Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

region

Mamans de Mancuniens, on pense à vous ( N° 1613 )

Publié le par Quinquine1159

Ils ne souhaiteront pas la fête des mères à leur maman, ces jeunes morts dans l'attentat de MANCHESTER. Les fleurs sont pour elles aussi.

 Mamans de Mancuniens, on pense à vous ( N° 1613 )
Saffi Rose 8 ans

Saffi Rose 8 ans

 Mamans de Mancuniens, on pense à vous ( N° 1613 )
 Mamans de Mancuniens, on pense à vous ( N° 1613 )

Publié dans Région

Partager cet article
Repost0

A Saint Guilhem le désert, Marie a vu encore ceci ( N° 1611 )

Publié le par Quinquine1159

Le groupe s'avance, le groupe s'arrête. Vous les reconnaissez, c'était le samedi 13 mai à Saint Guilhem le désert.

Explications par la guide

Explications par la guide

ils sont bien sur la route de Compostelle. La coquille est partout.

Peut-être à table ?

Peut-être à table ?

Les deux copines cherchent l'ombre et la pause ( la pose aussi !) devant une belle voûte. 

A Saint Guilhem le désert, Marie a vu encore ceci ( N° 1611 )

Ici, les portes ne sont pas blindées, mais celle-ci a valu le regard de Marie.

La croix occitane en supplément d'âme

La croix occitane en supplément d'âme

Saint Guilhem est bien une cité médiévale avec ses ruelles voûtées, où marchent les amis.

A Saint Guilhem le désert, Marie a vu encore ceci ( N° 1611 )

Les Ch'tis peuvent s'imaginer à l'heure ancienne, celle du soleil.

Et s'initier à la langue occitane

Et s'initier à la langue occitane

Chemin faisant, il sera l'heure du repas. Une adresse à recommander tant pour son cadre, pour son espace ( les groupes y sont à l'aise ), que pour sa cuisine. C'est l'OUSTAL FONZES, maison très ancienne; d'ailleurs " l'oustal " est traduisible par " la maison familiale et sa terre ".  

Terrasse panoramique sur les gorges de l'Hérault
Terrasse panoramique sur les gorges de l'Hérault

Terrasse panoramique sur les gorges de l'Hérault

L'eau n'est pas loin. Les poissons ne viennent pas de loin. Les truites sont tout naturellement au menu.

A Saint Guilhem le désert, Marie a vu encore ceci ( N° 1611 )
A Saint Guilhem le désert, Marie a vu encore ceci ( N° 1611 )

Marie a déjà pensé hier que les habitants de Saint Guilhem ne manquent pas d'humour. Alors elle conclut que ce n'est pas une faute d'orthographe, mais un clin d'oeil au groupe reçu, en le baptisant : Association de Jean du Nord. Pas tout à fait faux d'ailleurs, car il y a bien un Jean et l'addition pourrait bien être pour lui. MDR comme disent les jeunes !

A Saint Guilhem le désert, Marie a vu encore ceci ( N° 1611 )
A Saint Guilhem le désert, Marie a vu encore ceci ( N° 1611 )

Publié dans Région

Partager cet article
Repost0

La cité de Saint Guilhem vue par Marie ( N° 1610 )

Publié le par Quinquine1159

La cité est comme l'eau vive.

La cité est comme l'eau vive.

Marie était aussi du groupe, pour la visite de Saint Guilhem le désert. Et pour entrer dans la cité, il fallait d'abord passer le gué; ce à quoi aidait gentiment la guide.

Bienvenue ! Ne tombez pas dans l'eau.

Bienvenue ! Ne tombez pas dans l'eau.

Marie a compris que l'eau est ici partout.

" Elle court comme un ruisseau." (air connu)

" Elle court comme un ruisseau." (air connu)

Passage protégé

Passage protégé

Une pancarte, photographiée à la levée, le confirme bien.

Rue Fontaine du portail

Rue Fontaine du portail

Donc, les gentilés de la cité trouvent de l'eau pure canalisée, bien agréable certainement en été. Car lés étés sont bien chauds dans cette vallée du Verdus, affluent de l'Hérault.

Brute mais fonctionnelle la fontaine municipale !
Brute mais fonctionnelle la fontaine municipale !

Brute mais fonctionnelle la fontaine municipale !

Cette eau est belle et bonne. Mais revers de la médaille, Saint Guilhem a connu des crues envahissantes.

La cité de Saint Guilhem vue par Marie ( N° 1610 )

Et qui dit "eau" dit "pont sur l'eau". Qui dit "pont sur l'eau" dit "badauds sur le pont " !

L'occasion d'une belle photo

L'occasion d'une belle photo

Outre l'eau, Marie a vu à Saint Guilhem des fleurs, de belles fleurs .

En terrasses, en jardinières...
En terrasses, en jardinières...

En terrasses, en jardinières...

On dira, au sens figuré, que les racines sont ici à la source. 

Le rosier égaie la pierre.

Le rosier égaie la pierre.

Et pourtant on ne s'étonne pas de trouver, clouée sur une porte, une fleur séchée : le chardon. En plus de sa qualité ornementale, de sa longévité ( puisque cette plante méditerranéenne est persistante ) , le chardon est censé chasser les démons de la maison qui l'affiche. Les Anciens s'en servaient aussi comme baromètre, car la plante voit son capitule se refermer à l'approche du mauvais temps.

Aujourd'hui, il fait très beau: sa tête est bien ouverte.

Aujourd'hui, il fait très beau: sa tête est bien ouverte.

Ce chardon prend en occitan le nom de "cardabelle". Un restaurant en a même fait son enseigne. Elle a inspiré beaucoup d'amoureux de cette fleur. (ainsi peut-être que le suffixe "belle"?) Sa cueillette sur le plateau calcaire, le causse, est désormais interdite.

L'enseigne

L'enseigne

Marie a pensé que, faute de cardabelle, ou bien pour respecter la loi, un ou une habitant(e) ne manque pas d'humour, en affichant une fleur originale sur sa porte. Joliment colorée, cette fleur en tissu sourit à Marie qui imagine.... Mais plus prosaïquement, elle est peut-être tout simplement utilitaire, un message pour le boulanger qui a le code ou ?

La cité de Saint Guilhem vue par Marie ( N° 1610 )

A demain pour la poursuite des visites.

Publié dans Région

Partager cet article
Repost0

Saint Guilhem le désert vu par Sylvie ( N° 1609 )

Publié le par Quinquine1159

Sylvie est passionnée de photos. Elle les partage.

Elle voit le groupe de Narbonnais ( de Ch'tis devenus Narbonnais ) en visite à Saint Guilhem le désert. Prudents , se ménageant pour la journée qui sera dure, certains entendent, aussi bien en étant assis, les explications de la guide.

Le groupe vu par Sylvie dans la cité de saint Guilhem

Le groupe vu par Sylvie dans la cité de saint Guilhem

Sylvie flashe le caractère typique de cette cité médiévale.

De la pierre

De la pierre

De l'eau partout

De l'eau partout

On est en Occitanie et sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

La croix occitane et la coquille saint Jacques

La croix occitane et la coquille saint Jacques

Si on accueille ici les pèlerins en route vers Compostelle, c'est qu'une célèbre abbaye bénédictine y a été fondée en 804. Aujourd'hui, il n'y a plus de moines, ce qui la rend très offerte aux touristes.

On approche.

On approche.

Les premiers plans fleuris ajoutent à la pureté des lieux.

Saint Guilhem le désert vu par Sylvie ( N° 1609 )

Ils mettent aussi de l'art dans la photo.

Lauriers roses dans le cloître

Lauriers roses dans le cloître

Publié dans Région

Partager cet article
Repost0

Ch'ti de naissance, écologiste de coeur ( N° 1605 )

Publié le par Quinquine1159

Âgé de 62 ans, l'animateur de télévision et militant écologiste Nicolas Hulot est né à LILLE. Il a été nommé ce mercredi, ministre d'Etat à la Transition Ecologique et Solidaire du nouveau gouvernement formé par le président de la République Emmanuel Macron et le Premier ministre Edouard Philippe.

Lillois par la naissance

Lillois par la naissance

Nicolas Hulot n'est pas resté bien longtemps dans le nord de la France. Par contre, son père Philippe Hulot a fréquenté l'école primaire et le collège de HAM dans la Somme, puis le lycée de Saint Quentin dans l'Aisne. Père et fils ont eu chacun une vie pleine d'aventures. Nicolas a commencé une nouvelle expérience le 17 mai 2017.

Publié dans Région

Partager cet article
Repost0

Retour de Candice ( N° 1604 )

Publié le par Quinquine1159

Le prénom Candice n'est plus tellement fréquent, mais le retour d'une série télévisée pourrait le remettre au goût du jour. Car Candice Renoir est un commandant de police sympathique. 

Bien jolie policière

Bien jolie policière

Vendredi soir, deux épisodes de la série ont offert aux téléspectateurs de jolies vues du Valenciennois

" Les plus curieux avaient remarqué une équipe de tournage,venue investir la région de Valenciennes en novembre dernier... Il s'agissait du tournage d'une partie de la série policière presque culte de France 2. Presque 200 figurants avaient alors été mobilisés."

 

Retour de Candice ( N° 1604 )

Cette fois-ci, c'est un drame familial qui vient sous-tendre l'épisode : la mère de Candice devient même suspecte.... "Ses grands-parents sont venus de Pologne", explique Solène Roy-Pagenault, créatrice de la série. "Ils se sont installés dans le Nord, donc c'est vrai que Valenciennes était une des villes possibles", poursuit la réalisatrice pour justifier le choix du Nord, où beaucoup de Polonais sont arrivés, alors que le reste de la série se déroule dans la région de Sète. 

Retour de Candice ( N° 1604 )

Cet épisode 5 de la 5ème série a eu pour cadre un centre équestre. Sa propriétaire a été retrouvée assassinée d'un coup de fusil de chasse et le Commandant Renoir enquête.

Au centre équestre, lieu du drame

Au centre équestre, lieu du drame

Candice était déjà passée sur la télé en 2013. On comprendra que beaucoup de téléspectateurs  l'apprécient  car, vendredi, elle fut sur l'antenne de 20 heures 55  jusqu'à 0 heure 40. En outre, on peut aussi la voir sur la Une, qui fait concurrence à la 2.

"Cet épisode sera en deux parties et intitulé " Ce que femme veut…" 

L'histoire débute sur une simple enquête menée par le commandant Renoir et son groupe.

Ils explorent la destinée tragique d’une femme assassinée, tout comme sa mère prostituée l’a été en 1975.

Lors de l'enquête, un drame va survenir:

Fun, le chien bien-aimé de la famille, blesse Candice qui tombe dans un coma profond. Sa famille et son équipe, en particulier Antoine, sont anéantis... mais pas Candice !!

Candice peut résoudre l’affaire mais aussi le fil de sa vie. Encore faudrait-il qu’elle se réveille…Dans son coma, Candice se retrouve propulsée en 1975 pour continuer l’enquête. Sauf que l'orange a remplacé le rose, qu'elle n’est plus chef mais simple inspectrice préposée à la machine à écrire ou au café, normal c’est une femme !! 

Cet épisode en 2 parties offre une fin en apothéose à cette 5ème saison ! 

A ne pas manquer ce samedi 20 mai à 20H50 sur La Une."

Cette fois, Candice n'est plus en rose mais en orange.

Cette fois, Candice n'est plus en rose mais en orange.

Publié dans Région

Partager cet article
Repost0

En MAI, c'est déplacement découverte ( N° 1602 )

Publié le par Quinquine1159

Nos rencontres sont prévisibles: en mai, c'est un petit voyage, souvent aux limites du département, dans de très beaux sites touristiques. 

Cette année, le samedi 13, nous aurons une visite guidée de Saint Guilhem le désert, dans l'Hérault, un des plus beaux villages de France. Son abbaye est remarquable.

C' est une abbaye bénédictine fondée en 804 par un aristocrate aquitain de l'époque carolingienne. Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques. Elle est également inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France, depuis 1998.

 

Abbaye bénédictine de saint Guilhem le désert

Abbaye bénédictine de saint Guilhem le désert

 

En qualifiant de ’désert’ ce territoire, Guilhem faisait allusion à l’absence de l’homme et non de la végétation.
Après avoir franchi les gorges de l’Hérault, Il décida de s’établir sur les bords du ’Verdus’, au cœur d’une Nature faite de roches rudes et d’eau pure.
Trouvant ici son salut pour se ressourcer spirituellement, il fît de cette combe un haut lieu spirituel, un sanctuaire.
Ce site, dissimulé dans un massif rocheux imposant, a aujourd’hui une renommée mondiale.

En MAI, c'est déplacement découverte ( N° 1602 )

A midi nous mangerons dans ce village médiéval et nous apprendrons que la Buège est un affluent de l'Hérault. Car nous mangerons une truite pêchée dans sa rivière.

L'après-midi, une autre visite se fera, sous terre, dans la magnifique grotte de Clamouse. 

En MAI, c'est déplacement découverte ( N° 1602 )

C’est une merveille souterraine que le lent travail de l’eau ne cesse d’embellir depuis plusieurs millions d’années. Elle doit sa renommée à la beauté, la diversité, l’abondance et la rareté de ses concrétions.

La grotte est classée par le Ministère de l’écologie et du développement « Site scientifique et pittoresque ». 

La stalactite la plus expressive de la grotte de Clamouse

La stalactite la plus expressive de la grotte de Clamouse

Enfin les beaux paysages se succédant, c'est au site du Pont du Diable que nous ferons une autre visite guidée, de 45 minutes. 

Le pont du diable, dont nous apprendrons la légende

Le pont du diable, dont nous apprendrons la légende

Publié dans Région

Partager cet article
Repost0

Marie-Madeleine est à Carcassonne 3 ( N° 1599 )

Publié le par Quinquine1159

Le chant d'entrée de la messe dominicale de ce jour évoquait Marie-Madeleine, entre autres. Il rappelait le tableau de Janssens exposé à Carcassonne "Noli me tangere" ( voir l'article précédent, le numéro 1598 ) où la pécheresse reconnait finalement Jésus , ressuscité. Paroles du chant religieux: " -Tu l'as vu la première, parle, Marie de Magdala. Hors du tombeau, debout dans la lumière, Il dit - Marie. C'était sa voix."

Je terminerai aujourd'hui, la visite de l'expo par une sculpture de grande taille. Elle n'a pas été prêtée par une ville du Nord, mais a été réalisée par un artiste du XXème siècle, Jean Roulland natif de CROIX. Elle surprend. On peut aussi trouver en elle toute personne souffrant, voire lépreuse. En bronze, donc de couleur foncée, elle évoque le péché, la damnation. On l'oppose à la Marie-Madeleine de Rodin en marbre blanc, synonyme d'amour, de volupté.

Corps déchiqueté à la fin de la vie terrestre de Marie-Madeleine, imaginée par Jean Roulland

Corps déchiqueté à la fin de la vie terrestre de Marie-Madeleine, imaginée par Jean Roulland

Descriptif

Descriptif

Cette vision très funeste de la fin de vie de Marie-Madeleine est, heureusement au musée, complétée par des peintures de la sainte élevée au ciel. 

J'espère que vous avez aimé le parcours de cette femme, source de tant d'inspirations.

Publié dans Région

Partager cet article
Repost0

Marie-Madeleine est à Carcassonne 2 ( N° 1598 )

Publié le par Quinquine1159

Repartons en visite au musée des Beaux-Arts de Carcassonne, voir l'exposition sur le thème de Marie-Madeleine, qui se déroule encore jusqu'au 24 mai 2017.

Affiche de l'exposition

Affiche de l'exposition

Venue de LILLE, voici une oeuvre très forte, très religieuse. Le cadre de la prière est fermé, comme si le passé ( qui est éclairé ) appartenait à la vie antérieure de la pécheresse, laissée derrière elle.

L'explication insiste sur la dualité des couleurs du tableau.

L'explication insiste sur la dualité des couleurs du tableau.

Marie-Madeleine semble, dans cette situation, très en quête de rédemption.

Marie-Madeleine semble, dans cette situation, très en quête de rédemption.

Prêtée par le musée du château de DIEPPE, c'est une petite sculpture en ivoire et non une peinture qui évoque, avec de remarquables détails, la Crucifixion. 

Fiche descriptive

Fiche descriptive

Tous les outils de crucifixion sont représentés. Marie-Madeleine est au pied de la croix.

Tous les outils de crucifixion sont représentés. Marie-Madeleine est au pied de la croix.

La ville de DUNKERQUE possède une oeuvre représentant une Marie-Madeleine en pleine maturité et en pleine recherche de vérité.

L'oeuvre italienne est ici expliquée.

L'oeuvre italienne est ici expliquée.

La volupté de Marie-Madeleine est ici, encore majoritaire.

La volupté de Marie-Madeleine est ici, encore majoritaire.

Dunkerque possède également une autre représentation de Marie-Madeleine prêtée à Carcassonne. Elle fait référence à un épisode très célèbre de l'évangile de Jean. Pas moins de 30 peintres ont immortalisé cet épisode ( Véronèse, Nicolas Poussin, Le Bernin, Le Sueur, Le Titien, Bruegel le jeune, Giotto, Fra Angelico .....) et la littérature aussi.

 Marie-Madeleine pensant Jésus mort, croit parler à un jardinier ( la pelle, le chapeau).     A son manteau rouge, synonyme de triomphe, elle reconnait finalement Jésus ressuscité. 

"Noli me tangere" se traduit par "Ne me touche pas".

"Noli me tangere" se traduit par "Ne me touche pas".

 Jésus dit à Marie-Madeleine de refuser le péché évoqué par le toucher.

Jésus dit à Marie-Madeleine de refuser le péché évoqué par le toucher.

Il faudra remercier tous ces musées, et pas seulement du nord de la France, d'avoir permis aux Audois, aux touristes et aux départements limitrophes d'avoir accès ( gratuit !) à ces chefs-d'oeuvre. (80 au total, rappelons-le )

Publié dans Région

Partager cet article
Repost0

Marie-Madeleine est à Carcassonne 1 ( N° 1597 )

Publié le par Quinquine1159

Narbonnais, notre capitale est CARCASSONNE. Nos deux villes ont de beaux musées. Actuellement, au musée des Beaux Arts de Carcassonne, une exposition temporaire permet, avec 80 tableaux, de retracer le parcours de Marie-Madeleine. Marie-Madeleine est une figure de l'évangile qui fascine. Sa relation avec Jésus est source de débats dans le monde chrétien. On l'a dit épouse de Jésus. On l'a dit prostituée. Les tableaux exposés montrent le chemin parcouru jusqu'à la sainteté.

Je ne parlerai que de ceux prêtés par des villes du nord de la France, à cette ville du sud. Voici venue de DOUAI, une Marie-Madeleine âgée, devant une "vanité". 

Description du tableau

Description du tableau

Le tableau de Lievens

Le tableau de Lievens

Et ici, Marie-Madeleine se repent en lavant les pieds de Jésus.  Ce geste chargé de sens, synonyme d'humilité et de service à l'autre, nous rappellera qu'en signe Jésus aussi   lavera les pieds de ses disciples.

Selon l'évangile, ce geste, représenté ici, sauvera cette femme de peu de vertu.

Selon l'évangile, ce geste, représenté ici, sauvera cette femme de peu de vertu.

Le tableau du repas chez Simon, au cours duquel a lieu le lavement

Le tableau du repas chez Simon, au cours duquel a lieu le lavement

La ville de VALENCIENNES aussi a prêté à Carcassonne deux tableaux .

Une Pieta description

Une Pieta description

Marie-Madeleine est au pied de la Croix.

Marie-Madeleine est au pied de la Croix.

Est arrivé précautionneusement de Valenciennes, un tableau flamand d'une scène de la vie intime de Jésus.

Marie, c'est évidemment Marie-Madeleine.

Marie, c'est évidemment Marie-Madeleine.

Jésus chez ses deux amies

Jésus chez ses deux amies

Cette exposition est si dense que je réserve à l'article suivant la projection de 4 autres richesses artistiques venues de LILLE, de DIEPPE et de DUNKERQUE, toujours sur Marie-Madeleine.

Publié dans Région

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>