Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Message du coeur ( N° 1748 )

Publié le par Quinquine1159

" Bonne année! "

" Bonne année! "

Publié dans lifestyle

Partager cet article
Repost0

Le quatrième du Dakar 2017, vise la victoire lors de l'édition 2018. ( N° 1747 )

Publié le par Quinquine1159

La Voix du Nord l'a rencontré alors qu'il s'entraînait sur un hippodrome dans le Pas-de-Calais.

La troisième fois sera-t-elle la bonne ? Adrien Van Beveren s'y prépare, en tout cas. Le pilote originaire de Racquinghem, près de Saint-Omer, a déjà remporté trois fois l'Enduro du Touquet, il vise au-dessus et ne cache pas ses ambitions. Le Dakar 2018 démarrera dans deux semaines.
 

Le nordiste Adrien van Beveren

Le nordiste Adrien van Beveren

"Je rêve de victoire au Dakar, j'ai vraiment envie de gagner ! C'est une course qui me fait rêver depuis tout gamin" confie-t-il. "Je me sens prêt à rouler devant, à gagner des étapes, à jouer la gagne, je pense que j'ai encore beaucoup à apprendre aussi."

En attendant, dans son atelier à CALAIS, il optimise chaque pièce de sa moto... jusqu'à la selle. "On est pas toujours assis, forcément, on est même souvent debout" explique le pilote de 26 ans, pour qui il faut "une selle qui soit à la fois confortable" mais "pas trop confortable pour qu'on garde des sensations."

Lorsqu'il partira du Pérou, le 6 janvier 2018, pour la 40ème édition du rallye, Adrien Van Beveren portera le dossard n°4, son classement l'an passé.

Démarrer l'année sur les chapeaux de roues.

Démarrer l'année sur les chapeaux de roues.

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Le langage s'adapte, mais la pensée reste la même. ( N° 1746 )

Publié le par Quinquine1159

Le langage s'adapte, mais la pensée reste la même. ( N° 1746 )

                                       Joyeux Noé !

Dans le Nord de la France, on rivalise d'expressions hautes en couleurs à l'occasion des fêtes de fin d'année.

Il est ainsi fréquent d'entendre les locuteurs picards prononcer la formule «Joyeux Noé» le 25 décembre, mais aussi les locutions «boène énée», «boinne énée» ou encore «boinne inée» le soir du 31 décembre.

Notons qu'en ch'ti, la «bonne année!» sera suivie de «à tertous».

Le langage s'adapte, mais la pensée reste la même. ( N° 1746 )
Un peu d'humour ( j'ai adoré ). La légende disait que le Père Noël se demandait pourquoi tout le monde s'obstinait à lui offrir des souliers....

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Une tradition qui ne s'exporte pas très loin, découvrons la "guénel". ( N° 1745 )

Publié le par Quinquine1159

Méconnue la "guénel". Et pourtant Google la connait:  " Ce mot vient peut-être de l'espagnol aguinaldo qui désigne le mendiant. Les Espagnols occupèrent en effet la région du Boulonnais, à la fin du XVIème siècle. L'interprétation la plus simple est celle de « Gai Noël ».

"Ô Guénel, guénel, tou petou, petiou ! Lavez vos écuelles et lèchez vos plats ! Dans le Boulonnais, qui dit Noël dit guénels !

La tradition de ces lanternes de Noël, fabriquées dans des betteraves sucrières, se perpétue toujours, par exemple à Outreau, où les familles se sont réunies dans un centre social, pour y creuser des légumes à l'effigies d'animaux, de bonhommes de neige ou de personnages.

"Je venais avec mes grands-parents tous les ans faire ma guénel et la mettre chez moi sur ma fenêtre de chambrese souvient une jeune mère, venue avec sa fille.

"La vraie guénel dans le temps, on prenait une betterave, on la coupait, on la creusait avec une cuillère et on faisait des yeux, une bouche, un nez et on mettait une bougie dedans" explique une dame accompagnée de ses petits-enfants.

Une tradition qui ne s'exporte pas très loin, découvrons la "guénel". ( N° 1745 )

Pendant deux heures, près de 180 personnes s'y sont essayées, comme Dylan qui sculpte le visage de Spiderman pour son fils Léo. "Comme c'est son super-héros préféré, j'espère lui prouver que papa pense à lui."

La tradition veut que les enfants se promènent, leur lanterne à la main, et demandent des bonbons en chantant "Ô Guénel". La guénel est prête ? Laissez-la sécher... et surtout n'oubliez pas de chanter.

                      Source: France 3 Nord-Pas de Calais

Cette fête ressemble à s'y méprendre à Halloween, avec laquelle elle partage sans doute les mêmes origines.

Cette fête ressemble à s'y méprendre à Halloween, avec laquelle elle partage sans doute les mêmes origines.

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

La nouvelle vie du château d'ESQUELBECQ dans le Nord ( N° 1744 )

Publié le par Quinquine1159

Les habitants d'Esquelbecq s'en souviennent comme si c'était arrivé hier. Il était 6h30 du matin, ce lundi de septembre 1984. La petite ville, située à une vingtaine de kilomètres de Dunkerque, sommeillait encore quand, soudain, un grondement terrifiant se fit entendre, comme un coup de tonnerre, du côté du château. Les plus courageux s'habillèrent pour aller voir ce qui se passait. Quelle ne fut pas leur stupéfaction de découvrir, à travers un épais nuage de poussière, le donjon du château effondré sur le sol! Dans sa chute de 40 mètres, il avait emporté une partie de l'aile Nord de l'ancienne demeure seigneuriale, bâtie aux XIIe et XIIIe siècles, puis restaurée en 1606. Deux des trois salons abritant un joli mobilier Louis XV et des tapisseries des Gobelins se trouvaient entièrement détruits. Une brèche béante s'offrait désormais aux yeux des passants, défigurant l'édifice d'une affreuse cicatrice, mais aussi la grand-place de cette jolie bourgade des Hauts de Flandre, si paisible avec son beffroi et sa magnifique église du Xe siècle. «J'avais 6 ans.  Le samedi, j'avais dormi dans l'une des chambres emportées avec le reste de l'aile», raconte le petit-fils des propriétaires de l'époque. Un véritable traumatisme. À la suite de ce dramatique éboulement, le château d'Esquelbecq, l'un des derniers joyaux flamands français, allait sombrer dans l'abandon et fermer ses portes.

La nouvelle vie du château d'ESQUELBECQ dans le Nord ( N° 1744 )

Le château d’Esquelbecq est l’un des monuments les plus représentatifs de l’architecture flamande en France, avec une tour de guet d'inspiration espagnole . Il a conservé son plan médiéval, dont l’origine remonte au XIIIe siècle : un quadrilatère à huit tours et pignons à pas de moineaux, entouré de larges douves.

 Après une période de sommeil, la reconstruction du château a débuté il y a une dizaine d’années : tout d’abord, l’aile nord écrasée par le donjon de 126 marches, puis les charpentes et couvertures des ailes ouest et est. Le château est mis « hors d’eau ». Il n'est pas encore totalement habitable mais, suite à la restauration de la cour d’honneur et des jardins, il est ouvert au public en juin 2017, après 33 ans de fermeture. Une association d’amis est créée, dont le but est de fédérer les actions culturelles et festives autour de ce patrimoine. La nouvelle génération prend la relève pour une phase de restauration du second-oeuvre et des décors.

                                                           (Source: le Figaro magazine page culture)

Le jeune homme devant le château se consacre à la restauration.

Le jeune homme devant le château se consacre à la restauration.

Johan Tamer-Morael, restaurateur d'art, s'implique dans le devenir du château, parce qu'il y a ses racines familiales, ayant découvert l'historique dans les archives. Il pense que ce lieu est une chance inestimable pour cette région de la Flandre française si peu connue. 

Intuitif, il a des idées neuves, il ouvre un "repair café" dans les anciennes écuries, il songe à ouvrir une maison d'hôtes et un restaurant, il participe aux Journées du Patrimoine, il organise des visites aux flambeaux, une exposition des Mémoires , des visites de classes avec les les tailleurs-jardiniers...

Professionnel de l'art contemporain, il a donné à l'artiste Philippe Thill, une place de choix pour son oeuvre en résine " L'arrosoir d'Alice" . Elle valorise à la fois son oeuvre et le bâtiment.

Pour son initiative enthousiasmante, il a reçu en 2017 le "Grand Trophée de la plus belle restauration" décernée entre autres, par La fondation pour les Monuments historiques.

Il ne se lasse pas :" Un jour, il faudra reconstruire le donjon, dit Johan, mais ce sera la cerise sur le gâteau."

Ce jeune veut que les anciens retrouvent le château de leur enfance, en mettant sa passion au service du patrimoine.

Johan et l'arrosoir de l'audace !

Johan et l'arrosoir de l'audace !

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

"On devient naturel à force d'expérience." ( N° 1743 )

Publié le par Quinquine1159

En 2013, Maëva Coucke devient une Miss locale, celle de BOULOGNE sur mer, sa cité.

En 2014, au TOUQUET , lors de l'élection de Miss Côte d'Opale, elle est classée deuxième dauphine. Expérience difficile pour Maëva, mais expérience bénéfique, car le titre de Miss Côte d’Opale ne permet pas de concourir à l’élection de Miss Nord - Pas-de-Calais et d’accéder au concours Miss France en cas de  victoire.

En 2016, à BERCK, elle est élue première dauphine par le Comité Opale Sud. «  Elle n’était pas encore prête, explique la présidente. Mais c’est une bosseuse et elle est très motivée. Maëva fait les choses très sérieusement. Elle a, depuis, travaillé son aisance. »

En 2016, la voici Miss Pévèle, cette contrée essentiellement agricole.

"On devient naturel à force d'expérience." ( N° 1743 )

En 2017, de la Pévèle, elle élargit son horizon et est élue Miss Nord-Pas de Calais à ORCHIES. C'est à ce titre qu'elle représentera le département au concours de Miss France 2018.

Sourire et coiffure donnent du charme à la beauté.

Sourire et coiffure donnent du charme à la beauté.

Aujourd'hui, devenue Miss France 2018, acclamée par la foule tout au long de son parcours, Maëva Coucke s'est prêtée de bonne grâce au jeu des photos et des autographes.

"C'est symbolique pour moi de revenir dans la ville qui m'a vue grandir, ça compte beaucoup", confie Maëva. "Je suis très contente de revenir, trois jours seulement après mon élection. Dès que je pourrai, j'essaierai de revenir dans cette ville que j'aime vraiment."

Elle a défilé en toute simplicité dans les rues de Boulogne sur mer, la cité où elle a fait ses études.

Bain de foule locale

Bain de foule locale

Une véritable fierté pour Boulogne, qui rayonnera dans toute la France, grâce à sa Miss. "C'est l'ambassadrice de Boulogne, avec toutes les valeurs et la volonté qui est la sienne de parler et de faire rayonner notre région dans notre pays ", dit le maire de Boulogne-sur-Mer. 

Chaque Maire aime qu'on célèbre sa ville.

Chaque Maire aime qu'on célèbre sa ville.

 La citation  d'entrée d'article est ici vérifiée : quand on s'accroche à son rêve, on le   réalise un jour, après avoir gravi les échelons; pour la jeune femme, un jour de brillance,   un jour de sunlights. 

 Loin du spectacle et de ses artifices, la voici maintenant parmi les siens, au naturel.     Son regard est éloquent, c'est  celui qui "donne" aux autres sa beauté, qui partage         sa joie avec les plus simples.

"On devient naturel à force d'expérience." ( N° 1743 )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Une identité bien récompensée ( N° 1742 )

Publié le par Quinquine1159

Non retenue parmi les douze finalistes, Cloé Cirelli, Miss Lorraine, n’a pas ramené la couronne de Miss France à Amanvillers . La région s’est pourtant bien distinguée en décrochant le prix du plus beau costume régional.

Miss Lorraine en 2018

Miss Lorraine en 2018

La région Lorraine n’a pas tout perdu. L’étudiante en 2ème  année à l'Institut Régional du Travail Social de Metz, qui veut devenir éducatrice spécialisée, est rentrée hier avec l’écharpe du plus beau costume régional. ( Pour la première fois, la société Miss France avait organisé un concours de créateurs.) 

La candidate portait fièrement la cape rouge.

La candidate portait fièrement la cape rouge.

C'est une création de Maël Charton un Vosgien de 20 ans, qui est sortie du lot.

Présent dans la salle, il confie avoir fondu en larmes au moment de l’annonce : « J’avais confiance en mon costume, mais quand j’ai vu les autres, je me suis dit qu’il y avait du niveau ! D'où mon énorme fierté. Surtout que j’ai beaucoup travaillé sur ce projet et mis à contribution ma grand-mère, couturière de métier, pour les broderies. »

Cet étudiant en stylisme-modélisme à la Chambre syndicale de la couture parisienne, titulaire d’un BTS métiers de la mode et du vêtement, décroché à Épinal, espère que ce titre va lui ouvrir des portes : « Le président du jury était Jean-Paul Gaultier. C’est un monstre de la mode. Si je pouvais décrocher un stage chez lui… »

Le jeune créateur vosgien Maël Charton, lauréat du plus beau costume régional

Le jeune créateur vosgien Maël Charton, lauréat du plus beau costume régional

Saint Nicolas revisité et ultra-glamour, imaginé en mini, de la jupe à la coiffe en passant par la crosse, " se prêtait parfaitement au côté princesse, à la blondeur et au physique slave de Cloé " estime le créateur.

Saint Nicolas revisité, porté par Cloé

Saint Nicolas revisité, porté par Cloé

Après avoir déjà travaillé pour la délégation Miss Lorraine, pour qui il avait réalisé les costumes du dernier show régional, le jeune homme espère aussi pouvoir collaborer à l’avenir avec l’organisation Miss France. Si l’élection a changé une vie samedi soir, c’est donc plutôt celle de ce jeune homme originaire de Dounoux, près d’Épinal.  Le journal "Le Républicain lorrain" a transcrit l'info, photos à l'appui, avec fierté. Notre culte pour St Nicolas nous fait volontiers quitter le Nord pour l'Est et rendre hommage à tous ceux qui n'oublient pas leur identité et leurs traditions. 

Publié dans Région

Partager cet article
Repost0

Y-a-t-il une explication à cette soudaine domination nordiste ? ( N° 1741 )

Publié le par Quinquine1159

Voici 5 pistes, hypothèses, explications...

 

1. La sélection


Le jury du concours Miss Nord Pas-de-Calais a l'oeil et le "pif". Il a bien senti que Camille Cerf, Iris Mittenaere ou Maëva Coucke avaient le potentiel pour devenir Miss France. C'est lors de cette élection régionale, qui a lieu en septembre que tout se joue, ou presque. Il faut trouver une candidate "belle", mais aussi à l'aise dans les médias, motivée à l'idée de devenir Miss France...

Peut-être le jury Nord Pas-de-Calais a appris au fil des années de ses multiples échecs... Mieux que les jurys d'autres régions ? Bon, ça ne marche pas à tous les coups quand même puisque l'an dernier, Laurine Maricau, Miss Nord Pas-de-Calais, a été éliminée dès le 1er tour. 

Election régionale première étape

Election régionale première étape

2. L'audience de TF1 dans le Nord Pas-de-Calais


Traditionnellement, les Nordistes regardent un peu plus qu'ailleurs la "1ère chaîne", TF1. Le concours Miss France étant diffusé exclusivement sur cette chaîne, on peut supposer qu'il est un peu plus regardé chez nous (et en Belgique !) que dans d'autres régions. Au moment de départager les 5 dernières Miss, ce détail a forcément son importance.

Ce samedi, Miss Nord Pas-de-Calais avait un potentiel de 4 millions d'habitants derrière elle. C'est beaucoup plus que les 320 000 habitants de la Corse. Et comme, seul le vote du public par téléphone départage les candidates à la fin le Nord Pas-de-Calais, grosse région, part avec un avantage. Maëva Coucke a recueilli 29,20 % des votes, contre 25,26% pour Miss Corse.

Le nombre de téléspectateurs est proportionnel au nombre d'habitants.

Le nombre de téléspectateurs est proportionnel au nombre d'habitants.

3. La fibre ch'ti solidaire


Les ch'tis sont nombreux devant leur écran. Ils sont nombreux aussi à voter. A ne pas hésiter à dépenser 0,99 euro par appel + prix de l’appel, pour soutenir la Miss issue de leur région. C'est sans doute la fierté des gens du nord qui s'exprime peut-être à travers ce petit coup de fil ou SMS


«  Le Nord - Pas-de-Calais est une région où on aime le rassemblement populaire et où on soutient les initiatives, a expliqué ce samedi soir Sylvie Tellier. On a senti une région concernée. Il serait faux de dire qu’elle a gagné car Iris était présidente. Le trio final était déjà le choix des téléspectateurs dès les douze présélectionnées .»

"Je suis très heureuse et fière pour ma région d’avoir réalisé le            « jamais deux sans trois » avec Camille (Cerf) et Iris (Mittenaere). C’est exceptionnel pour notre région. Je pense qu'il y a une raison: les Chtis sont chauvins et  ils ont tous dû voter énormément ce soir", a déclaré après son élection Maëva Coucke.

Et j'appelle Anne afin qu'elle n'oublie pas de voter pour le numéro 11

Et j'appelle Anne afin qu'elle n'oublie pas de voter pour le numéro 11

4. La théorie du "déblocage" (contre les préjugés)


Le délégué régional Miss France en Nord Pas-de-Calais nous l'assurait cette semaine. Il y a eu une sorte de "déblocage" avec l'élection de Camille Cerf, fin 2014. Etre ch'ti a longtemps été perçu comme un désavantage. Avec des commentaires désagréables et pleins de préjugés : "Une Miss France nordiste, c'est pas possible"...

"Je pense au contraire que désormais, être ch'ti, c'est un avantage, un plus. Maintenant que les gens savent que c'est possible."  Iris Mittenaere, Miss Univers, a été l'ambassadrice parfaite de cette idée

oser !

oser !

5. La chance


Explication toute bête, mais évidente. Il y a une part de chance dans ce type de concours. Après avoir été maudit pendant près de 90 ans, le Nord Pas-de-Calais semble se rattraper. (Une réussite insolente qui pourrait aussi bien se retourner contre le Nord Pas-de-Calais dans les années qui viennent.)

 

                            donné par  France 3 Nord-Pas de Calais

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Comment ne pas aimer une couque ! ( N° 1740 )

Publié le par Quinquine1159

    Une "couque" est une viennoiserie d'origine belge, qu'on connait bien dans le Nord-Pas de Calais et qu'on aime quand on aime le sucré.

   Grandir entre Boulogne sur mer et Calais, c'est ne pas être très loin de la Belgique.  On ne s'étonnera pas que Miss France 2018 porte quasiment le nom de cette gourmandise : COUCKE. 

   Nous aimons autant l'une que l'autre, la seconde ayant été élue samedi soir.          Retour sur des moments de suspense, puis d'émotion et enfin de fierté.

Passage obligé

Passage obligé

Autre passage obligé: la question d'un téléspectateur. Ici Maeva a joué son atout et osé parler de ce qui fait quelquefois l'objet de discrimination: la couleur rousse de sa chevelure. La couleur de la robe lui faisait un bel écho.

Comment ne pas aimer une couque ! ( N° 1740 )

 Pour les spectateurs, l'enchantement vint du costume de fleur de chaque  candidate .   Iris fut métamorphosée en ...iris.  Maeva fut une magnifique fleur d'hortensia.

Dans un décor à l'unisson

Dans un décor à l'unisson

Vinrent ensuite des larmes de bonheur et les premières félicitations.

Mais oui !

Mais oui !

Le moment était venu de la passation de couronne.

Alicia couronne celle qui prend sa place

Alicia couronne celle qui prend sa place

Et enfin la pose d'une Miss. Les critiques ne tarderont sûrement pas. On ne peut pas plaire à tout le monde.... 

1 mètre et 76 centimètres, je me sens toute petite !

1 mètre et 76 centimètres, je me sens toute petite !

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Elle a l'éclat de la jeunesse. ( N° 1739 )

Publié le par Quinquine1159

Elle est née en 1996, à Hénin-Beaumont, d'un père d'origine polonaise et allemande et d'une mère d'ascendance portugaise et brésilienne. De son  vrai nom Anne Peichert, alias Emera, vous la connaissez sous le prénom de Louane.

L'éclat de la jeunesse

L'éclat de la jeunesse

Sortie lauréate du télé crochet "The Voice" à l'âge de 16 ans seulement, Louane a été récompensée par une Victoire de la musique pour son 1er disque.

Récemment, elle a été élue meilleure artiste francophone aux NRJ Music Awards.

Meilleure artiste francophone: Louane
Meilleure artiste francophone: Louane

Meilleure artiste francophone: Louane

Deux semaines avant son 22ème anniversaire, elle vient de sortir son deuxième album.  Sa maison de disques a fait de ce nouveau disque l'un des objectifs de vente prioritaire de cette fin d'année. Elle y signe trois chansons originales dont " Jour de pluie ".  Tout le monde lui en parle. Bien sûr elle a fait appel à plusieurs grands auteurs de chansons. Quand elle a reçu " Non sens ", elle a été frappée par la justesse des mots de son auteur. Elle déclare: " Cette chanson représente exactement le paradoxe que je suis." Elle-même se dit tour à tour: lunatique, systématique, angélique, utopiste, iconique, triste, stéréotype.

Nouvel album

Nouvel album

 Mais c'est surtout par le cinéma que Louane a touché un public.  Révélation du film       "La famille Bélier", qui a triomphé au box-office, elle y jouait le rôle de la seule   entendante dans une famille de sourds. Elle avait pour ce faire, appris la langue des  signes. Elle reçut le César du meilleur espoir féminin.

César du meilleur espoir féminin

César du meilleur espoir féminin

2018 verra Louane en tournée. Elle avoue sa hâte de retrouver la scène:" Vivre sur la route, c'est un rêve. Je dors mieux dans le bus que chez moi."

On pourra l'aborder dans la rue, Louane a les pieds sur terre.

On pourra l'aborder dans la rue, Louane a les pieds sur terre.

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

1 2 3 > >>