Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La treille à Lille ( n° 210 )

Publié le par Nordi

Si une cathédrale de Lille porte le nom de Notre-Dame de la treille, c' est qu' il y eut, par le passé, des vignes dans le Nord. Dans quelques villes, on peut trouver une " Rue de la vigne " et à Cambrai, tous les ans, en septembre, a lieu une fête de la vigne.

C' était entre le XIIIème et le XVIIème siècle, une vigne à usage local.

L' apparition du chemin de fer au 19ème siècle fit abandonner ces cultures pour aller acquérir du vin dans le Sud. Le portail de la  cathédrale nous le rappelle.                        

Publié dans www.quinquine

Partager cet article

Repost 0

Noël à Lille ( n° 209 )

Publié le par Nordi

Vous avez peut-être vu à la télévision la messe de mimuit retransmise depuis l' église du quartier de Wazemmes à Lille.

Mais la grand-mère de Quinquin assistait à celle célébrée à la Cathédrale Notre-Dame de la Treille dans le vieux Lille.

 

Publié dans www.quinquine

Partager cet article

Repost 0

Ch' est Noé ( n° 208 )

Publié le par Nordi

Publié dans www.quinquine

Partager cet article

Repost 0

Du Nord au Sud avec le Kursaal ( n° 207 )

Publié le par Nordi

Une chti sait cela: un "KURSAAL" est une "CURE-SALLE" , une "SALLE de CURE".

Lors de l'élection de Miss France, le présentateur a employé une fois ce mot pour parler de la salle des fêtes de Dunkerque.

En passant boulevard Gambetta, cette notion est revenue à Marie-Jeanne, devant la pancarte d'une résidence:

Mais Narbonnaise depuis longtemps, elle sait que l' immeuble a repris le nom du cinéma qui existait à cet emplacement. Car un Kursaal est plus agréablement devenu au fil des temps une "salle de spectacles".

Vous comprenez l' aller-retour qu' elle a fait, du Sud au Nord et du Nord au Sud. Elle connait Dunkerque et Oostende.

               

 

Narbonnais habitant le Kursaal,saviez-vous que vous héritiez un peu de la "belgitude"?

Publié dans www.quinquine

Partager cet article

Repost 0

Beaucoup y étaient ( n° 206 )

Publié le par Nordi

Samedi 8 décembre, nos adhérents, même les tièdes pour ce genre de manifestations, ont regardé au moins le début de la retransmission télévisée de l' élection de Miss France 2008. Ils espéraient voir quelques images de la ville d' Elie et de Suzanne notamment. Images trop rares du port et du Palais des congrès. Le spectacle était dans la salle.

La tante de Quinquin, qui habite Lille, a fait le déplacement et ne l' a pas regretté. Ses commentaires: " C'était chaud !" (Elle est pourtant native de l' Ariège.)

Vous voyez bien qu' il ne fait pas plus froid à Dunkerque qu' ailleurs et pas seulement au moment du Carnaval.

Publié dans www.quinquine

Partager cet article

Repost 0

C'était une autre chanson ( n° 205 )

Publié le par Nordi

Ch'tis narbonnais qu' avez-vous fredonné dans votre enfance ? Dans le numéro 200, vous avez relu la chanson de la saint Quentin. Voici celle de la saint Nicolas:

 

Publié dans www.quinquine

Partager cet article

Repost 0

Ces deux-là se font concurrence ( n° 204 )

Publié le par Nordi

Un enfant d' une école de Loos les Lille a fait ce dessin:

Ce n' est pas Saint Martin, mais çà lui ressemble ! Même costume, même barbe et il y a l' âne aussi. Mais là-bas, c'est saint Nicolas qui a visité les petits.

Saint Nicolas, saint Martin, deux précurseurs en fait, pour faire patienter les enfants jusqu' au 25 décembre...

Publié dans www.quinquine

Partager cet article

Repost 0

Les "follard" ou "croquendoules" ( n° 203 )

Publié le par Nordi

En remerciement aux enfants de Dunkerque, Saint Martin aurait transformé les crottes de sa monture, laissées dans les dunes, en brioches. On les appelle là-bas  "craquendoules" ou "follards". Evidemment elles envahissent les boulangeries pour la fête de novembre. Cette fête n' a plus rien de religieux puisqu' elle est célébrée même dans les écoles laïques.

  Saint Martin et son âne retrouvé

Publié dans www.quinquine

Partager cet article

Repost 0

A la recherche de l' âne ( n° 202)

Publié le par Nordi

Les Dunkerquois, surtout les enfants bien gentils, auraient cherché l' âne de Saint Martin, munis de lanternes.

La commémoration de cet évènement a lieu à Dunkerque,tous les ans pour la fête, célébrée par l' église le 11 novembre. Elle avait déjà lieu en 1905, puisque de cette année là, on trouve trace du concours. Lequel offrait 3 catégories: lanternes monumentales, lanternes originales ou betteraves artistiques.

A l' époque la tenue de rigueur était le ciré et les bottes de pêcheurs.

Publié dans www.quinquine

Partager cet article

Repost 0

La légende de Saint Martin ( n° 201 )

Publié le par Nordi

Saint Martin aurait traversé la Flandre et se serait arrété à Dunkerque.

Ici, deux versions différent. L' une veut qu' il s' en fut prier Saint Eloi.

L' autre dit qu' il fit bonne chère, tant et si bien que son âne en profita pour se sauver. Attiré par les chardons,  l' âne se serait enfui dans les dunes.

Le saint n' était pas ravi, alors pourquoi une fête à Dunkerque ?

Publié dans www.quinquine

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>