Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Regarder le film en duo ( N° 1654 )

Publié le par Quinquine1159

Un soir, un amoureux ou une amoureuse, un bon film, un cinéma. Qui n’a jamais eu envie de relever l’accoudoir entre les sièges ? Une contrainte à laquelle le cinéma CGR de Rivesaltes a mis fin, avec le fauteuil duo. Comme son nom l’indique, il peut accueillir deux personnes.

double largeur , fauteuil pour 2

double largeur , fauteuil pour 2

Ces fauteuils nouvelle génération sont estampillés Duo by CGR (en broderie dorée), ils sont facilement repérables et je les ai découverts de suite. 

Les mauvais esprits pourraient voir en cette nouveauté le feu vert donné aux comportements douteux… Le directeur y voit plutôt un « confort supplémentaire. Ça reste un fauteuil de cinéma, l’absence de l’accoudoir pourra permettre de se coller à son voisin, mais je ne crois pas que ça encouragera aux débordements ». Un fauteuil pour les amoureux donc, mais pas seulement. Il est également idéal pour les familles.

«En tant que père, je pense aussi aux enfants. C’était parfois bien de les rapprocher de soi quand un film fait un peu peur. »

Et pour ceux qui profiteraient de l’occasion pour passer au-dessus de la bienséance, rappelons qu’un agent de la sécurité opère des rondes dans les différentes salles de cinéma. « Avant même de proposer ces nouveaux fauteuils duo, on en a déjà surpris, on les rappelle à l’ordre une première fois ou on les fait sortir de la salle. »

Publié dans lifestyle

Partager cet article

Repost 0

Le nouveau découpage des Régions sème le trouble. ( N° 1653 )

Publié le par Quinquine1159

En 2015, une loi a instauré le redécoupage de la France en 13 Régions au lieu de 22, rebattant ainsi les cartes des marques territoriales.

Une marque territoriale célèbre, sur des produits du nord de la France

Une marque territoriale célèbre, sur des produits du nord de la France

Les marques couvrant une aire géographique restreinte sont invitées à fusionner, ou à étendre leur territoire. 

En Auvergne-Rhône-Alpes, une nouvelle marque "La région du goût" sert d'identifiant commun aux produits fabriqués dans la nouvelle région.

Nouvelle région, nouveau logo

Nouvelle région, nouveau logo

En Occitanie, la marque "Sud de France" dédiée aux produits du Languedoc-Roussillon, est conservée, mais elle élargit son champ d'action à Midi-Pyrénées.

La marque s'étend maintenant à Midi-Pyrénées.

La marque s'étend maintenant à Midi-Pyrénées.

Les mariages obligés de marques ayant chacune leur histoire provoquent des heurts dans certaines régions. Ainsi dans les Hauts de France, la marque "Terroirs de Picardie" traîne les pieds à la perspective d'être logée à la même enseigne que "Saveurs en'Or".

Une marque qui rechigne à se regrouper

Une marque qui rechigne à se regrouper

Le promoteur de "Terroirs de Picardie" voudrait plutôt créer une marque pour les produits fermiers et artisanaux et une autre marque pour les produits plus industriel. Mais ce n'est pas gagné car "Saveurs en'Or a déjà modifié le logo.

L'ancien logo, celui des produits du Nord-Pas de Calais

L'ancien logo, celui des produits du Nord-Pas de Calais

Nouvelle région oblige. Oblige à adjoindre son nouveau nom !

Nouveau logo pour la nouvelle Région Hauts de France

Nouveau logo pour la nouvelle Région Hauts de France

Aux consommateurs d'y voir clair !

                                                   (Info: Que choisir )

Publié dans Région

Partager cet article

Repost 0

Dans les Hauts de France aussi, on vendange ( N° 1642 )

Publié le par Quinquine1159

Ch'tis exilés dans le Sud, vous vivez au milieu des vignes. Chaque année, les vendanges créent de nombreux emplois saisonniers d'août à octobre. A quelques semaines du début des vendanges, les viticulteurs sont déjà sur la préparation de leurs nouveaux millésimes. Celui de 2017 s'annonce exceptionnel.

Demain

Demain

Mais le soleil brille aussi dans les Hauts de France ! Plusieurs postes de saisonniers seront à pourvoir dans le sud de l'Aisne. 

Pour les cueilleurs et les porteurs, les employeurs n’exigent ni diplôme, ni expérience. Les débutants peuvent donc être acceptés pour un poste de manœuvre saisonnier de 8 jours. Le contrat vendanges n’est pas exclusivement réservé aux étudiants. Il peut concerner tous les fonctionnaires et les salariés, y compris ceux qui sont en congés payés, avec l’accord de leur employeur. Les missions durent de 15 à 20 jours, selon la taille des maisons et des exploitations. 

Généralement, la rémunération est égale au SMIC horaire brut, soit 9,61 €, soit 1457,52 euros bruts mensuel pour 35 heures hebdomadaires. Vous pouvez aussi être payé à la tâche. Votre salaire dépendra alors du nombre de kilos de raisins cueillis. La rémunération varie, selon l’employeur.

Jeunes vendangeurs dans l'Aisne

Jeunes vendangeurs dans l'Aisne

La rémunération varie entre 0,162 € et 0,219 € au kilo en Champagne-Ardenne, en 2015. Les vendanges, un job à l'air libre !

Plus de 10 % du champagne français est produit dans l'Aisne. Soit plus de 20 millions de bouteilles chaque année.

                                                         ( infos de journaux locaux )
 

Produits dans la région de Château-Thierry ( Aisne )

Produits dans la région de Château-Thierry ( Aisne )

Publié dans Région

Partager cet article

Repost 0

Les occasions engendrent l'infidélité. ( N° 1641 )

Publié le par Quinquine1159

Si vous avez plus de 25 ans, vous ignorez sans doute qui est Charles Vassal. Car vous n'êtes pas trop adepte de la télé-réalité.

Dans ces séries, les situations auxquelles sont confrontés les jeunes favorisent la promiscuité entre garçons et filles. La vie y parait facile, le sexe omniprésent.

Sur W9, on peut voir "Les Ch'tis"  depuis quelques années. Charles Vassal, un des participants, y a rencontré Sarah. L'automne dernier Sarah est tombée enceinte. Malgré le changement de vie que cela allait impliquer, Charles était heureux. Une histoire banale, allez-vous penser, une histoire d'amour, de jeunesse. Charles était amoureux de Sarah, malgré des hauts et des bas entre eux deux.

Le couple s'était installé à La Rochelle. Charles était prêt à assumer, à assurer l'avenir.

Le candidat de l'émission de télé-réalité Charles Vassal

Le candidat de l'émission de télé-réalité Charles Vassal

Mais Sarah n'était qu'une copine, une copine volage. Un froid s'installe entre les jeunes gens. La future maman part dans le Nord et ne donne plus de nouvelles. Le bonheur a été de courte durée.

Vu les infidélités de sa compagne, Charles a un doute et demande un test de paternité.   Le bonheur s'est transformé en cauchemar: il vient d'apprendre qu'il n'est pas le père de celle qu'il pensait être sa fille.

L'ex star du petit écran a le coeur détruit, alarme ses fans. Il ne sait quelle attitude avoir devant une situation qu'il qualifie de compliquée.

C'est la réalité et pas seulement celle de la télé !

L'immaturité et l'infidélité portent à conséquences pour le couple et pour l'enfant.

L'immaturité et l'infidélité portent à conséquences pour le couple et pour l'enfant.

Publié dans lifestyle

Partager cet article

Repost 0

Présentation de "Dunkerque" à Dunkerque ( N° 1640 )

Publié le par Quinquine1159

Rappelez-vous ma photo d'hier . Différence de langue ! A Londres, le film de Nolan, relatant l'Opération Dynamo, s'écrit "DUNKIRK". Les Anglais, qui doivent à cette opération d'avoir sauvé leur armée de terre en 1940, ont fait à ce film un triomphe. C'est vrai qu'on annonce cette reconstitution comme grandiose.

Présentation à Dunkerque

Présentation à Dunkerque

Réalisateur et acteurs étaient présents, contents de revoir Dunkerque et satisfaits de l'accueil fait au film.

Espérons qu'à Narbonne l'appréciation sera identique, même si les Narbonnais n'auront pas le plaisir de voir venus les gens du casting.

En attendant, vous pouvez revoir l'installation des décors, par le chef décorateur Guy Belegaud, un Ch'ti ami, dont j'ai déjà parlé dans ce blog ( numéros 1402 et 1415 ) .

Publié dans Région Nord

Partager cet article

Repost 0

Avant-première ( N° 1639 )

Publié le par Quinquine1159

Bientôt sortira en France le film qui fit l'événement jeudi soir dans la capitale britannique : Christopher Nolan présentait son Dunkerque (Dunkirk en VO) en avant-première mondiale, au cinéma de Leicester Square, en présence du prince Harry, de plusieurs vétérans britanniques de 1940 et des acteurs du film, tourné en grande partie sur les plages dunkerquoises. 

Le public londonien a pu saluer Mark Rylance, acteur oscarisé l'an dernier pour son rôle dans Le Pont des Espions. Dans Dunkerque, il incarne un civil qui décide de braver le danger à bord de son Little ship, le Moonstone, pour aider la marine britannique à évacuer les soldats encerclés sur les plages par l'armée allemande. Un personnage extrêmement touchant.

 

Fionn Whitehead, 20 ans, interprète le soldat Tommy, personnage principal, dont on suit les mésaventures et le périple à travers les plages dunkerquoises puis la Mer du Nord. 

 

Brian Vernel incarne un soldat écossais du régiment des Argyll & Sutherland Highlanders, et Michael C.Fox campe un ingénieur du génie militaire britannique. 

Présentation à Londres

Présentation à Londres

 Les réactions des invités étaient dithyrambiques. "C'était plus que super, c'était énorme", "les images étaient fantastiques, le jeu des acteurs aussi", a-t-on entendu. Le mot "Oscar" est même déjà sur certaines lèvres. La délégation dunkerquoise venue assister à cette avant-première mondiale est également sortie enchantée. "C'est un film très fortje pense qu'il va marquer l'histoire", s'enthousiasme Patrice Vergriete, le maire de Dunkerque.  Le vice-président de la communauté urbaine ajoute "J'ai versé une petite larme à un moment donné. Parce que mon grand-père a embarqué le 31 mai 1940 et je me souviens qu'il m'a raconté ce moment où son bateau a été torpillé, comme dans le film".

Et bientôt chez nous

Publié dans Région Nord

Partager cet article

Repost 0

Une moule cherche souvent sa frite ( N° 1638 )

Publié le par Quinquine1159

En Espagne, on mange les moules à l'escabèche en apéritif. Mais les Nordistes, même arrivés dans le Narbonnais, sont bien attachés aux moules-frites.

Le dimanche 23 juilet  à midi, comme chaque année, ils se retrouveront donc à Thézan des Corbières. En cas de grand vent, de grosse chaleur, la Salle des fêtes les abritera.

Pas qu'une !

Pas qu'une !

- Mais où court-elle ?

- Voir ses soeurs à Thézan des Corbières et se marier avec des frites, se faire arroser peut-être par une bière ! 

Publié dans lifestyle

Partager cet article

Repost 0

Avoir 10 ans à DUNKERQUE en 1940 ( N° 1637 )

Publié le par Quinquine1159

Jacques DUQUESNE, enfant de la basse ville de Dunkerque, parti en 1947 (non sans avoir participé à la première bande carnavalesque !) pour « faire ses humanités » à Paris, le journaliste de La Croix, Panorama chrétien, RTL, Europe 1 ou L’Express, fondateur du Point au début des années 70, a toujours gardé sa ville dans son cœur. 

Le Dunkerquois Jacques DUQUESNE

Le Dunkerquois Jacques DUQUESNE

De son propre aveu, toute sa vie, Jacques Duquesne a cherché à comprendre les raisons et le sens de la tragédie qui a touché de plein fouet le Dunkerquois en mai-juin 1940. 
« J'avais 10 ans en 1940, quand éclata la première grande bataille de la Seconde Guerre mondiale, en France, précise-t-il d’emblée dans son dernier livre, « Dunkerque 1940, une tragédie française », édité voilà quelques jours aux éditions Flammarion.

Elle se termina par la victoire du dictateur allemand Adolf Hitler. À Dunkerque, où je vivais. J'avais 10 ans, et je rêvais, je voulais, je croyais que les Français allaient gagner, comme ils l'avaient fait vingt ans plus tôt, sur la Marne et à Verdun. Mais j'ai connu le drame d'une défaite comme mon pays en avait rarement subi. Et j'étais au cœur de cette bataille. J'ai vu les troupes anglaises la quitter, pour rentrer chez elle. J'ai aussi assisté, dans ma rue, aux tristes défilés de milliers de prisonniers français dont bon nombre avaient protégé ce départ, en luttant jusqu'à la dernière nuit, au soir du 3 juin. » 

Couverture du livre de Jacques Duquesne

Couverture du livre de Jacques Duquesne

« Les élèves de Jean-Bart ne savaient rien 
des événements de 1940 ! »

À quelques jours de la sortie sur grand écran de « Dunkerque », la superproduction hollywoodienne de Christopher Nolan consacrée à l’Opération Dynamo, Jacques Duquesne a souhaité apporter sa contribution pour sortir cette « tragédie de Dunkerque » de l’oubli. 
« J’ai souhaité compléter ce qui sera présenté dans ce film, en rappelant le sacrifice des soldats français de 1940 pour que cette opération militaire rembarque un maximum de soldats alliés. 


Et puis surtout, je me souviens d’être venu voilà quelques années au lycée Jean-Bart . Lors de mes discussions avec les élèves, j’avais constaté qu’ils ne savaient rien des événements de 1940 ! Rien ! Ils ne savaient donc pas pourquoi leur ville était construite en briques rouges !"

Le minimum de connaissance

Le minimum de connaissance

Soixante-dix-sept ans après la bataille de Dunkerque, Jacques Duquesne n'a rien oublié de ces neuf jours tragiques, qu'il retrace dans son dernier livre. Surtout  cette journée du 27 mai 1940, « jour funeste des bombardements décidés par Goering, selon le même mode opératoire que celui qui avait rasé Guernica en 1937 ».

Ainsi que le lourd tribut payé par les soldats alliés (et principalement français) pour que l'Opération Dynamo soit un succès.
Le 4 juin 1940, alors que les troupes allemandes entraient dans Dunkerque, près de 340 000 soldats alliés avaient pris la route de l'Angleterre (dont plus de 120 000 Français). Le courage, la bravoure et le sacrifice des soldats belges, néerlandais et français a permis le succès de l'Opération Dynamo et sont les oubliés de l'Histoire. De même les 18 000 soldats alliés morts pendant cette bataille et les 35 000 soldats français, faits prisonniers sur nos plages. 

 

 
Evacuation vers l'Angleterre, à partir de Dunkerque

Evacuation vers l'Angleterre, à partir de Dunkerque

Publié dans Région Nord

Partager cet article

Repost 0

Etes-vous beurre ou huile ? ( N° 1636 )

Publié le par Quinquine1159

Dans le Nord- Pas de Calais, la tradition de la cuisine au beurre perdure. On met aussi systématiquement un morceau de beurre sur la table. 

En vacances en Bretagne, Quinquine voit cette même mise de table. Ceci étonne ses camarades de voyage, des Toulousains, des Gersois, des Narbonnais, donc des gens du Sud. 

 

Etes-vous beurre ou huile ? ( N° 1636 )

Un repas dans une crêperie, c'est l'assurance d'une crêpe au beurre salé, dont la taille dépasserait celle de l'assiette ! 

A la Normandie la crême, au Sud l'huile d'olive, au Nord le beurre  !

Crêpe au saumon en entrée !

Crêpe au saumon en entrée !

Publié dans Région

Partager cet article

Repost 0

Les loisirs japonais s'installent en France et aiment les Nordistes ( N° 1635 )

Publié le par Quinquine1159

Du 7 au 9 juillet s'est tenu à Paris, le plus grand festival européen de la culture et des loisirs japonais. A cette occasion un concours était proposé aux graphistes freelances. Le thème: imaginer un personnage charismatique pour les 100 ans de l'animation nippone. 

Natacha, alias Natacha et Liiame, alias Emaiil,  deux jeunes graphistes du Nord de la France, figurent parmi les gagnants de ce concours "Japan Expo & Creads".  

Parmi les 243 créations, ils ont remporté ce challenge. 

Le concours de graphisme

Le concours de graphisme

Natacha témoigne : "Pour honorer les cents ans de l'animation nippone, j'ai voulu créer un petit personnage kawaii en puisant dans diverses références, comme Mon voisin Totoro, Kiki la petite sorcière, ou encore l'ensemble des créations du studio Chizu que j'affectionne particulièrement. J'ai choisi des couleurs pastels très douces qui correspondent à mon univers et qui sont en accord avec la personnalité que j'imagine pour ce personnage. " 

 

La douce création de Natacha

La douce création de Natacha

"L'idée du Yōkai m'est tout de suite apparue. C'est une créature surnaturelle du folklore japonais très présente dans l'animation nippone. Tout d'abord, j'ai procédé par croquis pour enfin arriver à un être mi-homme, mi-démon borgne. Ensuite, j'ai réalisé que la colorisation en CMJN rendait à mon personnage un aspect étrange et mystérieux." témoigne Liiame.

La création du garçon

La création du garçon

Nos jeunes ont du talent.                                                               (Infos : presse )

Publié dans Région Nord

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>