Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

N° 2064 ) Notre Narcisse n'était pas à la fête hier.

Publié le par Quinquine1159

Les 29 Octobre, on fête les Narcisse. Prénom de garçon qui n'est plus de mode. 

Pourquoi un article sur lui ? Vous gens des Hauts de France l'auriez-vous oublié ?

Après petits mots gentils ( Rojin, Pouchin ), la maman du p'tit Quinquin - qu'on connait effectivement plutôt davantage sous ce surnom - l'appelle par son vrai prénom : Narcisse.

"...Èlle li dijot : Min Narcisse,
D'main t'aras du pain d'épice..."

 

 

Narcisse appelé aussi Quinquin, Pouchin, Rojin

Narcisse appelé aussi Quinquin, Pouchin, Rojin

Les qualités présumées attachées à ce prénom sont pourtant flatteuses : 

" Narcisse: un enfant extrêmement énergique ! Il est très volontaire, a sans cesse envie de découvrir de nouvelles activités, a besoin d'amis pour s'amuser ou passe son temps à solliciter les plus grands pour répondre à ses questions sur la vie. Narcisse est très intelligent, malin et perspicace, mais cela nécessite d'être à son écoute et de lui offrir du temps."

Qualités qui sont bien celles du bébé de la chanson  de Desrousseaux, puisqu'il veut rester éveillé malgré les demandes 20 fois répétées, ne craint pas le sermon de Saint Nicolas, ne se laisse pas influencer par les menaces de sa mère et perçoit les astuces que sont ses promesses.  ​​​​​​​

Energique enfant

Energique enfant

L'église reconnait la sainteté d'un Narcisse et ce n'est sûrement pas le nôtre ! Alors duquel ? On ne sait pas grand chose de lui et Google n'en dit pas davantage :

"Narcisse de Jérusalem († 213 ou 231) est un évêque de Jérusalem de la fin du II e siècle et au début du III e siècle d'origine inconnue. Ce devait être un homme déjà âgé, octogénaire selon la tradition."

Il a très peu de représentations, mais voici quand même un vitrail l'imaginant :

 

N° 2064 ) Notre Narcisse n'était pas à la fête hier.

Chacun connait le sens de l'adjectif " narcissique " qui n'est pas à proprement parler une vertu et qualifie quelqu'un épris de lui-même, aimant voir son physique dans le miroir.

Beaucoup connaissent la légende de Narcisse, d'où vient cette expression. Je l'ai recherchée. Le peintre Waterhouse y a trouvé l'inspiration pour un joli tableau. 

 

"Narcisse est un jeune chasseur de la mythologie grecque, fils d'un dieu-fleuve et d'une nymphe et doué d'une grande beauté .

Poussé par la soif, Narcisse surprit son reflet dans l'eau d'une source et en tomba amoureux tant qu' il se laissa mourir de langueur."

N° 2064 ) Notre Narcisse n'était pas à la fête hier.

Un autre peintre (réputé de la fin du XVIème siècle) a illustré cette légende de manière autrement funeste.

"Analyse du tableau de Le CARAVAGE: Narcisse cherche son reflet dans l'eau, il est en quête de son identité, mais l'image est floue, insaisissable. Narcisse ne peut se voir tel qu'il est, le miroir lui donne une image étrangère."

Tableau de Le Caravage : Narcisse

Tableau de Le Caravage : Narcisse

Alors: mélange de religion et de paganisme ? Malgré sa vraie beauté, on penchera pour la légende en sa défaveur et on a peut-être là l'origine de la rareté du prénom.

On y songera néanmoins en visitant les jardins, car une autre légende veut que ces fleurs aient poussé à l'endroit de son corps noyé :

Une fleur, qui égalait la beauté de Narcisse, poussa alors à l'endroit de la noyade. Cette fleur - le narcisse - devint le symbole de l'égoïsme et de la vanité."

De nos jours, les narcisses annoncent la venue de la nouvelle saison.

N° 2064 ) Notre Narcisse n'était pas à la fête hier.

Notre Narcisse, notre Quinquin n'était pas à la fête hier, parce que le confinement a eu raison de notre association où depuis 8 mois tout est forcément tombé à l'eau, comme lui. 

Partager cet article
Repost0

N° 2063 ) À LILLE, la maison Meert ajoute encore à sa légende.

Publié le par Quinquine1159

Il suffira désormais aux clients de chez Meert de lever un peu plus la tête; mais quel passant ne le faisait déjà pas ? 

C’est l’homme de l’ombre, l’érudit archiviste et mémoire de chez Meert, qui a levé le voile sur une nouvelle installation. Amoureux du patrimoine et des vieilles pierres, passionné de LILLE et inépuisable puits de connaissances sur l’histoire de la maison .

Devanture de chez Meert à Lille

Devanture de chez Meert à Lille

La plus ancienne pâtisserie au monde abrite, depuis quelques jours, une copie de la magnifique tête de femme exposée au palais des Beaux-Arts de LILLE (et dont le numéro précédent de ce blog a parlé).

Elle s’inscrit  dans l’extraordinaire décor pompéien du célèbre commerce de la rue Esquermoise à LILLE. 

En vitrine, copie de la tête de femme vue au musée de Lille

En vitrine, copie de la tête de femme vue au musée de Lille

C’est le directeur des lieux, qui l'a délicatement installée dans une niche située sur le balcon qui surplombe gaufres, millefeuilles et chocolats.

Ce sont ensuite les gourmets qui pénètreront dans le superbe salon de thé, où se sont installées des générations de Lillois.

Intérieur de la pâtisserie Meert.

Intérieur de la pâtisserie Meert.

Partager cet article
Repost0

N° 2062 ) Une Lilloise découvre une Lilloise.

Publié le par Quinquine1159

L'actualité régionale -et demain vous comprendrez laquelle- m'a montré que je ne connaissais pas tout de ma ville: LILLE, ni de son Musée des Beaux-Arts.

Le musée lillois abrite une magnifique tête de femme dont l’histoire est aussi mystérieuse que la célèbre Joconde peinte par l’artiste toscan Léonard de VINCI en raison de la diversité des expressions de son visage, évanescent et mélancolique.

Regard vers la droite

Regard vers la droite

Il s’agit d’une jeune fille de 17 ou 18 ans. Sa tête est en cire vierge. Son teint est pâle, ses cheveux d’une blondeur tirant sur le roux. Les détails sont d’un grand réalisme, comme le modelé des oreilles ou la légère asymétrie entre ses deux profils. Le buste est serti dans une draperie chiffonnée et repose sur un piédouche, tous deux en terre cuite peinte. Les yeux en verre soufflé, avec les pupilles peintes en bleu sombre, ont été placés de l'intérieur. Les couleurs ont été appliquées au pinceau, dans la cire encore tendre. Les lèvres minces illuminées par un mystérieux sourire et le regard baissé évoquent une jeunesse chaste et des rêveries mélancoliques. Mais plusieurs commentateurs soulignent que son expression change selon l’angle sous lequel on la regarde  - d'où la comparaison.

N.B: Outre son existence, j'ai aussi appris ce qu'est un "piédouche" : petit piédestal, souvent de section circulaire, servant à porter un buste ou une statuette".

Regard vers la gauche

Regard vers la gauche

Cette "Joconde lilloise"  on ne sait pas qui l'a réalisée ni d'où elle vient, probablement d'Italie. Elle est un peu plus petite que nature et légèrement penchée en avant, vers la gauche.

 

Un catalogue de 1856 propose d’abord de distinguer l'ouvrage de cire de la draperie et du piédouche en terre cuite qu’il date du xviiie siècle.

Il suggère ensuite une origine antique, en s’appuyant sur la découverte en 1853 de têtes en cire dans des tombes romaines de l’époque de Dioclétien.

Quelques années plus tard, il est proposé de voir dans le buste de jeune fille l'œuvre d'un artiste cirier florentin du xve siècle, sous la direction du maître de Léonard de Vinci.

 Elle faisait partie de la donation que fit le mécène Jean-Baptiste Wicar à sa ville natale en 1834.

Elle fut pour le musée de LILLE aussi célèbre que la JOCONDE pour le Louvre.

La Joconde du Louvre

La Joconde du Louvre

Dans ses mémoires, la chanteuse Yvette GUILBERT (1865-1944) raconte qu'elle s'est inspirée de la "Tête de cire" du musée de LILLE pour composer son personnage de scène, " sa pâleur, sa couronne de cheveux roux étant aussi mon partage ". Et elle ajoute : " Sa distinction, sans recherche, venait, à mon avis, de sa parfaite simplicité. Je voulus surtout, et avant tout, paraître très distinguée, pour me permettre de tout oser dans un répertoire. "

Yvette Guilbert chanteuse

Yvette Guilbert chanteuse

Partager cet article
Repost0

N° 2061 ) Photo intrigante : celle d’un enfant roux sur un vélo sans selle ni pédales.

Publié le par Quinquine1159

Si, le samedi 19 septembre,  vous n'étiez pas devant la chaîne 2 de votre poste de télévision, pour l'émission  "13 heures15" (avec Laurent Delahousse), vous avez manqué un reportage qui m'a émue au plus haut point et je vous recommande sa lecture en replay.

Titre du reportage

Titre du reportage

Premièrement la photo qui intrigue est remarquable et pourrait être attribuée à un grand photographe (même si sa copie ci-jointe n'est pas de bonne qualité). Elle figurerait même en bonne place de l'exposition "Visa pour l'image" sans qu'on y voit à redire. 

Elle fut probablement prise dans les années 60 et a ému les internautes. ( Donc je ne suis pas la seule !)

La photo anonyme

La photo anonyme

Grâce à Twitter, deux LENSOIS, Pascal Demuynck et Guillaume Lecointre ont lancé, quant à l'anonymat de cette photo, une enquête qui a touché des milliers de personnes.

Les 2 amis intrigués par la photo

Les 2 amis intrigués par la photo

Ensuite ce reportage montre la pertinence des sujets traités, car de bout en bout, on n'avait qu'une hâte: celle de  connaître la suite.

Le récit est construit sans lasser le spectateur, grâce à l'alternance entre auditions, géographie, témoignages.

La suite...

La suite...

C'est une véritable enquête menée à la manière d'un enquête policière qui s'est déroulée dans un espace relativement restreint.

Une enquête virtuelle qui a tenu en haleine en 2019. Mais il fallait être connecté.

Véritable enquête

Véritable enquête

L'émission est une démonstration des bienfaits de la technologie moderne: appels et interviews dans la presse écrite, usage des caméras avec les interviewés, utilisation des téléphones ou smartphones entre intervenants en recherche de solution, sur Internet quelquefois, bienfait des réseaux  sociaux, dont Facebook, pour le voyage des idées parmi les participants.

Qui aurait cru que le mystère de son histoire serait levé par… les réseaux sociaux !

 

Interview par la presse écrite ( La Voix du Nord )

Interview par la presse écrite ( La Voix du Nord )

Smartphone entre intervenants

Smartphone entre intervenants

 Internet pour recherches
 Internet pour recherches

Internet pour recherches

 Facebook et les réseaux sociaux

Facebook et les réseaux sociaux

Cette histoire est une très belle histoire qui n'aurait jamais vu le jour sans la curiosité et l'opiniâtreté de l' homme à l'origine de la recherche.

C'est l'histoire d'un enfant qui n'a pas d'autre nom que sa couleur de cheveux .       Il est un ange déchu pour notre bonheur de spectateur.

Un enfant roux

Un enfant roux

Elle est la preuve d'une affection profonde pour la région minière des Hauts de France, où elle se déroule. 

Elle plonge dans un passé pas si lointain, où les mines de charbon tournaient à plein régime dans le nord de la France.

La région minière du nord de la France pour cadre

La région minière du nord de la France pour cadre

La vie d'un enfant des années 60 dans ce milieu particulier des mines de charbon est édifiante de morale, prouvant la joie trouvée dans les jeux les plus basiques, les objets les plus ordinaires, ( à comparer avec ceux des enfants de 2020 et leur insatisfaction ) .

L'enfant roux s'amusait avec une vieille bassine qu'il emplissait de boue, non sans imagination.

Un pauvre jouet sans l'imaginaire

Un pauvre jouet sans l'imaginaire

La solidarité entre chercheurs a été à la hauteur de la réputation de cette qualité chez les gens du Nord, par exemple de ces COURCELLOIS qui ont mené leur enquête.

Depuis le départ, le couple Houriez en est sûr et certain. Sur cette photo, « c’est un des fils Longeois, a priori Jean-Michel ». Un nom qui ressortait massivement sur les réseaux sociaux et que le couple a pu confirmer grâce aux témoignages recueillis auprès d’anciens Courcellois. « J’ai mené mon enquête vous savez », sourit Marie-Christine qui pouvait déjà compter sur les souvenirs de son mari.

 

Encore une autre famille en recherche

Encore une autre famille en recherche

Le mari de Marie-Christine, André Houriez, habitait gamin (et habite toujours d’ailleurs) dans cette fameuse rue de Fismes. « Moi j’étais au nº11 et lui, il était au nº14.   Ils étaient sept enfants dont trois garçons. » En voyant le fameux cliché, « J’ai tout de suite reconnu l’endroit, les arbres, les maisons et même les hortensias qui étaient encore là y a pas longtemps dans le jardin de gauche ».

" Oui c'était ici !"

" Oui c'était ici !"

Si aujourd’hui la boue dans laquelle le vélo de Jean-Michel était prisonnier a laissé place à un macadam bien lisse et les arbres ont été remplacés par des lampadaires, les habitations de ce coron de la fosse 7, elles, sont intactes. 

L'évocation du passé minier est faite sans pathos et sans tomber dans le misérabilisme , même s'il nous émeut.

70 ans après, on a offert un vélo à Jean-Michel, l'enfant roux.

70 ans après, on a offert un vélo à Jean-Michel, l'enfant roux.

Les noms de leurs villes ont résonné d'un bout à l'autre : WAZIERS

N° 2061 ) Photo intrigante : celle d’un enfant roux sur un vélo sans selle ni pédales.

Ou alors HOUDAIN ?

N° 2061 ) Photo intrigante : celle d’un enfant roux sur un vélo sans selle ni pédales.

A moins que ce soit à HENIN-BEAUMONT ou NOYELLES-GODAULT ...

N° 2061 ) Photo intrigante : celle d’un enfant roux sur un vélo sans selle ni pédales.

L'enthousiasme suscité par la recherche a même été une grande fierté pour les gens de la région.

N° 2061 ) Photo intrigante : celle d’un enfant roux sur un vélo sans selle ni pédales.

La modestie, la simplicité de l'homme "wanted" et puis "retrouvé" en font un héros effacé qui a dit n'avoir jamais été malheureux.

Sans le vouloir le héros d'une histoire, qui a gardé la modestie de ses origines

Sans le vouloir le héros d'une histoire, qui a gardé la modestie de ses origines

Le hasard a finalement bien fait les choses ou alors on pourra plutôt remercier la passion de deux amis et de tout un peuple nordiste.

 

Partager cet article
Repost0

N° 2060 ) Enseignement du flamand : le rectorat réfléchit à une nouvelle expérimentation.

Publié le par Quinquine1159

Récemment ( N° 2049 ), on évoquait ici l'insistance des villages parlant le flamand pour son enseignement à l'école.

N° 2060 ) Enseignement du flamand : le rectorat réfléchit à une nouvelle expérimentation.

Après la manifestation qui s’est tenue samedi à LILLE, des représentants de la langue flamande ont été reçus par la rectrice de l’académie. 

Président de l’Institut de la langue régionale flamande, Jean-Paul Couché en est sorti à moitié satisfait.

LILLE : Manifestation pour l'enseignement de la langue flamande à l'école

LILLE : Manifestation pour l'enseignement de la langue flamande à l'école

Partager cet article
Repost0

N° 2059 ) Une molécule anti-Covid-19 sur laquelle travaille d’arrache-pied l’Institut Pasteur de LILLE

Publié le par Quinquine1159

« A l'’Institut Pasteur de LILLE, depuis six mois, plus de 2 000 médicaments ont été testés in vitro sur le SARS-COV2 et une molécule a été identifiée après une cascade de criblages.

Les équipes doivent encore réaliser des tests pour vérifier l’efficacité clinique de cette molécule, en lien avec les partenaires, laboratoires et instances ad hoc, selon la réglementation en vigueur ».

N° 2059 ) Une molécule anti-Covid-19 sur laquelle travaille d’arrache-pied l’Institut Pasteur de LILLE

La molécule était commercialisée en France depuis la fin des années 70, dans le cadre du traitement d’infections respiratoires hautes bénignes, de type bronchopulmonaires  

Puis retirée du marché français en 2005, où ce n’était plus remboursé mais toujours utilisé dans certains pays d’Europe de l’Ouest.

N° 2059 ) Une molécule anti-Covid-19 sur laquelle travaille d’arrache-pied l’Institut Pasteur de LILLE

Cette molécule était administrée sous la forme d’un suppositoire connu sous le nom d’OCTOFENE.

Si l’Octofene devait se révéler efficace, il s’agirait « pour le moment de la seule alternative médicamenteuse qui se positionne dès le début de la maladie ». 

Des essais sur le singe sont en cours de phasage.

N° 2059 ) Une molécule anti-Covid-19 sur laquelle travaille d’arrache-pied l’Institut Pasteur de LILLE
Partager cet article
Repost0

N° 2058 ) A chacun sa Miss

Publié le par Quinquine1159

Une cérémonie devant seulement 110 personnes, crise sanitaire oblige, mais suivie en nombre sur les réseaux sociaux et Wéo....

 

Les 15 miss, « rescapées » d’une sélection qui a connu un record d’annulations cette année, ont défilé. Assez loin de la folle ambiance des 4 500 spectateurs qui auraient dû normalement enflammer l’Arena d’ORCHIES Nord.

Mais pas de quoi bouleverser l’immuable spectacle de ces tableaux glamour, hymne à une certaine conception de la beauté et de l’élégance féminine.

Beauté et élégance des 15 Miss en concurrence

Beauté et élégance des 15 Miss en concurrence

Une jeune femme de 24 ans, miss Lille 2016, a brillé des mille feux qui illuminent traditionnellement la cérémonie qui fête ses 100 ans cette année et qui élit Miss Nord-Pas de Calais.

Miss Lille en miroir

Miss Lille en miroir

Laura CORNILLOT est la nouvelle miss Nord – Pas-de-Calais, élue samedi soir au Pacbo d’ORCHIES. Elle est originaire d’ENNEVELIN, près de LILLE.

Elle est étudiante en Master 2 communication et marketing digital.

Passionnée de voyage et de cheval, elle souhaite ouvrir à l’avenir une agence spécialisée dans le tourisme équestre.

N° 2058 ) A chacun sa Miss

Dans quelques semaines, elle rejoindra le PUY-du-Fou, lieu moins exotique que les tropiques, pour le stage de préparation au concours final de Miss France  qui aura lieu le 12 décembre. Avec l’espoir de ranimer la flamme allumée précédemment parCamille Cerf, Iris Mittenaere et Maëva Coucke. 

« Je fais beaucoup de sport. De la course à pied, de la piscine, de l’équitation… Mais rien en compétition. Je crois que je n’aime pas trop ça. »

Alors, comment s’était-elle retrouvée embringuée dans un concours de miss ? Grâce à sa maman, ancienne mannequin à Bruxelles ?

Non. « Défi personnel, envie d’une nouvelle aventure… Mais surtout par jeu », nous confessait-elle à l’époque où elle avait déjà séduit.

                                         Info : la Voix du Nord

Brune aux yeux bleus

Brune aux yeux bleus

Partager cet article
Repost0

Tara de Mets, élève médecin, élue Miss Picardie 2020

Publié le par Quinquine1159

C'est Tara de Mets qui a été sacrée Miss Picardie 2020 le 11 octobre à l'Elispace de BEAUVAIS en remportant tous les suffrages du public face à 14 autres candidates... La jolie blonde a reçu l'écharpe devant 1 400 spectateurs, la limite imposée en raison de la crise sanitaire. "C'est un pur moment de bonheur", a-t-elle confié après sa victoire.

Elle défendra les couleurs de sa région face aux autres candidates élues lors de la cérémonie Miss France 2021 au Puy du Fou.

Tara de Mets, élève médecin, élue Miss Picardie 2020

La reine de beauté de 21 ans est originaire de Clermont, dans l'Oise.

Tête bien faite, scientifique experte, elle est étudiante en 4e année de médecine à AMIENS et se prédestine au métier de chirurgien.

Tara

Tara

Elle adore les hortillonnages (jardins flottants) d'Amiens et souhaite représenter au mieux la Picardie dans sa "générosité" et sa "convivialité".

       Info: la Voix du Nord

Hortillonnages

Hortillonnages

Partager cet article
Repost0

N° 2056 ) Itinéraire incroyable d’une enfant pas vraiment gâtée

Publié le par Quinquine1159

Qui, à 24 ans, a une double page de la rubrique Culture du journal Le Figaro des 10 et 11 Octobre 2020 ?

Née dans le Nord de la France à HENIN-BEAUMONT, orpheline à 17 ans, c'est une petite fille qui a grandi dans une famille recomposée de 9 personnes à table.

En 2004 à 8 ans, elle se présente à un concours de chants près de VALENCIENNES,  à ST AMAND les Eaux. 

Elle a déjà de la présence et enchaîne ensuite les concours régionaux.

N° 2056 ) Itinéraire incroyable d’une enfant pas vraiment gâtée
N° 2056 ) Itinéraire incroyable d’une enfant pas vraiment gâtée

Pourtant fascinée par "La Nouvelle Star" et "La Star Academy", elle priorise les études, qu'elle accomplit à LILLE au Lycée Montebello, en section européenne ( Sa grand-mère est polonaise et la chanteuse a la double nationalité ) . 

Lille, lycée Montebello

Lille, lycée Montebello

Quand elle chante "Un homme heureux" elle est tellement performante que malgré son âge limite d'à peine 16 ans, on l'accepte pour lui donner des chances à "The Voice". Elle quitte l'émission en quart de finale.

Elle est pourtant aujourd'hui l'une des rares candidates de "The Voice" à durer.

 Pour " The Voice " elle a 16 ans.

Pour " The Voice " elle a 16 ans.

 A ce jour, Anne PEICHERT a vendu 1,5 millions d'albums,  achevé 2 tournées, mérité 2 NRJ Awards  et été récompensée par un César -en tant que comédienne pour "la famille BELIER"-. On appelle ses fans "les Louaners". Vous avez reconnu LOUANE.

Ses fans en force !

Ses fans en force !

Est aujourd'hui prévue la sortie (le 23 Octobre) d'un 3ème album. On parle du lancement majeur de l'automne 2020. Elle l'a baptisé: " JOIE de VIVRE", du nom du club de plage du TOUQUET.

Xavier Bertrand le Président de la région Hauts de France parle: " LOUANE ne s'est pas coupée de ses racines. Elle incarne bien les valeurs de la région : résilience,  simplicité, travail.".

Avec cet album, elle met en avant ses origines nordistes. Pour la pochette, elle a posé au TOUQUET.

Pochette de l'album "Joie de Vivre"

Pochette de l'album "Joie de Vivre"

Une chanson de l'album s'intitule "Poésie indécise" et elle en a tourné le clip au Musée La Piscine de ROUBAIX.

"La mer est folle, s'agite.
Une coupole hermétique
Enferme mes pensées et mon monde aussi
: Une poésie indécise
Sous l'parasol, j'm'abrite
Une boussole frénétique
Indique un sentier vers l'infini.
: Une poésie indécise."

Clip tourné à La Piscine de ROUBAIX
Clip tourné à La Piscine de ROUBAIX

Clip tourné à La Piscine de ROUBAIX

Les chansons de Louane plaisent en Belgique, en Suisse, en Allemagne. Mais elle n'a pas envie d'une carrière à l'international avec le genre de vie que cela suppose: "Ce n'est pas un manque d'ambition, mais je suis bien là où je suis."

Pour ROUBAIX,  où 43°/° de population vit sous le seuil de pauvreté, son coup de projecteur est important.

L'adjoint au maire de la ville témoigne : " La culture est un levier d'insertion et le parcours de Louane montre qu'on peut réussir."

                              ( d'après l'article du journal Le Figaro )

Partager cet article
Repost0

N° 2055 ) Le Louvre-Lens au pays de l'or noir

Publié le par Quinquine1159

Ne pas oublier

Ne pas oublier

 Organisée par le musée du Louvre-Lens, l'exposition "Soleils noirs" initialement prévue du 25 mars au 13 juillet 2020, n'a débuté que le 16 juin 2020, en raison de la crise sanitaire du coronavirus.

 L'exposition est prolongée jusqu'au 25 janvier 2021.

L'exposition plonge d'emblée le visiteur dans une expérience du noir. Omniprésent dans les phénomènes de la nature, le noir a nourri de tout temps les artistes, cherchant à retranscrire dans leurs oeuvres cet éveil des sens.

 

Affiche de l'exposition

Affiche de l'exposition

Le noir industriel

Le noir industriel trouve un écho particulier au Louvre-Lens, installé au cœur de l’ex-bassin minier.

Le noir du charbon, emblématique de l’ère industrielle, marque les visages des mineurs.  

Avec son "Tas de charbon" , Bernar Venet fait sculpture de ce matériau ordinaire, directement déversé sur le sol, sans dimension ni forme spécifique.

Un vrai tas de charbon

Un vrai tas de charbon

Ces travailleurs des profondeurs, souvent désignés par l’expression "gueules noires" deviennent iconiques de cette modernité.

Gueules et mains noires

Gueules et mains noires

Pour le physicien, le noir n'est pas une couleur. Pour tout artiste, c'est un défi abyssal et SOULAGES s'en est fait une spécialité.

On parle même des ses "outrenoirs".

L'exposition en affiche 3 des plus beaux, parmi 180 oeuvres exposées.

Un outrenoir de Soulages

Un outrenoir de Soulages

Il y a aussi des créations de la Haute-Couture dans le Louvre-LENS, telles ces petites robes noires du soir , à la mode dans les années 30.

Des vidéos montreront aussi des extraits de chefs-d'oeuvre du cinéma en noir et blanc.

L'ensemble à voir sera donc très riche dans son éclectisme. Mais les plus admirables seront les peintures. Ainsi ce "Ruisseau du Puits-Noir" signé COURBET créera-t-il peut-être une angoisse chez le visiteur.

de Courbet

de Courbet

Angoisse peut-être aussi avec cette "Solitude" baptisée ainsi par son auteur américain Alexander HARRISON, en 1893.

Immédiatement, le personnage central, fantomatique, accapare le regard. Suivant le sien, on découvre peu à peu l'étendue verdâtre et mystérieuse. La rame abandonnée git sur la barque, signe que la femme dont le dos nu apparaît de trois quarts renonce à guider son embarcation. Les nuances froides de l’œuvre engagent à une certaine torpeur et achèvent de traduire la pesanteur discrète de cette scène. "

de Harrison

de Harrison

Le noir n'est-il donc que source de peur ? 

"La dame au gant", portrait en pied grandeur nature de la jeune épouse de l'artiste CAROLUS DURAN, se détachant sur un fond dépouillé est réduit à une variation de gris et de noirs, auquel se superposent les teintes sombres et moirées de la robe.

Elle est élégante, cherchant peut-être seulement à attirer l'attention, mais n'inquiète pas.

" la dame au gant"

" la dame au gant"

"Le syndic des Drapiers " ne fait d'ailleurs que montrer une mode ancienne, que Guerlain n'a pas dédaigné pour un parfum.

la corporation

la corporation

L'ensemble de l'exposition reflétera donc le symbolisme du noir, de l'Antiquité à nos jours.

Les interprétations des visiteurs seront multiples. Pour les organisateurs, le noir a la qualité de convoquer les imaginaires. Le noir, de tantôt la misère, de tantôt le luxe, aurait toutes les qualités ou tous les défauts. 

Le noir est un des premiers pigments utilisé il y a plus de 15000 ans. Les artistes sont des alchimistes ayant su calciner le bois pour obtenir du fusain, patiner le bronze, tourner les premières pellicules à émulsion photosensible.  

Malgré la découverte du Spectre par Isaac Newton au XIIème siècle, le visiteur du LOUVRE-LENS considèrera-t-il le noir comme une couleur  ou comme la somme de toutes les couleurs ?

Sur une autre affiche, une lithographie évoque une éclipse.

Sur une autre affiche, une lithographie évoque une éclipse.

Ndlr : plusieurs sources pour textes et illustrations

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>