Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

region nord

Petite histoire de lits ( N° 1939 )

Publié le par Quinquine1159

Pendant son parcours sur les lieux du souvenir de la guerre 14-18, le chef de l’État a bien prévu de dormir à LENS (probablement à la sous-préfecture) .

Petite histoire de lits ( N° 1939 )

Les journalistes nationaux et internationaux sont, eux, invités à aller dormir à DOUAI !

C’est ce qui est écrit dans la circulaire du pôle presse de la présidence de la République.               " On a bloqué 25 chambres à l’Ibis de DOUAI et 30 chambres à l’Ibis Style de DOUAI. "          Étonnant quand sur l’ensemble de l’itinérance, des solutions d’hébergement ont toujours été trouvées sur le lieu de la visite (Maubeuge, Charleville-Mézières, Verdun ou Strasbourg).

DOUAI étant à 30 kilomètres de LENS

DOUAI étant à 30 kilomètres de LENS

Les hôteliers lensois n’étaient-ils pas en capacité d’accueillir les journalistes ? Aussi bien au Lensotel, à l’hôtel Bollaert qu’au Campanile, on était loin d’afficher complet pour la nuit du 8 au 9 novembre. Personne n’avait la possibilité d’accueillir 55 journalistes d’un coup, mais les chambres libres se comptaient à chaque fois en dizaines. Et le plus drôle c’est que les tarifs lensois étaient à chaque fois bien inférieurs aux 116 € demandés pour une nuit à l’Ibis de Douai.

Forcément les hôteliers lensois se disent déçus de passer à côté et ils estiment surtout que c’est un loupé pour le territoire qui aurait bien besoin d’un bon coup de projecteur médiatique pour redémarrer.

Petite histoire de lits ( N° 1939 )

Qui a alors choisi de réserver les chambres à DOUAI ? Du côté du pôle presse de l’Élysée, on s’étonne de notre question, ne voyant pas matière à polémique. Finalement, on nous indique que ce n’est pas la présidence de la République qui gère cette partie du déplacement mais un prestataire.

«  Une fois que le programme présidentiel est établi, nous demandons à notre prestataire de regarder où les journalistes peuvent dormir pour leur faciliter le travail. Cela selon des critères de disponibilité, de qualité-prix… Nous partons sur une estimation; une semaine avant nous arrêtons le chiffre exact. Les hôtels doivent être en capacité de s’adapter. »

Exactement ce que les Lensois auraient pu faire, s’ils avaient été sollicités. Voici les hôtels de LENS dont 2 ont trois étoiles:

 

Hôtel Campanile de LENS

Hôtel Campanile de LENS

LE Lensotel ( 3 étoiles )

LE Lensotel ( 3 étoiles )

L'hôtel Bollaert de LENS ( 3 étoiles )

L'hôtel Bollaert de LENS ( 3 étoiles )

Mais le prestataire en a bel et bien décidé autrement.

Peut-être parce qu’ils sont indépendants, pour deux d’entre eux…

                                         ( Info journal local )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

L'itinérance mémorielle du Président de la République pour entretenir le souvenir de la Grande guerre B) ( N° 1938 )

Publié le par Quinquine1159

 L'itinérance mémorielle du Président de la République pour entretenir le souvenir de la Grande guerre B) ( N° 1938 )
L'itinéraire de la journée du 8 novembre 2018

L'itinéraire de la journée du 8 novembre 2018

Le Jeudi 8 novembre, le Président prendra la direction du NORD, où il visitera l'usine Renault de MAUBEUGE et déjeunera au collège Jules Verne. 

Maubeuge, défense des frontières du nord de la France,  fut le premier siège sur le sol français mené par 60.000 soldats de l'Empire allemand durant la Première Guerre mondiale. Il débuta le 28 août et se termina le 8 septembre 1914 lors de la capitulation de la ville. 

A l'usine Renault de Maubeuge

A l'usine Renault de Maubeuge

Logo du collège Jules Verne de MAUBEUGE

Logo du collège Jules Verne de MAUBEUGE

Emmanuel Macron sera ensuite dans le Pas-de-Calais, à NOTRE-DAME-de-LORETTE, commune d'ABLAIN ST NAZAIRE, pour une visite de l'Anneau de la Mémoire. 

Sur ce monument figurent les noms de 580 000 combattants de toutes les nationalités, y compris allemande, tués entre 1914 et 1918 sur le sol du Nord et du Pas-de-Calais. 

Une déambulation et moment de recueillement seront ensuite organisés dans la Nécropole, qui contient plus de 40 000 corps, dont la moitié d'inconnus. 

Vue aérienne de l'Anneau de la Mémoire

Vue aérienne de l'Anneau de la Mémoire

500 plaques d'acier disposées en cercle, où sont inscrits les noms des tués de 1914-1918

500 plaques d'acier disposées en cercle, où sont inscrits les noms des tués de 1914-1918

Nécropole et cimetière de Notre-Dame de Lorette

Nécropole et cimetière de Notre-Dame de Lorette

Étape suivante à ARRAS où Emmanuel Macron remettra la cravate de commandeur de la Légion d’honneur à Léon Fatous, ancien maire de la ville, membre de la SFIO et du P.S.        (  De 1958 à 1975, celui-ci fut l’homme de l’ombre du député Guy Mollet.)  Il est aujourd'hui âgé de 90 ans.

 

Hôtel de ville d'ARRAS

Hôtel de ville d'ARRAS

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

L'itinérance mémorielle du Président de la République dans les Hauts de France A) ( N° 1937 )

Publié le par Quinquine1159

L'itinérance mémorielle du Président de la République dans les Hauts de France  A) ( N° 1937 )

Pour entretenir le souvenir de la Grande Guerre, Emmanuel Macron fera neuf étapes dans la région des Hauts de France .

Mercredi 7 novembre 2018, quittant Charleville-Mézières, il se rendra à La FLAMENGRIE dans l'AISNE. Là, au hameau d'HAUDROY, fut claironné le premier cessez- le- feu du front occidental le 7 novembre 1918, à 20heures20.

La cérémonie aura lieu devant le monument "la Pierre d’Haudroy" portant l'inscription  :   "1918 – 7 novembre – 20 heures 20 – Ici triompha la ténacité du poilu".

L'itinérance mémorielle du Président de la République dans les Hauts de France  A) ( N° 1937 )

La cérémonie aura lieu devant le monument "la Pierre d’Haudroy" portant l'inscription  :   "1918 – 7 novembre – 20 heures 20 – Ici triompha la ténacité du poilu".

L'itinérance mémorielle du Président de la République dans les Hauts de France  A) ( N° 1937 )

 Il aura au préalable visité l'EHPAD de Rozoy-sur-Serre participant à une table ronde sur les services publics dans le domaine de la santé en milieu rural.

L'objectif : mettre en avant "la capacité de rebond de ces territoires particulièrement frappés par la crise, la désindustrialisation et la transition agricole", indique l'Elysée

L'itinérance mémorielle du Président de la République dans les Hauts de France  A) ( N° 1937 )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

TF1 s'engage contre le harcèlement scolaire avec la fiction événement "Le jour où j'ai brûlé mon coeur". ( N° 1936 )

Publié le par Quinquine1159

La chaîne TF1 diffuse lundi 5 novembre à 21h un téléfilm racontant le calvaire de ce garçon de MARQUETTE-lez-LILLE qui a tenté de mettre fin à ses jours, en s'aspergeant d'alcool avant de s'immoler par le feu. (suivi d'un document inédit sur l'histoire de  )

TF1 s'engage contre le harcèlement scolaire avec la fiction événement "Le jour où j'ai brûlé mon coeur".  ( N° 1936 )

C'était le 8 février 2011. Après six ans de brimades, insulté, frappé, racketté, le garçon tente de mettre fin à ses jours. La douleur le pousse à se jeter dans la Deûle, où une femme le sauve miraculeusement. Le jeune de 16 ans, inscrit au lycée des Vertes-Feuilles à SAINT-ANDRE-lez-LILLE passe alors deux mois dans un coma artificiel.

Il en a gardé de lourdes séquelles et sortait en 2013 le livre "Condamné à me tuer" et il s'est engagé contre le harcèlement scolaire. Cinq ans plus tard, c'est un téléfilm qui raconte son histoire, avec quelques libertés.

TF1 s'engage contre le harcèlement scolaire avec la fiction événement "Le jour où j'ai brûlé mon coeur".  ( N° 1936 )

"J'étais humilié à l'idée de raconter ce que je subissais. Mon père n'aurait pas compris que je ne sois pas fort comme lui" confiait-il. À 23 ans, il ne peut toujours pas avoir une vie normale : "Dès qu'il fait chaud, je suis en sueur à cause de mes brûlures (...) Mon coude ne tient pas droit. Et je ne peux pas lever mon bras tout en haut."

Jonathan défiguré

Jonathan défiguré

Ses harceleurs n'ont jamais été inquiétés, ne se sont jamais excusés. La plainte de la famille n'a pas abouti et l'école a même refusé d'organiser une réunion avec les professeurs, après l'incident.

TF1 s'engage contre le harcèlement scolaire avec la fiction événement "Le jour où j'ai brûlé mon coeur".  ( N° 1936 )

"Le téléfilm est bien construit mais l’histoire est romancée. 

La fiction se déroule à Strasbourg, les prénoms de mes parents ont changé, je n’ai plus qu’une sœur alors que j’en ai deux, ma mère est enceinte alors que ce n’était pas le cas, mais les faits sont respectés et le téléfilm ne trahit pas ce qui m’est arrivé".
C'est l'une des différences avec le téléfilm, dans lequel le CPE du lycée – interprété par Michaël Youn – enquête pour comprendre ce qu'il s'est passé. 

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Pour continuer à entendre "le ronchon médiatique", il faut changer de chaîne radio. ( N° 1933 )

Publié le par Quinquine1159

Je parle ici plus souvent de télé ou de cinéma que de radio. Je ne suis pourtant pas davantage l'un que l'autre ( mais plutôt papier ).

Bernard Poirette est né le 1er juin 1958 à LILLE. Ce journaliste animait sur R.T.L. les matinales des weeks-ends, depuis 1993. Pendant deux ans, il fut reporter à Moscou, témoin d'événements historiques inouïs entre 1989 et 1991.

On le surnommait " le ronchon médiatique ". Les auditeurs fidèles de cette radio sauront ce qui lui a valu ce surnom.

Le journaliste Bernard Poirette

Le journaliste Bernard Poirette

Le 05 Août 2018, Bernard Poirette a quitté R.T.L., attaquant la station aux prudhommes, réclamant que son départ soit requalifié en licenciement abusif.

Il informera désormais les auditeurs d'Europe 1, dans la même tranche matinale, les weeks-ends.         Ses perspectives sont de donner du plaisir aux auditeurs.

Quand on lui a demandé qui il aimerait interviewer, il a répondu : " Ce n'est pas un rêve, c'est un pari  ! J'ai toujours raté Martine Aubry." Pour un Lillois évidemment c'est un comble.

"Donner du plaisir aux auditeurs !"

"Donner du plaisir aux auditeurs !"

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

La mission du Centenaire 14-18 et le Chef de l'Etat ( N° 1932 )

Publié le par Quinquine1159

Le Directeur de la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale interviewé a donné son point de vue sur la sensibilité du Président de la République au souvenir du conflit.

" Emmanuel Macron est né à AMIENS, dans une région, la Somme, marquée par la mémoire internationale du conflit de 1914 à 1918, en résonance avec ses paysages de croix, de cimetières et de mémoriaux. "

Amiens dans la Somme, ville native d'Emmanuel Macron

Amiens dans la Somme, ville native d'Emmanuel Macron

Il ajoute: " La Grande Guerre est une blessure très profonde dans la société française, mais paradoxalement c'est une mémoire unificatrice. Le Président veut saisir cette occasion pour susciter quelque chose de l'ordre de la cohésion, à l'échelle européenne et internationale. Il a souhaité faire de ce 11 Novembre un moment de souvenir, mais aussi de projection vers l'avenir."

 La mission du Centenaire 14-18 et le Chef de l'Etat ( N° 1932 )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Un livre qui se danse autant qu'il se lit. ( N° 1931 )

Publié le par Quinquine1159

On l'a vu hier, Fred Rister fut disc-jockey.  De son vrai nom Frédéric Riesterer, il publie ses Mémoires.

Dans une revue hebdomadaire, le critique littéraire Frédéric Beigbeder intitule un article qui lui est consacré : PEUT-ON ETRE D.J. et ECRIVAIN ? La réponse est : OUI. Il trouve même que Fred Rister a un style littéraire, et que les deux activités se ressemblent, acceptant dans l'une comme dans l'autre, de se sacrifier pour donner du plaisir aux autres.

 

Couverture du livre

Couverture du livre

Le livre de Fred Rister est une autobiographie simple et directe, pas forcément chronologique, commençant par un procès qu'un Suisse lui a intenté pour plagiat d'une de ses compositions musicales.

Le livre est un témoignage de première main sur le métier de D.J. Il montre que, même s'ils utilisent davantage les machines que les instruments de musique, ces artistes sont de vrais compositeurs, de vrais créateurs. Bref, il veut asseoir une légitimité à la musique électronique.

Un livre qui éclaire les coulisses des tubes qui nous font tous danser.

( L'intégralité des droits d'auteur sera reversée à la Recherche sur les tumeurs du rein. )

Un livre qui se danse autant qu'il se lit. ( N° 1931 )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Personne ne connait Fred Rister, mais le monde entier connait son talent. ( N° 1930 )

Publié le par Quinquine1159

"Je suis de MALO-les-Bains, près de Dunkerque. Fils d'ouvrier tranquille, je décrochai un BP de coiffure, gagnais ma vie, j'étais aimé de mes parents et bien sûr, quelque chose me manquait.

C'est au Stardust, la boîte mythique de La Panne ( Belgique ), assis dans la cabine du DJ, qu'un soir tout changea.

La musique, cette musique, me percuta pour la vie. Ça doit être ça, une « vocation », et trente ans plus tard des célébrités m'embrassaient, je me retrouvais en haut des classements mondiaux des ventes de disques, et je voyais la planète entière danser sur mes tubes ! Cette musique ? Je fais de l'électro pop music, la plus controversée - et méprisée- de la musique actuelle. Mais la plus populaire aussi. Une oeuvre existe quand elle est lue, vue, écoutée, et ici je rivalise avec Ravel ! "

Fred Rister

Fred Rister

" Je suis le plus célèbre des inconnus. Je travaille avec plaisir pour les autres sans chercher la gloire. Je fus le co-compositeur des plus grands succès de David Guetta.    Et jamais je ne renierai ma musique, comme je n'ai jamais quitté le Nord. Il n'y aurait pas d'autre façon de se trahir. De se mentir, de se tuer.

Comment conçoit-on un hit? D'abord il faut venir de la ville qui a sauvé les soldats anglais. A Dunkerque, on épluche tous les charts britanniques. Et la Belgique n'est pas loin, pays des plus gros fêtards d'Europe. Mais baigner dans cette culture ne suffit pas,  il faut de la technique pour passer de D.J. à musicien."

Fred était D.J.

Fred était D.J.

"N'allons pas écrire qu'un homme sut croire en son "destin" ou je ne sais quoi. J'ai subi neuf rechutes de cancers en 30 ans."

Ces derniers jours, il a publié un message émouvant sur Facebook : "Ce single est très important pour moi. Depuis de très nombreuses années, je lutte contre le cancer.  Celui qui me touche aujourd’hui sera le dernier, puisque je le sais maintenant : mes jours sont comptés…

Alors, ce n’est pas juste une chanson “de plus”, non… C’est un bout d’espoir pour ceux atteints par cette maladie. Le temps qu'il me reste à vivre, je veux le vivre pleinement", précise-t-il, indiquant également avoir décidé d'arrêter sa chimiothérapie."

Personne ne connait Fred Rister, mais le monde entier connait son talent. ( N° 1930 )

Les bénéfices de ce single enregistré avec Chris Willis seront reversés à "Kidney Cancer Association".

"Acheter ou diffuser ce titre concrétisera cette phrase que j’aime beaucoup, puisque son application m’a permis de vivre et de profiter de la vie jusqu’à aujourd’hui : “Music is Therapy” and… I Want A Miracle ! ("La musique est une thérapie" et "Je veux un miracle"). " 

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

À la recherche de places, l’État toque à la porte de l’Église pour héberger les migrants. ( N° 1929)

Publié le par Quinquine1159

De l'ancien séminaire de LILLE,  les prêtres en formation ont déménagé à la fin du mois d'août 2018, et le diocèse a été sollicité par la préfecture du Nord, qui a besoin de locaux pour des hébergements d'urgence de réfugiésLa bâtisse de briques rouges est immense. Elle est désormais pleine de vie avec 56 personnes, dont de nombreuses familles, venues d'Irak. 
Bâtiment vidé, permettant l'hébergement

Bâtiment vidé, permettant l'hébergement

La famille de Rahaf, musulmane, a vécu en Norvège pendant plus de trois ans. Son dossier de demande d'asile a reçu un avis négatif.

Il a fallu partir, encore. Gaida et ses deux enfants se sont retrouvés en Bretagne, à Lorient, où elle raconte qu' elle dormait dans la gare. 

On lui a alors conseillé de venir à LILLE, et aujourd'hui elle bénéficie d'une mise à l'abri et d'un accompagnement par l'association Coallia, mandatée par la préfecture. Elle peut enfin trouver un peu de repos : "Tous les gens ici m'ont aidée, ils nous ont donné à manger, ils nous ont prêté cette chambre, très propre. Je rêve d'un bel avenir pour mes enfants".

Elle espère maintenant que son mari pourra les rejoindre à Lille. Il est pour l'instant coincé en Allemagne, à cause des accords de Dublin,  qui prévoient qu'un migrant soit renvoyé dans le pays par lequel il est entré en Europe.

Gaida compte déposer une demande d'asile en France, ce qui n'est pas le cas de la majorité des Irakiens hébergés ici, qui sont pour la plupart passés par le littoral, Grande Synthe, Calais, et qui rêvent toujours d'Angleterre.

La petite Rahaf, elle, voit déjà sa vie en France : "Je veux aller à l'école et apprendre le français. Je sais déjà parler un petit peu !". Et l'enfant de passer de l'anglais au français, pour nous dire "bonjour, ça va bien ? Je m'appelle Rahaf".

Gaida et ses deux enfants (diocèse de Lille)

Gaida et ses deux enfants (diocèse de Lille)

Le vicaire général du diocèse dit: "Aujourd'hui, on voit beaucoup de Chrétiens s'investir dans l'accueil des migrants. Il y a une très forte sensibilité aux Chrétiens du Proche-Orient, mais pas seulement. Quelle que soit la nationalité, quelle que soit la confession, l'accueil est inconditionnel".

  Cet hébergement est une démarche parallèle à celle bien plus large à laquelle répondent déjà des paroisses ou des associations. 250 réfugiés d'Irak et de Syrie sont accueillis dans le Nord-Pas-de-Calais. "C'est de l'accueil de familles par des familles, c'est émouvant de voir que les gens se sont mobilisés".

Une fondation finance notamment des cours de Français, en complément de ceux proposés par l'Office français de protection des réfugiés et apatrides, pour permettre à ces réfugiés "d'avoir le niveau requis pour trouver une activité professionnelle. Cela leur permet de maîtriser la langue.  On a aujourd'hui une forte intégration professionnelle, preuve que cela fonctionne. Il y a beaucoup de courage du côté de ces familles, qui recréent leur vie à partir de zéro".

Cours de français d'abord

Cours de français d'abord

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Doit-on toujours être la fille (le fils), la soeur (le frère), l'épouse (l'époux) de quelqu'un ou bien peut-on être SOI ? ( N° 1928 )

Publié le par Quinquine1159

La victoire d'Annabelle Varane le 13 octobre, lors de l'élection de Miss Nord-Pas-de-Calais a suscité de grandes interrogations quant à sa légitimé. Annabelle Varane aurait-elle été favorisée ? 

Invitée dans le Buzz TV, Maëva Coucke, Miss France 2018, a tenu à faire mettre fin à la polémique:  "Quand elle a fait son discours pour devenir Miss Nord-Pas-de-Calais, elle n'a pas voulu donner son nom de famille. Elle n'a pas envie de gagner grâce à son nom connu. Elle veut écrire son histoire, même si elle est forcément liée à celle de son frère. En tout cas, elle n'a pas gagné grâce à son frère. Si elle a été élue, c'est qu'elle le mérite vraiment. J'étais là et je peux vous dire qu'elle a fait une bonne prestation sur scène. Elle s'est très vite démarquée des autres candidates. On ne voyait qu'elle. Elle mérite son titre", a-t-elle assuré.


 

Miss Nord-Pas de Calais 2018

Miss Nord-Pas de Calais 2018

Raphaël Varane footballeur international, vainqueur de la Coupe du Monde et de la Ligue des Champions n'est pourtant pas le favori pour remporter le Ballon d'Or . 

Mais Annabelle aurait-elle le grand tort d'être sa soeur ? Aurait-elle le tort de porter un nom célèbre ?

Représentante de sa région au Concours Miss France 2019, la réponse sera vraisemblablement affirmée une seconde fois si elle se classe dans les cinq premières élues.

Réponse le 15 décembre prochain à Lille.

Raphaël Varane frère d'Annabelle

Raphaël Varane frère d'Annabelle

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>