Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

region nord

Article publié depuis Overblog

Publié le par Quinquine1159

Publié dans Association, Région Nord

Partager cet article
Repost0

A NARBONNE, on a fêté les 24 ans de Quinquin .

Publié le par Quinquine1159

L'association audoise de Ch'tis aime se souvenir de sa naissance.

Son anniversaire a donc été fêté joyeusement. 

L'apéritif était simple, parce que le repas serait élaboré.

A NARBONNE, on a fêté les 24 ans de Quinquin .

La mise de table donnait le ton. Le blanc n'est-il pas la couleur la plus élégante ? Le pliage des serviettes tout un art ?

A NARBONNE, on a fêté les 24 ans de Quinquin .

L'attente est la moitié du plaisir. On a oublié le menu, donc on peut le réinventer.

On ignorait qui serait voisin de table, donc on peut le redécouvrir.

A NARBONNE, on a fêté les 24 ans de Quinquin .

Bonne idée que de s'intéresser au vin, d'autant  qu'il y aura le choix entre blanc, rosé ou rouge. Provenance ? Degré ? Quelle couleur choisirai-je ?

A NARBONNE, on a fêté les 24 ans de Quinquin .

Passer aux choses sérieuses. Après une tartelette de légumes, voici la brochette de poisson et son risotto.

A NARBONNE, on a fêté les 24 ans de Quinquin .

Marie-Jo dit bravo. Peut-être au trou cathare ? Son sourire illumine !

A NARBONNE, on a fêté les 24 ans de Quinquin .

Ou bien: les yeux pétillent-ils à l'annonce de la gigolette farcie ?

A NARBONNE, on a fêté les 24 ans de Quinquin .

Le temps est alors venu de se souvenir qu'on est natif (ou amoureux) du pays d'en haut et d'en adopter les habitudes festives: ça balance, ça chauffe et même pas le temps de quitter la laine que ça balance encore.

A NARBONNE, on a fêté les 24 ans de Quinquin .
A NARBONNE, on a fêté les 24 ans de Quinquin .

Plus qu'un moment festif, est arrivé le moment d'émotion, celui du chant,  entraîné par le Président. Bien sûr pas n'importe quel chant, mais l'hymne régional berçant le bébé, même si ce bébé a aujourd'hui 24 ans.

A NARBONNE, on a fêté les 24 ans de Quinquin .
A NARBONNE, on a fêté les 24 ans de Quinquin .

Ensuite pas d'originalité pour le souhait, on a choisi de clamer en français: "Joyeux anniversaire !".

Il fallait LE gâteau d'anniversaire, pour que tous les flashes crépitent.

A NARBONNE, on a fêté les 24 ans de Quinquin .

D'année en année, des nouveaux adhérents s'inscrivent à nos traditions. Alors on peut coupler un baptême à un anniversaire. Cette fois, ils sont 12 à qui on a souhaité "VIVAT !"
 

A NARBONNE, on a fêté les 24 ans de Quinquin .

A l'association, de même, on souhaite " Qu'elle VIVE !"

A NARBONNE, on a fêté les 24 ans de Quinquin .

Publié dans Association, Région Nord

Partager cet article
Repost0

C'est son âge. ( N° 2000 )

Publié le par Quinquine1159

 C'est son âge. ( N° 2000 )

Publié dans Association, Région Nord

Partager cet article
Repost0

La convention "Canal solidaire", signée ce jeudi 28 février 2019, garantit la possibilité d'insérer professionnellement des demandeurs d'emplois sur les travaux de réalisation du canal Seine-Nord Europe. ( N° 1999 )

Publié le par Quinquine1159

La convention "Canal solidaire", signée ce jeudi 28 février 2019, garantit la possibilité d'insérer professionnellement des demandeurs d'emplois sur les travaux  de réalisation du canal Seine-Nord Europe. ( N° 1999 )

La réalisation du Canal Seine-Nord Europe porte sur le creusement d'un canal à grand gabarit de 107 kilomètres de long entre Compiègne (60) et Aubencheul-au-Bac (59) et la réalisation d'infrastructures connexes (dont sept écluses, une soixantaine de rétablissements routiers ou ferroviaires, des quais de plates-formes multimodales…). Ce chantier devrait mobiliser 10 000 emplois et pas moins de 30 000 seront générés à terme par ce tronçon fluvial. Ce canal doit favoriser le transport de marchandises par voie d'eau, renforcer le développement économique des territoires traversés ainsi que celui des ports maritimes de l’axe Seine - Nord de la France.

                                        ( Info: Région Hauts de France )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Cette fois, les Hauts de France ne sont pas fiers d'avoir été une terre d'accueil ( N° 1997 )

Publié le par Quinquine1159

  Adrien DERBEZ, âgé de 27 ans, a été interpellé à AMIENS avec une grande partie d'un butin emporté, qui pourrait atteindre jusqu'à trois millions d'euros.

Il était connu au fichier du traitement des antécédents judiciaires pour "refus d'obtempérer" et "dégradations"; des faits commis à Amiens en 2015.

Il avait en effet déjà vécu dans cette ville, où il était licencié d'un club de boxe thaï. "C'était un garçon attachant, super gentil", se rappelle son ancien entraîneur. "Il n'était plus au club depuis deux ans. Je pensais qu'il résidait encore à Amiens, je ne savais même pas qu'il travaillait à Paris".

Cette fois, les Hauts de France ne sont pas fiers d'avoir été une terre d'accueil ( N° 1997 )

La cavale aura été courte pour ce convoyeur de fonds: au lendemain de sa disparition à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) il a été repris. Il avait abandonné le véhicule blindé. Ce suspect a été placé en garde à vue , "de 48 à 96 heures maximum".

 

 

Cette fois, les Hauts de France ne sont pas fiers d'avoir été une terre d'accueil ( N° 1997 )

Le frère d'Adrien Derbez et une femme ont été placés en garde à vue. Une partie du butin a été récupérée: une mère de famille de 29 ans a été interpellée à quelques kilomètres au nord d'Amiens. A bord de son Touran, 220 000 euros ont été trouvés. Mise en examen elle a été écrouée  samedi 16 février. Elle nie son implication !    

Aujourd'hui soulagée, la société de transport veut comprendre les failles de sécurité qui ont permis ce vol.

Et la SOMME se serait passée d'être ainsi un sujet pour les medias .

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

A LEFFRINCOUCKE, un deuxième blockhaus décoré. ( N° 1996 )

Publié le par Quinquine1159

L'artiste "Anonyme" a réalisé une deuxième oeuvre, à quelques dizaines de mètres du "blockhaus miroir", exécuté en 2015, désormais célèbre et qu'il appelle "Réfléchir". C'est le plus haut de la batterie de Zuydcoote. ( NDLR: Mon article numéro 1476 en montrait de belles photos.)

Photos de mariage, photos-souvenirs, photos d'art, clips... Le blockhaus de LEFFRINCOUCKE (Nord), recouvert de miroirs sur 350m2, est en effet devenu en quelques années seulement, un monument très visité et apprécié. Il s'est fondu dans le paysage. "C'est une belle surprise, c'est une belle reconnaissance pour ce travail qui m'a pris environ 3000 heures. 7 clips y ont été tournés, des gens qui se marient viennent pour immortaliser leur couple..." dit l'auteur.

L'entretien régulier de "Réfléchir" ainsi que les expos autour de ce blockhaus continuent à bien occuper le Dunkerquois.

A LEFFRINCOUCKE, un deuxième blockhaus décoré. ( N° 1996 )

Cette fois-ci, le blockhaus n'est pas recouvert entièrement de miroirs, mais simplement de lettres géantes en morceaux de miroirs, sur 3 faces. Il est nommé "Résister".

Point commun avec l'oeuvre précédente, les miroirs réagissent au soleil, à la météo, aux différents moments de la journée...

Sur 3 faces, on peut lire le mot en 3 langues. " C'est de nouveau un détournement en référence à l'histoire de Dunkerque et de la 2ème Guerre mondiale." 

Morceaux de miroirs

Morceaux de miroirs

"En anglais vers l'Angleterre"

"To resist"

"To resist"

"En allemand vers l'Allemagne "

"Widerstehen"

"Widerstehen"

"En français vers la France"

"Résister"

"Résister"

" L'idée c'est d'en faire une borne, de parler aux consciences. On doit se servir de l'histoire, ne pas reproduire les mêmes erreurs..."

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

"L'amour est dans le pré", tout particulièrement en ce jour. ( N° 1995 )

Publié le par Quinquine1159

Treize ans de tournages, autant de saisons pour « L’ Amour est dans le pré » et jamais encore la chaîne M6 n’avait posé ses caméras dans les verts pâturages du PAS de CALAIS.

Pourquoi l’émission n’avait-elle encore jamais retenu de Ch’ti au casting ?

« Il n’y a pas de raisons particulières à ça », signale l’attaché de presse de l'émission, qui balaye les rumeurs selon lesquelles la météo capricieuse risquerait de compromettre le tournage. « On est déjà allé en Picardie, en Bretagne, dans la région Centre où on a parfois eu des conditions pas évidentes… »

 

Ça va changer au printemps.

"L'amour est dans le pré", tout particulièrement en ce jour.     ( N° 1995 )

Pour la quatorzième édition de l’émission phare présentée par Karine Lemarchand, deux candidats nordistes ont retenu l’attention de la production, dont un résidant dans le TERNOIS. Charles-Henri, dont le portrait sera diffusé dans l’épisode de lundi à partir de 21 heures, est un céréalier et éleveur laitier de 36 ans. Décrit comme un « visionnaire » et un « perfectionniste », attaché à la survie de son exploitation, il n’en cherche pas moins, comme tant d’autres agriculteurs avant lui , à rompre avec la solitude en retrouvant l’AMOUR.

De ses attentes, on en sait pour l’instant peu, si ce n’est qu’il est en quête d’une femme pleine d’« énergie, spontanée, indépendante, avec des valeurs », prête à lui faire oublier son précédent échec sentimental, dont il aura mis deux ans à se relever, mais dont il aura gardé une immense fierté : sa fille de quatre ans et demi « qu’il aime plus que tout ».

Charles-Henri cherche l'amour.

Charles-Henri cherche l'amour.

Les caméras de la chaîne devraient prendre leurs quartiers dans le TERNOIS à partir de la fin du mois de mars, pour y suivre Charles-Henri et ses prétendantes. (Le Ternois est une région du Pas-de-Calais, dont le centre est Saint-Pol-sur-Ternoise.)

Le village de Charles-Henri n’a pas été révélé pour éviter que d’éventuelles prétendantes ne se présentent à son domicile après la diffusion des portraits. Tous castings confondus, le record du nombre de lettres reçues par un célibataire avait dépassé les mille courriers.

NDRL : J'avais gardé ce sujet pour le 14 février, jour de la Saint Valentin !

Le candidat Charles-Henri habite dans le Ternois.

Le candidat Charles-Henri habite dans le Ternois.

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Le souvenir d'une enfance en Picardie et d'une grand-mère chineuse: Monnette ( N° 1994 )

Publié le par Quinquine1159

L'amour de sa grand-mère est perpétué par Axelle BIJVOET. 

On surnommait cette grand-mère, femme de coeur, Monnette. Sans doute Simone de son vrai prénom.

( Il est à noter que le prénom Simone était 2ème au Top des prénoms du PAS-de-CALAIS.)

 

Quand Axelle était petite, elle arpentait avec elle les brocantes PICARDES.

Axelle BIJVOET

Axelle BIJVOET

Un goût pour la chine, pour le partage et surtout pour des objets d'usage, aux histoires tendres qui aiguisent l'appétit des curieux.

Dans cette région d'enfance, elles dégottaient par exemple des couverts.

Le souvenir d'une enfance en Picardie et d'une grand-mère chineuse: Monnette ( N° 1994 )

En créant son activité, Axelle lui a donné le nom de sa grand-mère: "Monnette".

Sous cette marque, elle brosse puis grave à la main des petites cuillères et des couverts en métal argenté.

Leur originalité est d'être personnalisables sur commande.

Ainsi pour un enfant son prénom, ou afin de l'encourager à finir sa soupe, on peut offrir celle-ci:

Le souvenir d'une enfance en Picardie et d'une grand-mère chineuse: Monnette ( N° 1994 )

Ou en cadeau de mariage, un couvert symbolique:

Le souvenir d'une enfance en Picardie et d'une grand-mère chineuse: Monnette ( N° 1994 )

Ces objets sont présentés dans une pochette en coton imprimé et vendus sur Monnette.fr ( environ  20 euros)

 

L'affaire personnelle d'artisanat est en activité depuis moins d'un an.
Installée à PARIS pour la gravure, elle est spécialisée dans le secteur d'activité de la fabrication d'articles de joaillerie .

 

Difficile avec eux de ne pas mettre le coeur sur les lèvres.

 

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Le BREXIT ferait-il choisir la Belgique plutôt que la France ? ( N° 1992 )

Publié le par Quinquine1159

"Le secrétaire britannique aux transports, Chris Grayling, n’est plus le bienvenu à Calais"  a déclaré, ce mardi, à la presse anglaise, le Président du port de CALAIS.

Une colére face au plan britannique de détourner une partie du trafic maritime, pour contourner le port de Calais, en cas de Brexit sans accord.

Cette déclaration s'est faite après une dispute avec Chris Grayling. Celui ci, lui ayant confirmé avoir attribué des contrats à trois entreprises, dans le but de contourner les "possibles" embouteillages à Calais.

"Ce n'est pas juste , c'est complètement irrespectueux. Je ne veux plus le revoir ",       a déclaré Jean-Marc Puissesseau.

S'adressant au Telegraph, il a ajouté : "Nous n'avons pas demandé le Brexitmais nous avons dépensé de l'argent pour que le trafic circule régulièrement. M. Grayling est venu nous voir en novembre et nous a demandé si nous serions prêts. Nous lui avons dit oui" . 

La direction du port de Calais, a déjà dépensé prés de 6 millions d'euros, pour anticiper les nouvelles obligations de contrôles douaniers et vétérinaires.

Jean-Marc Puissesseau directeur du port de Calais

Jean-Marc Puissesseau directeur du port de Calais

Les Britanniques craignent un engorgement à cause des contrôles, alors que le scénario de leur sortie de l'Union Européenne n'est pas encore connu !

M. Grayling envisage de transférer des marchandises vers le port belge d'OSTENDE, grâce à trois compagnies dont Brittany ferries.

 Le BREXIT ferait-il choisir la Belgique plutôt que la France ? ( N° 1992 )

Jean-Marc Puissesseau n’a pas été le seul à exprimer son mécontentement face aux projets du gouvernement britannique. Le directeur d'Eurotunnel, a déclaré que "l'attribution de ces contrats aux autres transporteurs de ferry, constituerait une violation unilatérale de l'accord de concession avec Eurotunnel".


Le gouvernement britannique aurait envisagé de verser à un cabinet d'avocats   800000 £, en prévision d'une action en justice intentée par Eurotunnel.

 Le BREXIT ferait-il choisir la Belgique plutôt que la France ? ( N° 1992 )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

" ... Un ami auquel on tient... " ( N° 1991 )

Publié le par Quinquine1159

Travailler consciencieusement toute sa vie,

" ... Un ami auquel on tient... " ( N° 1991 )

Donner l'exemple à ses 5 enfants en en faisant des citoyens honnêtes,

" ... Un ami auquel on tient... " ( N° 1991 )

Assumer ses racines au point d'en transmettre les valeurs,

" ... Un ami auquel on tient... " ( N° 1991 )

Etre la personne qu'on peut toujours appeler à l'aide,

" ... Un ami auquel on tient... " ( N° 1991 )

Etre curieux de tout et devenir un technicien du XXème siècle,

 

" ... Un ami auquel on tient... " ( N° 1991 )

Supporter la maladie avec patience.

" ... Un ami auquel on tient... " ( N° 1991 )

" ... Juste quelqu'un de bien... Un ami auquel on tient..." ( chanté par Enzo Enzo )

Jean-Claude BELEGAUD

Jean-Claude BELEGAUD

Oui, il a travaillé, donné l'exemple, assumé, aidé, augmenté ses connaissances, supporté.

Il a été, car Jean-Claude nous a quittés hier. 

Il était un des membres fondateurs du club du P'tit Quinquin audois dont il fut secrétaire pendant plusieurs années; il laisse Gisèle, son épouse dévouée, dans le vide.

Publié dans Association, Région Nord

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>