Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oh les voleurs ! ( N° 1262 )

Publié le par Quinquine1159

On a tous admiré ce bel oiseau maritime, en se promenant sur une digue. On l'a même photographié, d'autant qu'on en a vus des narcissiques prenant la pose.

Mais le goeland est très observateur.

Mais le goeland est très observateur.

On avait lu, dans la presse, que l' Angleterre se plaignait de l'effronterie de ces oiseaux. Nous pouvons désormais parler de même.

En effet, sur la côte boulonnaise, un cornet de crème glacée a été subtilisé à un touriste, par un goéland. Nous avons la preuve que ces volatiles n'aiment pas que la viande , mais sont omnivores : celui-ci a été surpris volant des frites, sur une table du bord de mer ( du Nord évidemment ! )

Un ami belge a confirmé qu'il voit les goélands se rapprocher de la déchetterie en hiver, et aller sur la côte, en été quand les vacanciers sont là.

Flagrant délit

Flagrant délit

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Raisonnable la braderie de LILLE ? ( N° 1261 )

Publié le par Quinquine1159

Evènement national !

Evènement national !

A Lille, début septembre, l'Histoire marche dans les rues. La Braderie est en effet une très ancienne manifestation locale. La première remonterait à l'an 1127 . Dans les archives, on a retrouvé des témoignages des années 1900.

Gravure de la braderie de Lille en 1885

Gravure de la braderie de Lille en 1885

En 1900 : étals et amateurs de trouvailles
En 1900 : étals et amateurs de trouvailles

En 1900 : étals et amateurs de trouvailles

La braderie permet un véritable marathon en plein air, en septembre qui est souvent plus beau que juin. De l'énergie à dépenser : à se pencher, soulever, négocier .... et marcher car il y a 100 kilomètres d'étals. Donc beaucoup de calories à dépenser.

Comme de Lille à Dunkerque !

Comme de Lille à Dunkerque !

Les " bradeux ", car on les appelle ainsi, particuliers, brocanteurs, marchands,associations etc, sont au nombre de 10.000 !

oui, dix mille !

oui, dix mille !

La braderie est donc l'occasion de faire de belles rencontres, parmi les bradeux, ou parmi les visiteurs, dont on évalue le nombre à 2.000.000.

Une foule évaluée à deux millions de personnes

Une foule évaluée à deux millions de personnes

La tradition lilloise se retrouve également chez les restaurateurs. Tout est prévu, car :

Ce jour là, un seul menu !

Ce jour là, un seul menu !

Au pays de la pomme de terre, pas de problème pour approvisionner, afin de servir à peu près 30 tonnes de frites .

Heureusement pas déversées en un seul endroit, les 30 tonnes de patates

Heureusement pas déversées en un seul endroit, les 30 tonnes de patates

Et accompagnement venu de la mer qui n'est pas loin : 500 tonnes de moules.

Combien de sacs pour remplir l'équivalent d'un porte-containers de 500 tonnes ?
Combien de sacs pour remplir l'équivalent d'un porte-containers de 500 tonnes ?

Combien de sacs pour remplir l'équivalent d'un porte-containers de 500 tonnes ?

En 2 jours, un défi sympathique : constituer devant l'établissement, le plus gros tas de coquilles vides de moules. Chaque concurrent y voit sa notoriété. Et c'est un spectacle !

" Aux moules " est toujours dans les gagnants.

" Aux moules " est toujours dans les gagnants.

Au pays des Géants, on connaît la démesure, la déraison, la méga fête. Une fois par an, des gens bien vivants et bons vivants, ces Nordistes.

Source : le magazine offert par Carrefour City n° 139

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Message à mes lecteurs ( N° 1260 )

Publié le par Quinquine1159

Message à mes lecteurs ( N° 1260 )
Partager cet article
Repost0

C'était à AVELIN, il y a 56 ans ( N° 1259 )

Publié le par Quinquine1159

Le 25 août 1959, c'était en blanc, à Avelin (Nord) . Le 25 août 2009, ce fut en or, à Avelin encore. Le 25 août 2015, c'est en bleu - lapis lazuli oblige - et cela se passe dans le Sud.

Comme des jeunes mariés

Comme des jeunes mariés

Il avait bien fait de monter là-haut ( presque par hasard ), et de rencontrer une Ch'tie .

Aujourd'hui, elle a misé sur le sépia pour essayer de revenir en arrière . LOL

Comme dans un vieux film ! Rassurez-vous: le gâteau est factice: à 2, ils n'en seraient pas venus à bout.

Comme dans un vieux film ! Rassurez-vous: le gâteau est factice: à 2, ils n'en seraient pas venus à bout.

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Noces de lapis-lazuli ( N° 1258 )

Publié le par Quinquine1159

Ce 25 août 2015, ils fêteront 56 ans de mariage. Ils fêteront surtout la clémence de la vie, qui leur a permis de partager ces années avec amour.

La pierre, qui symbolise cet anniversaire, a la couleur bleu azur : le lapis-lazuli. Elle était déjà connue au temps préhistorique. Elle porterait à la douceur .

Bon anniversaire à Marie-Jeanne et Noël !

Bon anniversaire à Marie-Jeanne et Noël !

Partager cet article
Repost0

Des moules-frites cassées ( N° 1257 )

Publié le par Quinquine1159

Les moules-frites, proposées par le P'tit Quinquin du Narbonnais, sont toujours servies chaudes, en juillet.

L'an dernier, elles furent même chaudement mouillées.

Cette année, elles furent plus que chaudes : caniculaires . Elles se terminèrent bien mal, pour deux de nos adhérents des plus dévoués, je veux citer Florette et Robert .

Ce n'est plus tout à fait une "nouvelle", mais l'info mérite un billet doux.

Ce n'est plus tout à fait une "nouvelle", mais l'info mérite un billet doux.

Tous les adhérents - et pas seulement les mangeurs de moules-frites - souhaitent donc à Florette, de retrouver la patate , car l'an prochain on a besoin de la friterie.

A Florette

A Florette

On espère que Robert aura une bonne réadaptation, sans trop penser à la voiture .

Robert, pour les côtes, ne tousse pas, ne ris pas, n'éternue pas

Robert, pour les côtes, ne tousse pas, ne ris pas, n'éternue pas

Il ne faudrait pas oublier qu'une association, si elle provoque des moments de fêtes, est , d'abord ou ensuite, une occasion de soutien.

Dans les statuts certes, mais aussi dans les lois de l'amitié .

Dans les statuts certes, mais aussi dans les lois de l'amitié .

Marie-Jeanne, Ch'tie un jour, Ch'tie toujours

Publié dans associations

Partager cet article
Repost0

" Chantent les sardines, chantent les sardines " N° 1256

Publié le par Quinquine1159

C'est un air connu. C'est un rite estival . C'était hier.

Ici, c'est " sardinade ".
Ici, c'est " sardinade ".

Ici, c'est " sardinade ".

On y a vu des Ch'tis, qui n'aiment pas QUE les moules .

Tiens " j' vous connos " !

Tiens " j' vous connos " !

Et bien sûr la rédactrice de ce billet, qui aime les soirées d'été en plein air.

Tiens, " li aussi, je l'connos ! "

Tiens, " li aussi, je l'connos ! "

Publié dans Région

Partager cet article
Repost0

Un "Petit Prince" ou une "Petite Fille" ? ( N° 1255 )

Publié le par Quinquine1159

Un livre, un film

Un livre, un film

Jour de pluie en vacances. Mamie ne peut emmener Quinquine qu'au cinéma. Film du moment : "Le petit Prince". Mamie a aimé ce conte de saint Exupéry. On annonce le film comme "L'histoire du Petit Prince dans une histoire". C'est honnête et on sait d'avance qu'il s'agit de la confiscation du titre d'un chef d'œuvre, pour commercialiser un film d'animation. On aurait pu l'appeler: "La petite Fille".

La petite fille à son bureau

La petite fille à son bureau

La petite fille a 9 ans. Quinquine pourra s'identifier .... La maman de cette enfant - dont on ne sait jamais le prénom - ne connaît qu'une seule valeur pour elle et pour sa fille : la réussite par le travail. Plannings, livres, classeurs, examens, meilleure école, sont l'environnement obligatoire.

Tout cela, oh la la !

Tout cela, oh la la !

Tous les adultes sont d'ailleurs des maniaques de la vitesse, des forçats du travail, des caricatures grotesques. Je ne peux montrer aucune image d'eux, car, étrangement, aucune n'apparait dans les publicités sur le film.

Mais voici une scène, qui revient systématiquement, où la mère et la petite se lavent obsessionnellement les dents :

Pour réussir, il faut être propre, jusqu'à la manie.

Pour réussir, il faut être propre, jusqu'à la manie.

Le personnage principal du film, la petite fille, vit donc dans un monde d'où il vaut mieux s'échapper. Son amitié avec l'aviateur tombé dans le désert va le lui permettre . Ce dernier, devenu vieux, n'a pas lui-même grandi, poète depuis sa merveilleuse rencontre avec le Petit Prince .

L'aviateur en panne dans le désert, où il a rencontré le Petit Prince

L'aviateur en panne dans le désert, où il a rencontré le Petit Prince

Voilà du Saint Exupéry, même si le personnage ESSENTIEL qu'est le Petit Prince ( "qu'on ne voit bien qu'avec le cœur ") n'apparait qu'environ 20 minutes dans un film d' 1 heure 20 .

La fillette intrépide et curieuse restera toute étonnée et sans plus l'envie de grandir.

Un autre regard ....

Un autre regard ....

Il y a donc un monde imaginaire où tout est possible et aimable. C'est l'avion, restauré par magie, qui l'y amènera .

Etre aviatrice et partir là-haut....

Etre aviatrice et partir là-haut....

Là-haut, il y a les rencontres avec les éléments du livre : la rose, les étoiles, le vent qui fait voler l'écharpe du Petit Prince, le renard que la petite apprivoisera bien, le baobab, la petite planète . Mais ils ne sont que des accessoires d'une course acrobatique .

Oh la poésie de cette unique rose qui suffit au bonheur, alors que les humains en cultivent des centaines sans le trouver

Oh la poésie de cette unique rose qui suffit au bonheur, alors que les humains en cultivent des centaines sans le trouver

Il convient d'encenser les qualités techniques de ce film, qui a nécessité des années de travail et fut présenté à Cannes . Deux procédés montrent bien l'opposition entre rêve et réalité, entre ciel et terre, entre poésie et humanité, entre fantaisie et contrainte. Ce sont d'une part des images de synthèse, d'autre part le procédé "stop motion" qui permet de respecter les illustrations à l'aquarelle du livre. Une chanson douce: "Elle s'en va", par la chanteuse Camille, nous fait décoller avec l'enfant et l'aviateur. Saint Exupéry n'est pas trahi, on sait qu'il est aimé des réalisateurs du film et des doubleurs de voix.

La sentence est la même au cinéma et dans le livre, mais elle est imposée à l'écran, tandis qu'à la lecture elle s'intériorisait en chacun. Les enfants spectateurs , dont ma petite Quinquine, percevront-ils la différence entre " bien grandir" et "grandir bien" ?

Sans doute trop jeune pour comprendre, car "On ne voit bien qu'avec le coeur."

Sans doute trop jeune pour comprendre, car "On ne voit bien qu'avec le coeur."

P.S. Si de mes lecteurs ont vu le film, leur avis m'intéresse, en commentaire même anonyme . Ces impressions sont personnelles, au lendemain d'un spectacle qui m'a parlé, à double titre. Cet article est le fruit de recherches et d'une patiente quête de photos sur Internet. Il n'engage que moi. Marie-Jeanne.

Publié dans cinéma

Partager cet article
Repost0

LIEVIN les sauvera des eaux ( N° 1254 )

Publié le par Quinquine1159

Les enfants d'une école de LIEVIN , sous l'impulsion de leur enseignant, ont laissé libre cours à leur imagination. Mais pas que ...

Ils savent où est le Louvre, qui est la Joconde, ils situent aussi Lens et le Louvre-Lens. On peut savourer la couverture du livre qu'ils ont écrit et son titre : " La Joconde se fait la malle. "

Marre de Paris ?

Marre de Paris ?

La Joconde attire trop à Paris, pour qu'on la laisse partir à Lens. Ce ne fut pas le cas de toutes ses sœurs; je ne reviendrai pas là-dessus, j'en ai déjà parlé.

Le lien avec Liévin ?

Liévin accèdera à l'art .

Liévin accèdera à l'art .

La Joconde ne risque pas davantage de se mouiller les pieds que de quitter Paris. Il n'en est pas de même de toutes ses sœurs. 250.000 œuvres du Louvre Paris seraient en péril, en cas de crues de la Seine. ( Il y en eut 5 au XXème siècle et on table sur au moins 1 crue centennale .)

On a donc adopté l'adage " Gouverner, c'est prévoir." et il fut décidé de mettre les œuvres à l'abri . Ce serait réalité en 2017.

Déménagement des oeuvres sous haute surveillance

Déménagement des oeuvres sous haute surveillance

Un cabinet a été désigné pour penser les réserves. Le site retenu a été Liévin, dans le Pas de Calais. Liévin fut une cité ouvrière des Charbonnages. Deux terrils en sont toujours le témoignage et la fierté. La fierté des Liévinois se portera-elle sur le choix d'accueillir une annexe du Louvre ?

Le site minier de Liévin

Le site minier de Liévin

Les Parisiens n'étaient pas d'accord avec ce choix. Une pétition a circulé, avant d'être envoyée à Mme Fleur Pellerin, Ministre de la Culture.

Mais atout de Liévin : ville située à proximité du Louvre-Lens ( à 10 minutes à pieds ). Autre atout : de l'espace et, sur un site de 40.000 m2, un bâtiment est prévu, de forme triangulaire, sur 20.000 m2 .

Pour calmer les réfractaires, on annonce qu'il ne s'agira pas seulement d'un lieu de stockage, mais aussi d'un lieu de restauration des œuvres. Enfin, à Liévin, ces œuvres feront l'objet d'études et de recherches. C'est un architecte britannique qui a obtenu l'assentiment pour son projet, dont voici une idée.

On l'appellera " pôle de conservation ".

On l'appellera " pôle de conservation ".

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Le charbon en toile de fond ( N° 1253 )

Publié le par Quinquine1159

Un roman pour le temps de vacances, car il est touffu . " Les noces de charbon " ont pour auteur Sophie Chauveau . Le titre a fait un clin d'œil à une Nordiste.

La romancière, pour un genre de roman qui n'est pas son habitude

La romancière, pour un genre de roman qui n'est pas son habitude

Deux familles, l'une du côté Simenon, l'autre du côté Proust, selon l'auteur. Il y a lieu de toujours se référer à l'arbre généalogique inclus dans le livre. Car, dans la famille ouvrière on a 11 enfants et, dans la famille bourgeoise il y en a 5, plus un couple illégitime avec une enfant adultérine. Dans une collection livre de poche, cela fait, avec les descendants , beaucoup de personnages. C' est donc une saga, qui aurait mérité la parution en plusieurs tomes. De plus, l'histoire des générations entraîne nécessairement l'évocation de l'histoire de France avec ses nombreux évènements, ce de 1900 à 1968. Et l'auteur jongle ne cessant de faire des parallèles entre les deux familles, qui d'ailleurs se rejoindront à la fin.

La couverture, dans la collection Folio

La couverture, dans la collection Folio

Un pavé ! Forcément : on est dans le Nord (sic) . Noir ! Forcément il est question de charbon . Le charbon, ils en vivent tous, les uns au fond de la fosse et à peine de quoi vivre, les autres à la Société des Houillères et largement de quoi vivre dans le luxe.

Beaucoup de haine entre ces représentants de classes sociales opposées. Beaucoup d'insouciance, de cruauté, même vis à vis de leurs enfants, chez les "riches". Bien du mépris pour leur origine, chez les "pauvres". Des traits grossis jusqu'à l'exagération, écrits avec un foisonnement de mots à outrance.

Sophie Chauveau, engagée en politique, a vraisemblablement un compte à régler avec ses ancêtres. Elle dit " avoir voulu mettre à jour l'histoire de sa famille ". Une thérapie sans doute.

La couverture , chez Gallimard

La couverture , chez Gallimard

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>