Actualité littéraire ( N° 838 )

Publié le par Nording

Le romancier Jean-Claude LALUMIERE jette ses personnages dans des situations loufoques et désespérantes.

Lalumiere-Jean-Claude.JPG

Résumé de son roman " La campagne de France " ( d'après l'article de Sébastien LAPAQUE ) :

 

L'agence de voyages CITIBUS, basée à Biarritz, ne fait pas recette avec des circuits culturels.

En songeant au succès du film " BIENVENUE CHES LES CH'TIS ", un agent a une idée lumineuse : faire un programme à la fois basique et instructif.

" Du pays basque au pays des Chtis, les relations franco-allemandes au XXème siècle, à travers les oeuvres de François Mauriac, Jean Giraudoux, Dany Boon etc ".

 

Du sud au nord de la France, les touristes n'adhérent pas au voyage éducatif.

Il faudra bien Josy La Frite et son accorte tablée, pour redonner le moral aux voyagistes et à la troupe.

 

Campagne-de-France-roman.JPG

                                                            ( Editions Le Dilettante    284 pages,,17, 50 euros )

Publié dans www.quinquine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

coucou  avec bienvenue chez les chtis  je crois  que  beaucoup d'éautres idees encore vont germer      bisous


Marcel
Répondre
Q


Tu n'as pas tort. Ce fut une trop bonne idée.


Mais Dany, lui, je ne sais pas où il en est, Il voulait transposer le film en Amérique. Mais ???


Il voulait faire une histoire à l'inverse: un gars du Nord muté dans le Sud. Il prend peut-être son temps ?


Merci de ton passage qui prend bien de l'attention à mes articles. Bisous



M

juste petit coucou  bisous du dianche


Marcel
Répondre
Q


C'est très gentil à toi.


J'ai eu de la famille et peu de courage ce soir pour écrire un article. A demain. Bisous



R

Je ne connais pas du tout 


Tu as lu cet auteur ?



Répondre
Q


Non, je ne le connais pas. Je lis toujours les critiques littéraires dans les journeaux.


J'ai trouvé réaliste, qu'il soit difficile de " culturiser " des gens. J'en ai des exemples vécus.


Et puis surtout, drôle, qu'il n'y ait que la baraque à frites de Jojo qui réjouisse tout le monde, y compris les voyagistes.