Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Petits Ch'tis venus voir Papy et Mamy Ch'tis ( N° 1146 )

Publié le par Quinquine1159

Le 18 Octobre, une famille de notre club narbonnais, présente pour savourer " eus pourcheau ", y a convié enfants et petits-enfants: des Ch'tis en vacances.

On a donc eu le plaisir de voir un nouveau P'tit Quinquin et une nouvelle P'tite Quinquine.

Adorables les deux petits Ch'tis accompagnant leurs grands-parents
Adorables les deux petits Ch'tis accompagnant leurs grands-parents

Adorables les deux petits Ch'tis accompagnant leurs grands-parents

Le plaisir n'était pas que pour nous et leurs grands-parents, car ils se sont bien amusés et ont bien dansé. D'une part, les enfants ont cette capacité d'adaptation. D'autre part, on voit bien que, chez les gens du Nord, le goût de la fête est communiqué de très bonne heure.

Les 3 petits cochons invitaient à danser !

Les 3 petits cochons invitaient à danser !

Avec Mamie et Papy comme professeurs de danse
Avec Mamie et Papy comme professeurs de danse

Avec Mamie et Papy comme professeurs de danse

Partager cet article
Repost0

La petite Ch'tie en vacances ( N° 1145 )

Publié le par Quinquine1159

Notre petite Quinquine, âgée de 8 ans et demi, est maintenant au C.E.2. Aussi ne visite-t-elle plus très souvent le blog. Elle a passé quelques jours de ces vacances de Toussaint 2014, en Ardèche, chez sa Tatie. Cette dernière, étant elle-même originaire du Nord, avait mis au menu d'un soir, les moules-frites. La température était trop clémente pour une tartiflette !

Les grands ont eu droit à la bière la Goudale, laquelle provient de la brasserie Gayant à Douai. Ce soir-là, on lui a dit que le nom de Goudale vient de " Good ale ". Quinquine commençant l'apprentissage de la langue anglaise, aura appris que "ale" signifie "bière" en anglais. Quant à "good", tout le monde en connaît le sens.

Repas d'un soir, pour des Ch'tis en Ardèche !!

Repas d'un soir, pour des Ch'tis en Ardèche !!

Partager cet article
Repost0

Eus pourcheau ( N° 1144 )

Publié le par Quinquine1159

Samedi, comme promis aux Ch'tis, le cochon avait été embroché et il rôtissait .

Déjà doré, à midi

Déjà doré, à midi

Son papa s'était vraiment levé tôt. Son papa, James, est anglais, isn't it. Le cochon cuisait depuis 4 heures et demie du matin. Les pommes de terre, parfumées au thym, l'avaient rejoint plus tard, comme pour le réveiller.

Eleveur de cochons, il les tue avec un pincement au coeur, car il s'y attache  !

Eleveur de cochons, il les tue avec un pincement au coeur, car il s'y attache !

Photographié comme une vedette, le cochon allait perdre de sa beauté, mais pas de sa bonté.

Il faut trancher dans le lard !

Il faut trancher dans le lard !

Il y en eut pour les 100 personnes présentes. Il était sans queue ni tête, ce pourcheau et même sans pieds. Pourtant, dans le cochon, tout est bon. Ah mais, qu'il était bon !

Liliane et Nadine ont fait la part belle.

Liliane et Nadine ont fait la part belle.

Ah oui !

Ah oui !

Partager cet article
Repost0

Le Palais de Justice de DOUAI sur un timbre postal ( N° 1144 )

Publié le par Quinquine1159

Depuis le 6 Octobre 2014, est vendu un timbre-poste, d'une valeur de 0,83 euros, en commémoration du tricentenaire du Palais de Justice de DOUAI.

Le timbre-poste émis en souvenir du passé du palais de Justice de DOUAI

Le timbre-poste émis en souvenir du passé du palais de Justice de DOUAI

DOUAI est la capitale judiciaire du nord de la France, depuis le 2 octobre 1714. A cette date, le Parlement de Flandre s'installa le long de la Scarpe, dans une ancienne abbaye. Successivement parlement, cour impériale, cour royale, puis cour d'appel, ce lieu témoigne d'une vie judiciaire intense.

Au cours de la Guerre de Succession d'Espagne ( 1701-1714 ), Louis XIV faisant la conquête de la Flandre et du Hainaut, signa le traité d'Utrecht et décida d'établir, à Douai, le siège du parlement de Flandre. Ceci participait à une politique de francisation des Pays-Bas.

Le Palais de Justice au bord de la Scarpe, ses arcades. Le tout bien reproduit sur le timbre-poste

Le Palais de Justice au bord de la Scarpe, ses arcades. Le tout bien reproduit sur le timbre-poste

Le bâtiment fut remanié de 1715 à 1790, pour abriter le greffe, les chambres de justice et une prison.

C'est dans celle-ci que sera incarcéré Vidocq, en 1805. La légende dit qu'il s'en serait échappé, en sautant par la fenêtre de sa cellule et en se jetant dans les eaux de la Scarpe, par une nuit noire.

Vidocq ( dont la vie aventureuse a fait l'objet de films )

Vidocq ( dont la vie aventureuse a fait l'objet de films )

( Renseignements recueillis sur le journal philatélique de la poste )

Partager cet article
Repost0

Le Ch'ti du jour (N° 1142 )

Publié le par Quinquine1159

" A la saint LUC, la betterave devient chuc. "

Bonne fête à Luc, notre trésorier !

Bonne fête à Luc, notre trésorier !

Publié dans lifestyle

Partager cet article
Repost0

A BOULOGNE sur mer, on chante son bac d'abord ( N° 1141 )

Publié le par Quinquine1159

Dimanche 19 Octobre, à 22 heures 45, sur France 2, ou la semaine prochaine au cinéma, on pourra voir un film documentaire intitulé " Chante ton bac d'abord ". C'est l'histoire tumultueuse d'une bande de 6 copains de terminale, entre rêves et désillusions, pendant une année scolaire.

L'affiche du film " Chante ton bac d'abord "

L'affiche du film " Chante ton bac d'abord "

Ce film a été tourné au Lycée Mariette de Boulogne sur mer. Cette ville est durement touchée par la crise et la désindustrialisation.

Des chansons, imaginées par ces ados, issus du monde ouvrier ou de la classe moyenne, font basculer le réel dans la poésie, le rire et l'émotion. Elles ont été écrites par les élèves. Le réalisateur souhaitait mélanger les genres ( documentaire, musical ). Onze passages sont chantés.

A BOULOGNE sur mer, on chante son bac d'abord ( N° 1141 )
A BOULOGNE sur mer, on chante son bac d'abord ( N° 1141 )
Portraits de 4 (sur 6) étudiants acteurs
Portraits de 4 (sur 6) étudiants acteurs

Portraits de 4 (sur 6) étudiants acteurs

Ce film a été primé au FIPA d'or, en 2014. Il devrait intéresser les parents d'élèves des lycées, notamment ceux qui doutent de la jeunesse. Les professeurs, d'abord réticents à l'idée du tournage, se sont ensuite montrés enthousiastes. Les Nordistes verront aussi avec bienveillance, ce témoignage de leur région qui ne désespère pas.

A BOULOGNE sur mer, on chante son bac d'abord ( N° 1141 )
Partager cet article
Repost0

Une deuxième partie égale à la première ( N° 1140 )

Publié le par Quinquine1159

Le 21 Septembre, dans le numéro 1128 de ce blog, j'ai parlé de la première partie du film " Le P'tit Quinquin " de Bruno Dumont. Je l'avais vue, pas appréciée du tout, et commentée largement défavorablement, sur plusieurs sites.

Je n'ai pas souhaité voir la seconde partie. Exceptionnellement, je me permets d'emprunter le résumé de celle-ci, à un blogueur nordiste d'Audresselles . Le voici :

"~Le dernier épisode de la seconde partie du téléfilm « P’tit Quinquin », s’ achève sur le suicide du personnage du jeune Mohamed, appelé le « sale négro » ou « le macaque », par les locaux blancs. Le meurtre de la cheftaine des majorettes, dont le corps nu censé être un cadavre, est longuement filmé, de face, accroché à une casemate, sur la plage de la Vierge. Enfin, la caméra s’attarde très longtemps sur le visage maquillé et qui se veut triste du personnage de la jeune Terrier, la chanteuse du karaoké, qui flirtait avec Mohamed. Puis on la voit marcher avec des talons hauts, claudiquant sur les pavés de la ferme de Zuphen, pour aller s’accroupir et caresser l’un des porcs roses et tout propres qui se trouvent là, immobiles. Fin de la scène.

On apprendra, peu avant la fin du film, que ces pacifiques gorets roses l’ont mangée. Le personnage de sa petite soeur lâche alors une petite larme en gros plan et P’tit Quinquin la console en la papouillant. On apprend aussi le meurtre du fermier qu’on a vu précédemment patauger dans le fumier de son étable. Et toujours l’ handicapé, qui joue le rôle de l’oncle de P’tit Quinquin, apparaît, incapable de contrôler ses mouvements. De nouveau, on le voit choir involontairement dans la boue.

Le visage aux yeux globuleux et pleins de tics du « commandant » de police ou de gendarmerie -on ne sait pas bien- vient à chaque moment en gros plan, pour commenter que le cadavre de la majorette ressemble aux modèles féminins de Rubens, et que cette succession de meurtres devient, selon lui, l’oeuvre du Diable. Quand le commandant prononce cette phrase, la caméra fait un gros plan sur les yeux bleus de l’oncle de P’tit Quinquin, complètement ahuri. "

Et voici la conclusion de ce téléspectateur, qui connaît bien les lieux de l'histoire :

" Dans ce téléfilm apparemment sans queue ni tête, il y a quelques messages subliminaux destinés à complaire à un public branché: les seuls personnages un peu sympathiques sont Mohamed et sa copine blanche, censée avoir été dévorée par les porcs. La peau de ces porcs roses a la même couleur que celle des fidèles qui assistent à la messe d’enterrement et leurs jambons, le même aspect que ceux des majorettes. Il est fortement suggéré que le Diable, à l’origine des meurtres en série, appartient à la population d’handicapés mentaux de type nordique, abondamment utilisée pour figurer dans le film. Comme ce sont des adultes protégés (sous tutelle), la question qu’on peut poser est: combien ces malheureux ont-ils été payés pour figurer dans ce film et à qui a été versé leur cachet ?

La dernière scène montre le « commandant » s’éloigner en disant: « Je rigole, je rigole ». Une bonne conclusion. Bruno Dumont peut en effet rigoler. Il s’est bien payé la tête de ceux qu’il a entraînés dans cette galère en les appâtant avec quelques billets. Les droits sur la série auraient été vendus en Espagne et aux Etats-Unis. "

J'ajoute simplement que ce film se veut être une comédie burlesque et qu'on n'a rien compris, si on n'a pas beaucoup ri ! ( Aux dépens des gens du Boulonnais.)

La boue du Nord recouvre tout pour Bruno Dumont.

La boue du Nord recouvre tout pour Bruno Dumont.

Publié dans lifestyle

Partager cet article
Repost0

On va bientôt tuer " eus pourcheau " ( N° 1139 )

Publié le par Quinquine1159

Dans le Narbonnais, on salive d'avance. Samedi 18 Octobre, à midi, à Saint-Nazaire d'Aude, les Ch'tis se retrouveront pour leur rencontre mensuelle. On leur a promis un cochon à la broche. Il leur faudra garder de l'appétit, car auparavant, il y aura la célèbre tarte au Maroilles.

Le village de St Nazaire d'Aude

Le village de St Nazaire d'Aude

Avec le café, ils auront de la tarte aux pommes. Pour bien digérer tout cela, pourquoi pas une farandole ?

Ah le souvenir des 3 petits cochons !

Ah le souvenir des 3 petits cochons !

Partager cet article
Repost0

Très bonne nouvelle pour un canal ( N° 1138 )

Publié le par Quinquine1159

Le premier Ministre a annoncé son engagement envers le canal Seine-Nord.

En 1993 déjà, un débat public sur l'opportunité d'une telle liaison avait eu lieu.

En 2004, le Parlement et le Conseil Européen avaient jugé ce projet prioritaire.

En 2009, on a procédé à l'acquisition de terrains, afin d'avancer dans la réalisation.

En 2017 seulement, devrait démarrer le chantier.

En 2023, le canal Seine-Nord pourrait être livré à la navigation de tous les gabarits.

L'ensemble du réseau du Havre à Dunkerque et à la Hollande

L'ensemble du réseau du Havre à Dunkerque et à la Hollande

Les bassins actuels de la Seine et du Nord-Pas de Calais ne supportent que les bateaux de petit gabarit. Il y a un gros manque à gagner pour les ports du Havre, de Rouen et de Paris qui souhaitent transporter jusqu'aux 6 ports du Nord de l'Europe : Dunkerque, Anvers, Bruxelles et Zeebrugge en Belgique, Amsterdam et Rotterdam aux Pays-Bas. Et même jusqu'à Londres.

Or, seul le segment de canal de la Seine à l'Escaut manque.

Le futur canal reliera la Seine à l'Escaut ( ici en orange ), pour une liaison totale.

Le futur canal reliera la Seine à l'Escaut ( ici en orange ), pour une liaison totale.

L'annonce d'un chantier sur 6 ans est donc une très bonne nouvelle pour la relance économique locale et régionale.

Premièrement le chantier créera de 10.000 à 13.000 emplois directs et indirects.

Une région va se trouver dynamisée.

Une région va se trouver dynamisée.

Bien entendu, il faut obtenir une aide financière de l'Europe. Il faut créer des plates-formes multimodales le long du parcours.

Mais ce sera à long terme une économie de temps de transport. Et le plus appréciable sera peut-être le désengorgement de la circulation des camions routiers.

( d'après une info FR3 )

Un tel transport de conteneurs existe déjà sur certaines portions du canal, notamment à l'étranger.

Un tel transport de conteneurs existe déjà sur certaines portions du canal, notamment à l'étranger.

Partager cet article
Repost0

SESOSTRIS III le LILLOIS ( N° 1137 )

Publié le par Quinquine1159

Si vous n'êtes pas Lillois et si vous ne savez pas qui est Sésostris III, cet article est pour vous. Sésostris III est actuellement et jusqu'au 25 janvier 2015, au Palais des Beaux-Arts de LILLE.

Le palais des Beaux-Arts de LILLE

Le palais des Beaux-Arts de LILLE

Sésostris III est beaucoup moins connu que Toutankhamon et que Ramsès II .

Il fut pourtant l'un des plus grands souverains de l'Egypte antique. Lors de son règne, au début du IIème millénaire avant J-C, il instaura la toute-puissance de l'Etat, grâce à une administration restructurée. Il s'est fait construire une pyramide et un temple dédié à son culte.

Sesostris III, tel qu'on peut le voir à Lille

Sesostris III, tel qu'on peut le voir à Lille

C'est la première exposition au monde, sur ce grand roi d'Egypte ancienne.

300 œuvres de l'époque de Sésostris III seront présentées également à Lille, prêtées par le Musée du Louvre et par des Musées du monde entier.

La presse annonce la plus belle exposition archéologique de l'automne.

La presse annonce la plus belle exposition archéologique de l'automne.

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>