Stanislas Nordey. Il présentera une adaptation de "Qui a tué mon père" au théâtre, en mars 2019.

On pourra voir en 2019 également au théâtre, un autre texte d'Édouard Louis, "Histoire de la violence".

 
Edouard LOUIS sur une scène de théâtre

Edouard LOUIS sur une scène de théâtre

Voici maintenant la critique par Frédéric BEIGBEDER écrivain et critique littéraire :

L' ECRIVAIN PLAINTIF EST DE RETOUR. GERMINAL REECRIT PAR CALIMERO.

Pour ses 85 pages, Edouard LOUIS cherche l'inspiration. " De quoi pourrais-je me lamenter aujourd'hui ? Le racisme et l'homophobie des Ch'tis ? C'est fait... Ah oui, il me reste la maladie de papa." La littérature actuelle vit sous le joug de la dictature du gémissement.   Edouard Louis a la douleur récurrente...

CALIMERO, se plaignant, car seul de sa couleur

CALIMERO, se plaignant, car seul de sa couleur

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Pourquoi pas une course de canards ? ( N° 1849 )

Publié le par Quinquine1159

Affiche de l'évènement

Affiche de l'évènement

Des parieurs avaient acheté, 4 euros pièce, un ou plusieurs canards, espérant que l’un des leurs allait arriver dans les premiers et remporter l’un des lots promis aux 21 premiers.

Pourquoi pas une course de canards ? ( N° 1849 )

Les petits canards avaient été numérotés. Espérons que l'écriture fut étanche !

Pourquoi pas une course de canards ? ( N° 1849 )

Dès 15 heures, des centaines de Douaisiens s’étaient massés sur les quais pour suivre la course de 450 mètres.

Pourquoi pas une course de canards ? ( N° 1849 )

Les 5 000 canards (dont 2 800 parrainés par des donneurs) avaient été balancés à l’eau par la benne d’un tracteur.

Pourquoi pas une course de canards ? ( N° 1849 )

La course folle a duré une heure. Quelques ralentissements pouvaient avoir lieu !

Pourquoi pas une course de canards ? ( N° 1849 )

 Les bénéfices générés par cette manifestation seront reversés intégralement à des structures qui viennent en aide à l’enfance maltraitée.

Pourquoi pas une course de canards ? ( N° 1849 )

La SCARPE fut donc un rendez-vous autre que celui des balades amoureuses.

Mais le lundi de Pâques, c’était à Saint-Omer que 12 000 canards avaient fait la course.

Rebelote le 30 juin à Saint-Laurent-Blangy.

Et dès le lendemain, c’est à Don que se tiendra l’événement, sur la DEULE. 

Les Ch'tis sont de grands enfants qu'un rien amuse.

A DOUAI, sur la SCARPE

A DOUAI, sur la SCARPE

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Elles font briller .

Publié le par Quinquine1159

Ce n'était pas certain (voir l'article numéro 1782).

C'est confirmé : Pour sa 89e édition, la cérémonie Miss France 2019 se déroulera à Lille.

Les 30 prétendantes envahiront de nouveau le Zénith de Lille, où Iris Mittenaere avait été couronnée en 2015.

La capitale des Flandres serait-elle devenue le berceau des reines de beauté ?

Camille Cerf sacrée Miss France 2015, Iris Mittenaere élue Miss France 2016 et Maëva Coucke, Miss France 2018...  Toutes sont des Ch'ties passées par le sacre de Miss Nord-Pas-de-Calais avant d'atteindre le Graal national.

3 en 4 ans

3 en 4 ans

Martine Aubry, Maire de Lille depuis 2001, se réjouit d'accueillir à nouveau cet événement populaire et souligne"la reconnaissance de la qualité de l'accueil lillois"

Elles font briller .

Sylvie Tellier, présidente du Comité Miss France depuis 2005, rappelle, quant à elle, qu'il aura fallu à la région Nord-Pas-de-Calais plus de 94 ans pour décrocher la couronne de Miss France, avant de préciser le palmarès de cette ville qui compte aussi une couronne de Miss Univers.   "Il est donc tout naturel pour l'Organisation Miss France d'accepter à nouveau cette belle invitation en terre lilloise". 

Elles font briller .

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Le téléphone appréhendé comme un instrument de musique: c’est avant-gardiste.

Publié le par Quinquine1159

Pierre Pécourt, professeur d’éducation musicale et de Chant choral au lycée Boucher de Perthes à ABBEVILLE, a constitué un double chœur de smartphones, d’une vingtaine d’élèves de seconde du lycée. Ces élèves suivent l’option "enseignement d’exploration création et activités artistiques arts du son". Ils ont préparé ce concert avec l’Orchestre de Picardie, qui est en résidence dans cette ville. 

 

D'autres élèves explorent aussi ce défi musical.

D'autres élèves explorent aussi ce défi musical.

Le téléphone intègre la musique symphonique ! 

« Chaque élève est équipé d’un smartphone, dans lequel sont enregistrées plusieurs bande-son différentes : voix de femmes, d’hommes, violon ou encore woodblock, un instrument de musique de percussion en bois. Chaque téléphone est relié à une enceinte.

Les smartphones agissent ainsi en opposition à l’orchestre ou s’intègrent, en proposant des sonorités nouvelles. Le lycéen peut véritablement jouer avec cet outil, moduler le son, varier les paramètres, grâce à une gestuelle simple de la main. Il n’a aucune partition, mais il suit les instructions du chef de chœur. Cette technologie a été mise au point par Christophe Lebreton, ingénieur en informatique musicale au Centre National de création musicale (Grame). »

Instruction du chef de choeur par smartphone

Instruction du chef de choeur par smartphone

Avant le concert, le public avait pu lui aussi télécharger une application qui lui permettait d’intervenir, à certains moments clés de la pièce, avec l’ensemble de la Philharmonie . Les spectateurs présents, disposant de ce type de téléphone,  sont invités à télécharger l’application « Smartfaust » sur leur smartphone, pour pouvoir s’intégrer au chœur à un moment donné de la pièce.

Public associé

Public associé

Les spectateurs présents, disposant de ce type de téléphone,  sont invités à télécharger l’application " SMARTFAUST " sur leur smartphone, pour pouvoir s’intégrer au chœur à un moment donné de la pièce.

Application SMARTFAUST

Application SMARTFAUST

Le 20 janvier , l'Orchestre national de LILLE donnait un concert « smartphone » très particulier. Quelques jours avant le concert, les spectateurs pouvaient  télécharger une application baptisée " SMARTPHONY ", sur iPhone ou Androïd, qui permet de jouer au chef d’orchestre, le temps d’un concert. Lorsqu’il vient écouter les 80 musiciens interpréter Le Sacre du printemps de Stravinsky, le public , pour une fois, est prié de ne pas éteindre son téléphone. Diriger l’Orchestre depuis son portable, en influençant les tempi et les nuances… Le maestro tient compte des requêtes des spectateurs : toutes les données lui sont transmises sur un pupitre numérique.

Les nouvelles technologies sont le cheval de bataille de l’Orchestre national de Lille, avec son nouveau chef  Alexandre Bloch qui se revendique comme un chef connecté, voire carrément  geek (passionné) . La phalange a noué un partenariat de trois ans avec la startup Waigéo, qui a développé son application, et prévoit de réaliser, chaque année, un projet associant musique et numérique.

A LILLE, le chef d'orchestre aussi à l'aise au smartphone qu'à la baguette.

A LILLE, le chef d'orchestre aussi à l'aise au smartphone qu'à la baguette.

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0