Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

N° 2126) Le Nord-Pas-de-Calais a élu sa nouvelle Miss ce week-end.

Publié le par Quinquine1159

Pour porter haut les couleurs du nord de la France à la cérémonie prochaine des Miss France, c'est Donatella Meden qui a été sacrée ce 16 octobre à l'Arena Stade Couvert de LIEVIN, devant pas moins de 2 800 personnes.

Donatella MEDEN

Donatella MEDEN

Agée de 21 ans, cette très jolie brune est originaire de la commune de LAMBERSART.

La jeune femme, passionnée par le cinéma, la cuisine et la natation, est une adversaire de taille, prête à monter sur la scène du Zénith de CAEN, le 11 décembre 2021 pour la grande cérémonie Miss France 2022.

La nouvelle Miss Nord-Pas de Calais

La nouvelle Miss Nord-Pas de Calais

Etudiante en Communication et Marketing du Luxe et de la Mode à l'Isefac de LILLE, elle est également mannequin depuis ses 15 ans.
Et ce n'est pas tout! Donatella Meden parle couramment cinq langues: l'anglais, l'espagnol, le russe, le français et le croate, sa langue maternelle.

Qui a dit que ce concours ne faisait appel qu'au corps ? des adeptes de la "cancel culture" bien sûr.

N° 2126) Le Nord-Pas-de-Calais a élu sa nouvelle Miss ce week-end.

Déjà très suivie sur les réseaux sociaux, certains la comparent même à Iris Mittenaere.

2.800 spectateurs à LIEVIN, ce n'était pas rien.

                                            Info: Le journal des Femmes

Partager cet article
Repost0

N° 2125) Les concurrentes ont découvert de façon brutale ce qu’était l’ENFER du NORD.

Publié le par Quinquine1159

N° 2125) Les concurrentes ont découvert de façon brutale ce qu’était l’ENFER du NORD.

Premier PARIS-ROUBAIX féminin de l'histoire, avec passage sur les pavés avelinois (NDLR: Chez moi)

N° 2125) Les concurrentes ont découvert de façon brutale ce qu’était l’ENFER du NORD.

Les 129 coureuses ont eu un baptême du feu pour cette première édition du PARIS-ROUBAIX féminin qui s'effectuait sur 116,4 km.

Le temps maussade et les pluies tombées ces dernières heures ont rendu les les pavés  couverts de boue, très glissants et dangereux.

Un nombre incalculable de chutes a eu lieu ( dont une avec fracture du bassin ).

N° 2125) Les concurrentes ont découvert de façon brutale ce qu’était l’ENFER du NORD.

Partie à 82 km de l’arrivée, la Britannique Elizabeth Deignan n’a cessé de creuser l’écart dans ces secteurs, comptant jusqu’à 2’35 d’avance à 30 km de l’arrivée.

«C’est juste incroyable. Ce scénario n’était pas forcément prévu. Je pensais être accompagnée. Finalement, j’ai dû faire le boulot seule » a expliqué, très émue,  Lizzie » Deignan.

La gagnante

La gagnante

 La course masculine, ce dimanche, s’annonce encore pire : des fortes pluies sont attendues cette nuit et demain sur le parcours.

Partager cet article
Repost0