N° 2120 ) Nous ne vieillirons pas ensemble.

Publié le par Quinquine1159

Le Covid a eu l'avantage de redire qu'une association ne se pliant pas à ses objectifs restera confinée ou mourra.

Des repas, des rencontres de groupuscules, des moments de danse et de joie, montrent leurs limites.

N° 2120 ) Nous ne vieillirons pas ensemble.

Se soucier des autres, prendre en compte les difficultés liées à la pandémie répondait aux statuts.

Et puis, on dit qu'au Nord le temps est toujours à l'amitié !...

N° 2120 ) Nous ne vieillirons pas ensemble.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Je vois que tu es amère par le manque de suivi de ton association. En fait la responsabilité du suivi et de la relance incombe au bureau et en particulier à son président. Tous les membres devraient lui adresser un seul mot : "Bouges-toi les fesses pour remplir ton rôle". Je fais partie d'une association qui par la force des événements s'est mise en sommeil mais a réussi à garder des liens assez forts pour relancer la machine. Certes un cerain nombre d'associations vont disparaitre suite à l'épidémie. Mais d'autres peuventse recréer; affaire de volonté. Alors il faut susciter une A.G et virer le président s'il ne veut plus s'y intéresser.
Répondre
Q
Oui, je suis amère, sans plus.
Tu es sévère avec le président de notre association. Sûr qu'on attribue toujours au Président ! les manquements, comme on lui attribue les réussites: ( il est vraiment phénoménal! )
Beaucoup d'adhérents ont vraisemblablement été impactés par la pandémie. Le silence n'est pas bon, car il est porteur de toutes les interprétations. C'est son droit et c'est le nôtre aussi, désabusés.
Je comprends que tu appartiens avec engagement à des associations, bravo à toi, gars du sud, sud dont on dit pourtant qu'il est insouciant.
G
Par ici tout a repris ou presque pour les personnes qui font le choix d'adhérer à telle ou telle association mais c'est vrai qu'il y a un peu de réticence
C'est la vie on y peut rien
J'espère que vous deux ça va
Bises
Répondre