Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Nordistes viennent en vacances dans le Sud ( N° 1441 )

Publié le par Quinquine1159

Les Nordistes viennent en vacances dans le Sud ( N° 1441 )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Calais est à son tour le cadre d'un tournage ( N° 1440 )

Publié le par Quinquine1159

Après Dunkerque qui a vu Nolan tourner "Dunkirk" , c'est Calais qui voit Michael Haneke tourner "Happy end".

Calais est à son tour le cadre d'un tournage ( N° 1440 )

Le choix de Calais n'est pas innocent. Outre qu'il fait une réplique à la ville de Dunkerque, le film a un thème dans l'actualité de Calais. On connait le réalisateur pour ses engagements en faveur des réfugiés.

Calais est à son tour le cadre d'un tournage ( N° 1440 )

Ce film est un drame sur la situation migratoire. Mais selon l'auteur, le thème migratoire serait seulement évoqué dans la problématique générale du film.

Calais est à son tour le cadre d'un tournage ( N° 1440 )

Ce long métrage développerait la crise vécue par un couple de riches bourgeois du nord de la France. Couple interprété par Isabelle Huppert et Jean-Louis Trintignant.

Calais est à son tour le cadre d'un tournage ( N° 1440 )
Calais est à son tour le cadre d'un tournage ( N° 1440 )

Comme pour "Dunkirk", il a été fait appel à des figurants aussi pour "Happy end" (500) .

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

La mère et l'enfant du parc du Futuroscope ( N° 1439 )

Publié le par Quinquine1159

La mère et l'enfant du parc du Futuroscope ( N° 1439 )

La visite du parc du Futuroscope offre des visages auxquels on ne s'attend pas forcément. Un agrément de nature après les visites dynamiques et un enchantement pour les esthètes. Des sculptures monumentales font penser à Botero. Noires, géantes, représentant des femmes au large bassin et fortes cuisses, mais aux traits tellement plus doux que chez Botero. C'est un artiste toulousain qui en est l'auteur : TOUTAIN. Deux évocations de la mère et l'enfant ont séduit la Lilloise éprise du P'tit Quinquin.

La mère et l'enfant du parc du Futuroscope ( N° 1439 )

Faute de temps ( voyage en groupe ) et avec impossibilité de retour en arrière, seule une de ces deux mamans a pu être photographiée ! L'autre tenait le petit dans les bras.

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Le destin l'attendait, là où elle pensait trouver la paix ( N° 1438 )

Publié le par Quinquine1159

Elle s’appelait Thérèse Michel, elle avait 72 ans, et était originaire de Quaëdypre. Fauchée par le camion fou, le 14 juillet à Nice alors qu’elle assistait au feu d’artifice, elle fait partie des 84 victimes de l’attentat.

Il y a quelques jours, le nom de Thérèse Michel, née Leroy, 72 ans, est venu noircir la longue liste des victimes de l’attentat de Nice. Née en 1944 à Quaëdypre où elle a vécu douze ans avec ses parents, puis à Hoymille et à Dunkerque pour ses études, cette femme « toujours coquette et apprêtée », selon des témoignages, a perdu la vie le 14 juillet sur la Promenade des Anglais.

Sa famille, dont plusieurs membres vivent toujours dans le Dunkerquois, ne souhaite pas s’exprimer pour le moment. Thérèse était une mère, une sœur et grand-mère de deux petits-enfants. « Niçoise d’adoption », comme elle l’exprimait sur les réseaux sociaux, Thérèse Michel avait quitté le Dunkerquois il y a une dizaine d’années, pour vivre sur la Côte d’Azur avec son mari, décédé il y a un an, et sa fille unique.

Elle n’était recensée sur aucune liste de victimes

Elle vivait à Nice à proximité de sa sœur, avec qui elle était de sortie le jour des attentats. Dans la soirée, les deux femmes se sont séparées, sa sœur voulait assister à un concert, et Thérèse au feu d’artifice sur la Promenade des Anglais. Quelques heures plus tard, elle était percutée par le camion fou. Elle serait décédée sur le coup. Sa sœur, qui a eu connaissance des terribles événements dans la soirée, a essayé de contacter Thérèse par téléphone. En vain.

Rapidement prévenus, leurs trois frères du Dunkerquois se sont rendus à Nice. La famille n’a eu la confirmation de la mort de Thérèse Michel que trois jours après l’attentat. La victime n’était recensée sur aucune des listes de victimes à ce jour. C’est la publication de son avis de décès dans La Voix du Nord ce jeudi qui a permis de savoir qu’elle comptait, elle aussi, parmi les nombreuses victimes des attentats de Nice.

Les obsèques de Thérèse Michel seront célébrées ce samedi en l’église Saint-Pierre-d’Arènes, à Nice.

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Tradition ( N° 1437 )

Publié le par Quinquine1159

Juillet voit les Ch'tis du Narbonnais sacrifier à une dure tradition : celle de la rencontre autour des moules-frites. Ils font d'ailleurs appel à des bonnes volontés pour aider à la préparation du matériel, les sarments pour le feu, les chaises, les tables, les nappes, le découpage des melons offerts en entrée. Pour les frites, ils ont une spécialiste et pour les moules aussi, deux courageux par cette chaleur. Quant aux couverts, chacun amènera les siens, même s'il y a bien des assiettes en carton en stock; mais vous avez vu des moules dans des assiettes en carton, vous ?

Tradition ( N° 1437 )

De tous temps, dans le nord, pardon dans les Hauts de France, les moules ont été un plat très apprécié. On mangeait les produits du terroir, c'est-à-dire de la mer voisine. Un mineur du Pas-de-Calais a d'ailleurs retrouvé sur les murs d'une mine, des graffiti qui le prouvent. S'ils ont laissé les coquilles fossilisées, comme on peut à Port-la-Nouvelle voir les fossiles d'huîtres, on le croira ! LOL

Cha alors !

Cha alors !

Alors, d'u qu'ch'est qu'on court dimanche 17 juillet ?

Tradition ( N° 1437 )

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Le coeur, l'amour ( N° 1436 )

Publié le par Quinquine1159

Après 85 propositions d'étudiants, la participation de 20 écoles, 174 créations d'habitants, 62.215 votes en ligne, la région Hauts de France a son nouveau logo. Il y avait 2 jurys et il y eut 7 présélections.

Le coeur, l'amour ( N° 1436 )

Le logo sélectionné a été réalisé par une étudiante d'AMIENS. Un logo qui a du cœur comme ses habitants.

Simple comme les gens du Nord

Simple comme les gens du Nord

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Un nom propre, mais cependant un nom commun ( N° 1435 )

Publié le par Quinquine1159

Dans le Nord, où autrefois, les mariés se rencontraient dans des villages voisins et où les familles étaient nombreuses, on retrouve beaucoup de noms de famille identiques. Il en est ainsi des Delcourt, des Desfontaines, des Lemaire etc.

La grand-mère paternelle d'une Ch'tie désormais Narbonnaise est de la famille des Lemaire.

Tombe d'Augustine Lemaire, la grand-mère

Tombe d'Augustine Lemaire, la grand-mère

Le nom de famille Lemaire est classé 107ème au rang des noms de famille en France. Et il est répertorié 76.850 fois dans le Nord.

Mais la fille perd son nom de famille par le mariage. C'est donc son oncle qui a permis à ses cousins de porter le nom encore aujourd'hui.

Notons qu' Oscar Lemaire a été le maire de sa commune après la seconde guerre. De la même commune, un autre maire s'est appelé Aimable Lemaire, sans que les deux Lemaire soient parents, sinon en Jésus-Christ ! Cette implication dans la vie de la cité a peut-être une explication dans l'origine du nom.

Tombe d'Oscar Lemaire, l'oncle qui a laissé son nom à ses enfants

Tombe d'Oscar Lemaire, l'oncle qui a laissé son nom à ses enfants

Dernièrement à Narbonne, Bruno Le Maire est venu prendre la température d'un public, éventuellement intéressé par sa candidature aux prochaines élections présidentielles !

Affiche à Montplaisir

Affiche à Montplaisir

Son nom s'écrit avec particule, mais cela a pu se produire au cours des siècles, à l'écriture des actes d'Etat Civil. Les généalogistes penchent pour les dire de la même famille.

A 1.000 kilomètres du Nord, deux Lemaire se sont rencontrés. Aucune allusion politique .

Le Maire et Lemaire

Le Maire et Lemaire

Partager cet article
Repost0

Le bel exemple ( N° 1434 )

Publié le par Quinquine1159

Toute l'année, se succèdent la Ligue 1, la Ligue 2, la Ligue des Champions, la Coupe de la Ligue, le Trophée des Champions, la Coupe de France. Chaque jour, ce ne sont que petits matchs faisant davantage couler la salive que la sueur et l'encre. Alors, si l'Euro dure seulement un mois tous les quatre ans, il n'est que le détonateur des jeux des plus petits.

Avec un goal à la hauteur, mais ils n'ont trouvé que ce voisin.
Avec un goal à la hauteur, mais ils n'ont trouvé que ce voisin.

Avec un goal à la hauteur, mais ils n'ont trouvé que ce voisin.

Quand de ma terrasse, je les ai entendus dire "Y a poteau" et ensuite "Y a penalty", j'ai souri. J'ai pensé que la télé est un bon enseignant , que le foot est une discipline très appréciée et que le sport est un bel exemple d'enthousiasme. Alors: "Plus belle la vie" ?

Publié dans sport

Partager cet article
Repost0

Le Tour 2016 ignore le Nord ( N° 1433 )

Publié le par Quinquine1159

Le Tour de France rêve de sommets, qui feront la différence entre grimpeurs et non-grimpeurs.

Ils ont beau s'appeler maintenant " Hauts de France ", ceux-ci ont été complètement ignorés en 2016. La carte est parlante, rien à ajouter !

Le nord de la France n'a pas droit au circuit du Tour 2016.

Le nord de la France n'a pas droit au circuit du Tour 2016.

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

Nos chers voisins, adieu ! ( N° 1432 )

Publié le par Quinquine1159

Avec un peu de retard, je veux témoigner de notre amitié avec nos voisins belges. Ils ont manifesté un tel enthousiasme dans notre ville de Lille, le vendredi 1er juillet, que les brasseries ont dépassé, ce jour là, la consommation de bières d'un jour de la Braderie.

Une marée rouge devant la gare

Une marée rouge devant la gare

Les Belges ont vite fait de traverser la frontière franco-belge. Le T.G.V. met 40 minutes de Bruxelles à Lille, moins que de Paris à Lille.

A Lille, les embouteillages furent nombreux, en ce jour de match important pour eux. En effet, pleins d'énergie, certains décidèrent de rejoindre à pieds le stade Pierre Mauroy , distant de la gare d'un peu plus de 2 kilomètres, et on parla de leur "fan walk". Une marche en hommage au Président des supporters belges, décédé d'une crise cardiaque quelques jours plus tôt.

Nos chers voisins, adieu ! ( N° 1432 )

Un fan d'Astérix eut beaucoup de succès en parodiant Obélix et devenant Obelgix !!

International notre Obélix !

International notre Obélix !

Sur Facebook, le soutien des Lillois était indéflectible. Unissant le Manneken Piss à la Déesse de la Grand-Place, la ville voulait même changer de nationalité !

Nos chers voisins, adieu ! ( N° 1432 )

Les "Diables rouges" étaient à Lille pour le dernier match joué dans la région et pour le 1/4 de finale face au Pays de Galles. Le fait que leur joueur Eden Hazard fut formé au LOSC et retrouve ici ses supporters nordistes, donnait ici comme un air de famille. L'enfer qu'ils firent subir à la ville, fut bien accepté, car il fut sans incident.

Les diables rouges voulant mener les adversaires en enfer
Les diables rouges voulant mener les adversaires en enfer

Les diables rouges voulant mener les adversaires en enfer

Au score de 1 à 3, la déception de nos voisins fut évidemment à la taille de la joie qui avait précédé. Mais sympas, nos amis promirent un soutien à la France, pour son match de dimanche 03 juillet.

Publié dans Région Nord

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>