REGARDER la rue et photographier le REGARD ( N° 1482 )

Publié le par Quinquine1159

Deux Ch'tis Narbonnais participaient donc, comme annoncé précédemment, à l'exposition de leur club de photographies de Canet d'Aude. Ils s'y exercent à améliorer leurs clichés, avec de nombreux adhérents d'une association très active. Le vernissage et la réception conjointe prouvaient leur engagement. Nous tenions à les encourager et à les remercier.

REGARDER la rue et photographier le REGARD ( N° 1482 )
REGARDER la rue et photographier le REGARD ( N° 1482 )
Nos deux artistes amateurs
Nos deux artistes amateurs

Nos deux artistes amateurs

Pour ce semestre, deux thèmes avaient été retenus. Voyons le premier : LA RUE. Danièle avait regardé Narbonne et ses habitants.

Devant le Palais des Archevêques

Devant le Palais des Archevêques

Sur un banc du quai

Sur un banc du quai

Devant une boutique

Devant une boutique

Dans le quartier gitan

Dans le quartier gitan

Danièle a aussi photographié dans les rues de Marseille.

Les tags

Les tags

Un bar dépaysant

Un bar dépaysant

Un...coin de Marseille

Un...coin de Marseille

Le deuxième thème était: LE REGARD.  Le nôtre s'est élargi au delà de celui de notre amie. Saisissant: un regard percutant, ravageur, interrogatif, séducteur, contemplatif,mécontent, enfantin ou étonné.

Percutant

Percutant

Ravageur

Ravageur

Interrogatif

Interrogatif

Séducteur

Séducteur

Contemplatif

Contemplatif

Plutôt mécontent

Plutôt mécontent

Les plus beaux: ceux des enfants

Les plus beaux: ceux des enfants

Etonné, surpris, noir

Etonné, surpris, noir

Les regards des nombreux visiteurs s'attardèrent quelquefois plutôt sur l'un, plutôt sur l'autre. Ils furent tantôt admiratifs, tantôt rieurs, tantôt chercheurs de sens, tantôt attendris, que sais-je encore, quelquefois scotchés....

Ainsi Noël n'a pu "quitter du regard" ( sic ) la photo de cette jeune brune au "regard qui tue". Il imaginait la scène filmée en noir et blanc, car il lui trouvait un petit air rétro et sa robe à pois blancs éveillait un souvenir, me demandant d'ailleurs si celle-ci était à la mode. Je lui répondis que "la forme était intemporelle" et que "oui, à la mode pour la longueur! "

Regard sur le regard...

Regard sur le regard...

Le REGARD était donc multiple : celui du sujet, celui du photographe et celui de l'observateur.

Certains avaient photographié leur coup de coeur, un lieu, un objet, un animal, une fleur, la nature....  Le clocher de la chapelle m'attira.  

Bien vu, se détachant dans le ciel

Bien vu, se détachant dans le ciel

Un voyage était souvent offert: Athènes et ses evzones, Venise les costumes et les masques, la Géorgie :

Bâtisse en Géorgie

Bâtisse en Géorgie

Nous aimions toujours aussi "être chez nous, dans les vignes par exemple". Une fois ce fut un chemin qui s'offrait, une porte qui nous invitait, des pierres qui nous parlaient. Photo de première année de notre ami Jean-Pierre :

La lumière est au bout du chemin.

La lumière est au bout du chemin.

La photo pouvait transposer Venise à Peyriac de mer et ce n'était pas un photo-montage !  Quelle ambiance dans le club de Canet, ce jour-là !

Premier plan et arrière-plan

Premier plan et arrière-plan

Il ne saurait y avoir de leçons de photographie sans penser à l'argentique, au noir et blanc, qui a la faveur de qui je ne citerai pas.

On n'a pas tout détaillé. Mes photos, prises dans des difficiles conditions, de vitesse, de monde, de choix nécessaire vu leur nombre, sont critiquables pour les néo-spécialistes. Qu'ils pardonnent et ne considèrent que l'amour partagé pour leur art.

Les maîtres ont été cités: Doisneau....

Les maîtres ont été cités: Doisneau....

Tiens une visiteuse connue et en jolie couleur...

Alors: couleur ou noir et blanc ?

Alors: couleur ou noir et blanc ?

Publié dans associations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Bonjour a vous deux
Merci ​de ce blog très sympathique qui nous a mis a l'honneur ! ( bien que notre modestie était mise a rude épreuve !!!! )

Il et vrai qu' au fil des années la progression de tous devient évidente !
Avec l'aide de photographes de métier et les multiples sorties, nous ne pouvons que progresser ! (enfin nous essayons )

Merci d'avoir pris de votre temps pour vous rendre à ce vernissage !
Amicalement
Dany et Jean-pierre Selin
Répondre
G
Indiscutablement, un club photo qui fonctionne bien dans cette petite ville. la qualité des photos est au rendez-vous et le choix des sujets, dans les 2 thèmes imposés, fut multiple. J'ai réellement apprécié tout ce qui était présenté. Cependant, j'aurais aimé voir dans ce reportage plus de photos en noir et blanc. Les plus grandes photos d'art, me semble-t-il, sont en noir et blanc. Très bien pour l'auteure de ce blog qui montre une grande maîtrise des sujets qu'elle traite.
Répondre
Q
Merci pour les félicitations sur ma maîtrise des sujets traités.
Je sais que tu as vu cette exposition, peut-être avec moins de monde autour ?
Moi, je préfère la couleur, la couleur en tout, les harmonies de couleurs surtout.
C'est vrai que l'on considère le noir et blanc comme meilleur, peut-être du point de vue technique ? Mais cela appartient à un temps révolu et la mode est à la couleur.
S
Je regarde les belles photos, les beaux reportages, je ne fais pas partie des exposants.
Tu as fait un bon reportage, bien commenté, avec quelques suppositions...
Répondre
R
Un billet qui m'a beaucoup plu
D'agréables instants T
Et me semble-t-il Noël était contemplatif aussi :)
Bravo Marie-J pour ce moment que tu nous offres
Répondre
Q
Toi qui aimes les photos et qui en fait de très belles, tu as donc apprécié celles des autres.
J'avais "tiré" Noël à l'expo et finalement, il a passé un bon moment et, s'il ne fait pas de photos, il filme, donc les images lui parlent.
Merci de ton commentaire.