De LILLE à BRUXELLES ( N° 1343 )

Publié le par Quinquine1159

Il y a 110 kilomètres de route entre Lille et Bruxelles. Il y a 220 kilomètres de route entre Lille et Paris. Aujourd'hui, les Lillois pleurent leurs VOISINS meurtris, leurs AMIS morts, quelquefois leurs PARENTS blessés .

De LILLE à BRUXELLES ( N° 1343 )

Publié dans Région Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Je suis bouleversée, mes pensées vont vers ceux qui souffrent et les familles qui ont tout perdu
et en en colère car le laxisme permet l'insupportable , personne n'est à l'abri de ces fous ...
¨Bonnes soirée Marie-Jeanne
Répondre
Q
D'Auvergne aussi bien sûr, les pensées vont vers Bruxelles. Les Belges paient leur naïveté, car on ne peut pas faire confiance.
G
Oui, c'est la guerre et malheureusement, un certain nombre de gens, dont, hélas des élus, n'en perçoivent pas la réalité. Mon Dieu, combien faudra-t-il encore de sang pour que les gens se réveillent ? Combien de morts et de blessés pour comprendre et, surtout, admettre que ce n'est que le début d'une guerre qui s'annonce dure, longue et difficile ? Avant, l'ennemi était perceptible, aux frontières, se battant sous un uniforme, donc reconnaissable. Maintenant, c'est un anonyme, un voisin peut-être que l'on croyait "bon". D'où la tentation de certains de faire des amalgames. C'est si facile, si pratique. Alors que faire ? Rester debout, lutter, encore lutter et on finira par gagner pour nous certes, mais surtout pour nos enfants et petits-enfants, afin qu'ils puissent continuer à vivre dans un pays libre.
Répondre
Q
Oui, dommage pour nos enfants et petits-enfants et ils ne sont pas habitués à lutter.
M
Bonjour Marie
comment des gens peuvent tuer comme cela des innocents juste pour des idées il va falloir que le monde se réveille pour décimer tous ces fous
bisous
Marcel
Répondre
Q
C'est la guerre, Marcel.
Bisous aussi